High School DxD

highschoolDXD

Article

On s’attaque à un des plus grands standard ecchi du XXIème : High School DxD !

 

La petite histoire :

    C’est à l’origine un light novel écrit par Ichiei Ishibumi et illustré par Miyama-Zero entre 2008 et 2018 pour un total de 25 volumes.

    Un second light novel est en cours depuis 2018 : Shin High School DxD !

    Une première adaptation manga voit le jour sous la plume de Hiroji Mishima, dont les 11 tomes sorties depuis 2011 sont publiés en France par Panini Manga.

    Une seconde adaptation manga verra le jour en 2012 pour un seul tome : High School DxD - Spin-off de Hiroichi publié chez Panini.

    L’anime dont on parle aujourd’hui est sorti en 2012 et possède 12 épisodes, 2 OAV et 6 épisodes spéciaux, le tout licencié par Kana.

    Une seconde saison anime sortira en 2013 : High School DxD New, en 12 épisodes et 1 OAV, encore une fois chez Kana.

    Deux visual novels sortiront en 2013 et 2014 sur 3DS et PSVita, uniquement au Japon comme on pouvait s’y attendre, sous les nom de High School DxD et High School DxD New Fight.

    La saison 3 : High School DxD  BorN, sortira en 2015, en 12 épisodes, 1 OAV et 6 épisodes spéciaux, le tout licencié par ADN et Kana.

    Enfin, la 4ème saison de la série : High School DxD Hero est sortie en 2018 en 13 épisodes chez ADN et Kana.

Personnage :

    Issei Hyôdô est le héros de cette histoire. Simple lycéen particulièrement pervers (dont la première réplique est quand même : “Je veux toucher des seins !”), il n’a pas particulièrement de don avec les filles du lycée, qui le trouve juste dégoûtant. Il a une grande passion pour les films porno. Il aime particulièrement les gros seins, mais sait aussi apprécier le moe, le loli et le kawaii. Il est très protecteur avec les filles et aura énormément de mal à en considérer certaine comme ses ennemies. Malgré son côté pervers, il est en faite assez agréable, tout du moins beaucoup plus que des personnages comme Sakurai dans Sora no Otoshimono.

    Rias Gremory est l’héroïne de cette histoire. Héritière d’une grande famille de démon, elle est la chef du club de sciences occultes, qui compte les membres de sa famille. Pas particulièrement pudique, elle a souvent le comportement d’une grande sœur ‘érotique’ avec Issei. Elle est naturellement très gentille et douce avec les membres de sa famille, sauf que certaine tente de lui subtiliser l’amour de son pion… Sa meilleure amie est Akeno, en qui elle place beaucoup de confiance. Elle est doublée par la talentueuse Hikasa Yoko, que l’on peut retrouver dans des anime comme K-ON (mio), Dog Days (Brioche D’Arquien), Little Witch Academia (Diana Cavendish), Campione ! (Erica Blandelli), Danmachi (Freya), SNK (Frieda Reiss), Ichiban Ushiro no Daimaou (Hattori Junko), Seikon no Qwaser (Katsuragi Hana), BTOOOM! (Kinoshita Hidemi), Mobile Suit Gundam (Lafter Frankland), Rokka no Yuusha (Nashetania), Hagure Yuusha no Estetica (Myu), SAO Alternative (Pitohui), Free (Ryugazaki Rei), Code Breaker (Sakurakôji Sakura), Owari no Seraph (Saotome Tomoe), IS (Houki), To Aru Majutsu no Index (Shutaura Sequenzia), Violet Evergarden (Spencer), No Game, No Life (Stephanie Dora), Goblin Slayer (Witch) et j’en passe beaucoup ! 

    Tôjô Koneko est sans conteste mon personnage préféré dans cet anime. C’est une lycéenne calme au service de Rias. Douée d’une force surpuissante, elle est capable de tout défoncer d’un seul coup de poing, les ennemis comme les pervers. C’est une loli moe et kawaii qui déteste les pervers et qui est complexée par la taille de ses seins. Elle est doublée par Taketatsu Ayana, que l’on peut aussi retrouver dans Citrus (Yuzu), Negima (Emily), Date A Live (Kotori), SAO (Suguha), Oreimo (Kirino) Yuru Yuri (Mirakurun), K-ON (Azusa), Psycho Pass (Sugawara Shôko), Kiss x Sis (Ako) ou encore Kantai Collection (Yamato).

    Himejima Akeno est la meilleure amie de Rias. Grande, puissante et porteuse d’une énorme poitrine, c’est une sadique avec un caractère très fort. Elle aime jouer le rôle de l’aîné, quitte à se chamailler avec Rias. C’est un personnage bien plus profond qu’il en a l’air et dont le background est très travaillé. Elle est doublée par Ito Shizuka, que l’on retrouve notamment dans Darling in the Franxx, Gurren Lagann, Date A Live, Fairy Tail, Beelzebub, Negima, Amanchu, Food War, xxxHOLiC, D.Gray-man, Queen’s Blade, One Piece, Fate, Amagami SS, Gintama, ReLIFE, Golden Time, Prison School, D-Frag, ou encore Shakugan no Shana.

