Rokka no Yuusha

rokkanoyuusha

Article

On parle aujourd’hui de l’excellent anime Rokka no Yuusha !

 

La petite histoire :

    C’est à l’origine un Light Novel écrit par Ishio Yamagata et illustré par Miyagi depuis 2011. Il y a pour le moment 6 volumes et l’histoire est encore en cours.

    Une première adaptation manga voit le jour en 2012. Possédant 4 tomes et étant toujours en cours, elle est dessinée par Kei Toru.

    L’anime dont nous parlons aujourd’hui est sorti en 2015 et compte 12 épisodes. Il est licencié par Crunchyroll et @Anime.

    Un mini-anime spécial sous la forme de Picture Drama est sorti fin 2015 et compte 6 épisodes de 11 minutes.

Personnage :

    Adlet Mayer est le protagoniste de cette histoire. A 18 ans, il se considère comme l’homme le plus fort du monde après avoir subi un entraînement terrible. S’il ne possède aucun pouvoirs particuliers, ni aucune facultée physique hors du commun, il est particulière malin et vif d’esprit. Il a une excellente connaissance de la science et de la mécanique qui lui permet d’inventer et contrôler un bon nombre d’arme. Il pense souvent aux autres avant lui-même, ce qui en fait quelqu’un de très sympathique. J’ai beaucoup ce personnage.

    Nashetania Loei Piena Augustra est la grande princesse de Piena, un des plus grands pays du continent. Championne en titre du grand tournoi de la déesse de la destinée, elle est la sainte des lames. C’est une fille plutôt douce et sympathique qui s’attache très vite à Adlet. Elle est extrêmement proche de son serviteur : Goldov., qu’elle traite souvent comme son petit frère.

    Fremy Speeddraw est un des personnages les plus étranges de l’histoire. Née d’une calamité et d’un humain, elle est la sainte de la poudre noire et était la tueuse de héros. C’est une fille froide, qui parle peu et a beaucoup de mal à exprimer ses sentiments. C’est une excellente combattante qui sait juger ses chances de victoires. Elle a une relation très particulière avec Adlet et est détestée par les autres héros. Elle possède une mentalité proche d’une tsundere, ce qui en fait un de mes personnages préférés.

    Chamo Rosso est une gamine de 14 ans. Sainte des Marais, elle est la plus puissante des saintes et de loin la plus destructrice. Pas particulièrement maligne, elle à une mentalité d’enfant et voie les choses uniquement selon qui elle aime et ce que lui dit Mora. Elle déteste particulièrement Fremy et a déjà essayé de la tuer. 

    Mora Chester est la sainte des montages et la chef des 78 sanctuaires (et donc des 78 saintes). C’est une femme forte et sur d’elle qui préfère agir vite et bien. Malgré son intelligence et son charisme, c’est quelqu’un de particulièrement borné. Si ces pouvoirs sont moins puissant que ceux de Chamo, elle est tout de fois capable de les utiliser à leur plein potentiel. Elle prend naturellement la tête du groupe.

    Hans Humpty est un tueur en série qui tue pour gagner sa vie. C’est sans conteste un des personnages les plus joyeux et agréables. Possédant un style de combat très particulier, il remercie son style en imitant le chat dans ses manières. Il n’en demeure pas moins un combattant tout bonnement hors du commun, capable de rivaliser sans problème avec les saintes grâce à son agilité hors du commun. Il est étonnamment sensible et aime jouer sur un plan de camaraderie. J’aime beaucoup ce personnage.

    Goldov Auora est le serviteur de Nashetania et un des plus puissants combattants du royaume de Piena. Alors qu’il a seulement 16 ans, il est déjà capable de rivaliser sans problème avec les saintes. Capable de tout pour sa maîtresse, il lui obéit aveuglément tant qu’elle ne se met pas en danger. Il parle peu, mais agis vite, même s’il joue souvent le rôle de tank. Il est particulièrement suspicieux envers Fremy.

