L'Attaque des Titans

SNK01

Article Tome 1 à 3

Aujourd’hui on parle d’un des mangas qui à un succès monstre en ce moment : l’attaque des titans. Avant de parler de l’animé, on va analyser le manga en lui-même et notamment les 3 premiers tomes.

Scénario :

Avant tout, pour ceux qui vivraient encore dans un autre espace temps, je me dois de vous rappeler l’histoire en elle même. Un jour, les titans sont apparus sur terre et ont commencé à dévorer les humains. Les titans sont des êtres humanoïdes d’une taille surdimensionnée, asexuée et qui sont catégorisé comme prédateur naturel de l’homme. Ils possèdent une résistance physique accru et ne meurt que quand on leur tranche l’arrière de la nuque. Pour se défendre de leur prédateur, les hommes ont construit trois grands murs qui isolent l’espèce humaine des titans depuis plus de 100 ans. Eren, Mikasa et Armin vivent dans une banlieue et ont une dizaine d’année quand, comble de l’horreur, un titan se dresse au dessus du mur Maria qui fait pourtant plus de 50 mètres de haut. Le Titan Colossale détruit alors le mur d’un seul coup de pied avant de disparaître comme il est apparu. Les titans envahissent la ville et une nouvelle tragédie survient. Tragédie au cours de laquelle La mère d’Eren est dévorée vivante et son père disparaît mystérieusement.

Environ 5 ans plus tard, les 3 héros sont recruté dans les divisions avec comme seul objectifs de détruire les titans jusqu’au dernier.

Univers :

Le principe est unique est particulièrement bien construit. Que ce soit de l’objet d’équipement jusqu’à la constitution biologique des titans, rien n’échappe à une science profonde et réfléchie. Les paysages sont construits de façon ultra logique et la construction de la société humaine est des plus réalistes. Un véritable système politique et social prend place dans un univers semi-médiéval avec une pointe d’inspiration cyberpunk.

Personnages :

Nous devons parler du personnage principal de la série : Eren Jäger, jeune homme sur de lui et dont la motivation se base essentiellement sur sa haine des titans. Il prend généralement touts sur ses épaules et considère que se poser des questions est totalement inutile. C’est le fonceur du groupe. Il compte notamment sur son mystérieux pouvoir de transformation en titan pour se sortir d’affaire. Viens ensuite le personnage qui à mon sens est le plus intéressant, Mikasa Ackerman. Il s’agit de la sœur adoptive d’Eren, adopté après qu’elle ait vu se parents mourir sous ses yeux, puis qu’elle ait dut tuer leurs meurtrier. Elle possède un sang froid à toute épreuve et une force colossale. Elle voue à Eren un amour inconditionnel cachant très certainement des sentiments amoureux qui la pousse à toujours vouloir le protéger, quitte à désobéir aux ordres. Enfin, Armin Arlelt est un jeune homme plutôt chétif, faible et aux nerfs friables en cas de trop grande pression. Inutile en combat singulier, il est cependant la tête pensante du groupe et les sortira d’affaire à chaque fois que la force brute se trouvera insuffisante. Il fonde toute son efficacité sur la stratégie en utilisant chacun au maximum de ses capacités.

Dessin :

On remarque ici une patte vraiment très reconnaissable, car pour la première fois, le dessin est réellement mauvais. Le premier tome est particulièrement raté, que ce soit au niveau de la forme ou du remplissage. Le seul et unique point fort de ce dessin est les paysages particulièrement bien réussis, notamment les paysages des villes humaines. Si les personnages deviennent plus reconnaissables dans les tomes suivant, on ne peut que constater que l’incapacité de l’auteur à produire des personnages propres et distingué que ce soit des figurants ou les personnages principaux. Enfin, on remarque un paradoxe entre le tome 1 et l’épisode spécial du tome 2, ce qui nous révèle la pensé profonde de l’auteur : il pensait probablement utiliser le tome 1 pour présenter son projet et non comme une œuvre terminé. Ainsi, il se retrouve obligé de rajouter certains éléments du scénario sans toutefois obtenir les renforts de main d’œuvre qu’il souhaitait probablement.

Conclusion :

Personnellement, si je trouve le concept général particulièrement intéressant, je ne peux que maudire l’auteur d’avoir produit un manga au dessin aussi mauvais. Les premiers tomes sont particulièrement mauvais et d’un niveau inférieur à une bonne partie des doshujin et autre œuvres produites par les fans. Il n’en reste que l’animé produit à partir du manga est de très bonne qualité, ce qui me console un peu en évitant de gâcher ce formidable concept.

Petite précision

Je vois déjà les fans de la série déverser un flot d'insulte et contre-argument faseux la petite zone prévu à cet effet juste sous ce petit texte...

Donc je tiens à le préciser : Je ne parle ici que des 3 premiers tomes, et non du reste de la série !

Je connais les rumeurs sur les dernières performances graphiques du manga et j'en suis le premier heureux ! ^^

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 18/03/2018