    Kiba Yûto est le seul autre protagoniste masculin. Classe, populaire auprès de la gente féminine, il est sympathique avec tout le monde sans pour autant intervenir dans le sens “pervers” d’Issei. C’est un excellent combattant qui joue sur sa vitesse et ses talents de bretteur. Calme et posé, il est agréable et sait agir quand il le faut.

    Asia Argento est une nonne au service des anges déchus. C’est une fille pure et innocente particulièrement kawaii qui s’entendra très vite avec Issei, dont elle tombe amoureuse. Elle gardera toujours un très grand attachement à sa religion. Elle est doublée par Asakura Azumi, que l’on peut retrouver dans Idolm@ster, Chuunibyou Demo Koi ga Shitai (Kumin), Negima (Akira), Yahari ore no Seishun Love come wa Machigatteiru (Meguru) ou encore To Aru Kagaku no Railgun (Misaki).

Scénario :

    Issei est un lycéen impopulaire. A la recherche d’un amour de lycée, il patiente en se passionnant pour le porno avec deux de ses camarades. Il remarque alors Rias, qu’il pense encore hors d’atteinte. Mais alors qu’il va au lycée, il tombe sur une fille d’un établissement voisin qui lui demande de sortir avec elle. Désormais le plus heureux des hommes, il décide d’organiser le meilleur rendez-vous possible, révélant son côté romantique. La journée se passe bien, mais alors que le soleil se couche, la jeune fille demande à Issei de mourir pour lui. Avant de comprendre quoi que ce soit, notre héros est éventré par un éclair de l’ange déchu. Quand il se réveille, il est nu dans son lit avec la fameuse Rias. Il apprendra alors qu’il est mort la nuit précédente et que Rias l’a ressuscité sous la forme d’un démon pour faire de lui son serviteur. Parviendra-t-il à s’adapter à sa nouvelle condition de démon ?

    Un conflit oppose les anges, les démons et les anges déchus depuis des décénis. Rias parviendra-t-elle à protéger son clan des retombés de ce conflit ? Issei parviendra-t-il à devenir ami avec une nonne ? Quel est le mystérieux pouvoir qui sommeil en lui ?

    Cet anime est très intéressant. Non seulement il présente un monde au final pas si éloignée du notre et de la culture européenne, mais il utilise celui-ci avec beaucoup de génie, au point de présenter Dieu comme étant mort. Pour un ecchi, le scénario tourne beaucoup autour de l'amitié et de l’amour, sans tout de fois s’éloigner trop des seins de notre démone. L’évolution des personnages est très intéressante, aussi bien physiquement que psychiquement. C’est un très bon titre derrière lequel on sent l’influence du Light Novel.

Graphisme :

    Le niveau graphique est largement acceptable. Le design général est particulièrement bien travaillé pour mettre le côté démoniaque en valeur. Le design des personnages est particulièrement bien travaillé de façon à faire ressortir le côté kawaii et moe de ces derniers. Les scènes de ecchi sont évidemment très présentes et très travaillés. Les combats sont vraiment très bon, au point que c’en est étonnant. Le rythme se base sur les arcs du novel et prend suffisamment de temps pour donner du sens à chaque épisode, quitte à prendre son temps et à proposer plus de scènes comiques.

    Énorme point positif : il y a des personnages féminin de tout type !

    Les OST sont très bon et particulièrement lyrique. L’opening en dit long sur le niveau de ecchi de l’anime, tout autant que sur son contenu.

Point noir :

    Très clairement, il ne plaira pas aux anti-ecchi.

    Warning : je déconseille cet anime aux plus jeunes et aux âmes sensibles.

Conclusion :

    J’ai vraiment adoré High School DxD ! C’est un anime ecchi qui a mérité sa réputation, aussi bien pour ses combats que pour son scénario. Je conseille ce tome à tous les fans du genre ecchi orienté combat.

highschoolDXD

Opening & Ending

Article

Aujourd'hui on s'attaque à un des plus grand standard du ecchi : High School DxD !

 

La petite histoire :

High School DxD est à l'origine un Light Novel écrit par Ichiei Ishibumi depuis 2008. Il y a aujourd'hui 24 tomes sorti et un 25ème en écriture. Il y a d'abord eu une première adapation manga toujours en cours depuis  2011 avec 10 tomes, dessiné par Hiroji Mishima. Puis une seconde l'année suivante, un tome de Spin-off dessiné par Hiroichi. Les deux séries sont publié en France par Panini Manga. En 2012, la première adaptation animé sort. Réalisé par Tetsuya Yanagisawa, il y a 12 épisodes, 2 OAV et 6 épisodes spéciaux qui sortent d'un coup. L'année suivante, c'est au tour de High School DxD New de voir le jour, avec 12 épisodes et 1 OAV. Deux jeux vidéos sortent au japon, respectivement en 2013 et 2014. Le premier est sur Nintendo 3DS, alors que le seconde est sur PlayStation Vita.

Il faudra attendre 2015 pour que l'animé soit de retour avec High School DXD Born ! Il y aura 12 épisodes, 1 OAV et 6 spéciaux. Cet animé est licencié en France par ADN. Enfin, nous avons la joie depuis le 10 avril 2018 de découvrir la nouvelle saison : High School DxD Hero. La fin n'est toujours pas annoncé, mais on sait déjà que l'animé est lui aussi licencié par ADN.

Personnage et Scénario (ma vision de l'époque) :

Alors, voila l’animé qui à le mérite de mélanger les univers tout en faisant saigner du nez les fans du genre ecchi.

Le héros s’appelle Hyudou Issei et annonce la couleur de l’animé simplement par sa première réplique : « Ahhh… Je veux toucher des seins ! ». ça, c’est dit. Mais ça ne se passera pas comme prévu dans sa quête de fille.

Au cours de sa quête de la journée, il croise Rias Gremory, la présidente du club de surnaturel qui regarde par sa fenêtre. Il est évidement attiré par cette fille alliant grâce, Kawaii (mignon en japonais), puissance et Hoppai (seins en japonais) ! Enfin bref !

A la fin de la journée, une fille se confesse à lui. Évidement, il accepte et fait tout pour que leur rendez-vous du lendemain soit parfait. Et c’est se qui se passe. Enfin, jusqu’à ce qu’elle lui demande s'il serait prêt à mourir pour elle. Il répond oui sans réfléchir et la voie se transformer en démone sous ses yeux. Elle le tue aussitôt en le transperçant avec sa lance. (Oui, ça commence bien.)

Mais quand il se réveil, il est chez lui, dans son lit, avec Rias complètement nue avec lui dans le lit. A partir de ce moment, il va apprendre que l’objet de ses fantasmes est un démon, qui plus est un des plus puissants du royaume des ténèbres et qu’elle l’a ressuscité pour qu’il fasse parti de son clan.

Dans ce clan, il rencontre Kiba, un épéiste, Koneko-chan, une fille Kawaii/nekomimi qui ferait saigner le nez de n’importe quel mec et qui à une force extraordinaire et Akeno-san, vice présidente et la prêtresse de la foudre.

Ils vont apprendre à Issei son travail de démon qu’il accomplira comme il peu, à sa façon. Enfin, jusqu’à ce qu’il comprenne un peu comment ça marche et qu’il possède un pouvoir ancestrale surpuissant en lui. Les clans de démon sont composés d’une sorte de jeu d’échec. Rias est le roi, Akeno la rêne, Kiba le cavalier, Koneko la tour et Issei les 8 pions à lui tout seul. Il possède en lui l’esprit du dragon rouge qui lui permet d’utiliser les pouvoirs d’un dragon et notamment de multiplier sa force par deux grâce à son « boost ! ». Peu de temps après, il fera par hasard la rencontre d’Asia, une none au pouvoir de guérison. Suite à divers événement, elle finira par également intégrer l’équipe. D’autres personnages suivront. Mais je ne vous en dit pas plus.

Cette animé à un univers absolument sensass, car il rassemble les anges, les anges déchu et les démons pour une association qui à pour but d’éviter une nouvelle grande guerre. Comble de tout, l’auteur à eu le génie de tuer Dieu ! Une première !

Plus les saisons passent, et plus l’univers s’agrandit et inclus ensuite les mythologies nordique et asiatique.

Graphisme (ma vision de l'époque) :

Les graphiques sont sensationnels ! Les personnages sont incroyablement attachants et attirant ! Les combats sont de plus en plus bon et les scènes de ecchi sont clairement dans les meilleurs du monde manga quoi que parfois un peu trop présent.

La gestion des OST est vraiment étonnante. L'animé est plutôt détendu, mais on retrouve en très grande partie des OST lyrique, voir classique.

Points noirs (ma vision de l'époque):

Je n’en vois qu’un. Avec un univers aussi vaste, il y aurait de quoi faire beaucoup plus que 3 saisons. C’est vraiment dommage que l’animé s’arrête comme ça.

==> Il semblerait que j'ai été entendu ! ^^

Conclusion :

En bref, c’est un animé parfait pour ceux qui sont fans de ecchi et de shonen ! Peut importe son genre de fille, tout le monde y trouve son compte !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 16/10/2019