Scénario :

    Depuis plus de 1000 ans, la déesse du destin a scellé le roi démon dans des terres reculé du continent. Mais tous les 300 ans, celui-ci se réveil et provoque l’apparition de calamité : des créatures cauchemardesques dévorant les humains. Pour éviter que cela soit fatale à l’espèce humaine, la déesse du destin a séparé son pouvoir 6 part égale qu’elle transmet en temps voulu à 6 guerriers : les héros des 6 fleurs. Ceux-ci doivent alors aller dans le pays du roi démon pour le vaincre et le replonger dans son sommeille.

    Alors que la demi-finale du tournoi du royaume de Piena à lieu, Adlet débarque et interrompt le combat. Il clame haut et fort qu’il est l’homme le plus fort du monde et parvient sans aucun problème à mettre ses deux adversaires au tapis grâce à ses techniques astucieuses. Mais alors qu’il proclame qu’il souhaite devenir un héros des six fleurs, il met la foule en colère et se retrouve enfermé pendant plusieurs mois dans un cachau. Mais un beau jour, la prophétie se réalise et fait de lui un héros au six fleurs. Il est alors rejoint par celle qu’il prenait pour une servante : Nashetania. Celle-ci l’aide à s'échapper pour leur permettre de retrouver les autres héros à l’entré du territoire du roi démon. Mais alors qu’ils combattent un groupe de calamité, Adlet et Nashetania sont rejoint par Goldov. Alors qu’il aperçoit une jeune fille au cheveux blanc, notre héros profite du nouveau venue pour rattraper la mystérieuse Fremy, qu’il aura bien du mal à apprivoiser. Quelques temps plus tard, il retrouve la princesse et son serviteur à proximité d’un temple spéciale permettant de bloquer l’entré du territoire du roi démon grâce à un puissant sortilège de brume. Mais alors qu’Adlet apprend que Fremy serait la tueuse de héros, le groupe se fait attaquer par des calamité. Pris de cours, Adlet est contraint de courir pour activer la barrière. Mais alors qu’il s’approche la brume s’élève et le force à faire sauter la porte à coup d’explosif. Il a alors la surprise de voir que la barrière est déjà activée. Adlet ne fait d’abord pas attention et retourne se battre. Très vite, la situation est sous contrôle. Aidé de ses compagnons, il tente de retirer le sort sans succès. Il feront très vite la connaissance de leurs compagnons de combat :Chamo, Hans et Mora. Mais nos héros aux six fleurs sont tous coincés à l’intérieur de la barrière et ne peuvent pas partir à l’assaut du roi des démons. Pire : ils sont 7 ! Un traître se cache parmi eux et à bien l’intention de saboter leur entreprise…

    Adlet étant le premier à être entré dans le temple, il est suspecté et doit prendre la fuite pour éviter d’être abattu. Réussira-t-il à prouver son innocence et à coincer le 7ème ? Parviendra-t-il à résoudre le mystère ?

    Le scénario est tout bonnement hallucinant. L’univers est intéressant, mais est loin d’être l’élément centrale. Contrairement aux apparences, nous sommes dans une histoire alliant combat et enquête. Le côté psychologique et imaginatif des personnages est poussé, sans pour autant oublier l’aspect sentimental. Le scénario est tout bonnement passionnant et nous tient en haleine du début à la fin.

Graphisme :

    Cet anime n’a pas fait énormément de bruit à sa sortie. Il n’a pas un budget énorme et se content de ce qu’il a. Le design est tout de fois particulièrement soignée. Le design des personnages est très bien pensé et permet d’identifier tout de suite les personnages. Les trames de fonds sont assez basiques dans l’anime en utilisant le scénario comme explication, mais sont très belles le reste du temps. L’intégration 3D, notamment des calamités est très bien réalisé. Les scènes de combat sont exceptionnelles.

    Les deux openings sont vraiment très bons aussi bien musicalement que du côté de l’animation. Les OST sont plutôt classiques.

Point noir :

    Le côté quête contre le mal peut paraître un peu “cliché”, tout de fois il est très bien utilisé.

Conclusion :

    Rokka no Yuusha est un excellent anime. Le scénario est hallucinant, les graphismes à la hauteur et les combats magnifiques. Que demander de plus à un anime ? J’ai été vraiment captivé par cette histoire, que je conseille à tous les fans d’anime prise de tête à la Death Note !

rokkanoyuusha
rokkanoyuusha

Opening

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire