Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru

YahariOrenoSeishunLoveComewaMachigatteiru

Article saison 1

On s’attaque aujourd’hui à Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru !

 

La petite histoire :

    C’est à l’origine un Light Novel de Wataru Watari commencé depuis 2011 et compte aujourd’hui 15 volumes. Parmi eux, deux sont édités en France par Ofelbe. Le tome 3 sortira en France le 23 Mai 2019.

    Un premier manga dessiné par Rechi Kazuki est sorti depuis 2012 au Japon. Il est encore en cours et compte 10 tomes sous le titre : Yahari ore no seishun rabukome ha machigatteiru. môgenroku.

    Un second manga, débuté quelques mois plus tard est toujours en cours sous la plume de Naomichi Io. Il y a 9 tomes à ce jour et il est publié sous le nom Yahari ore no seishun rabukome wa machigatteiru. @comic chez Ototo.

    L’anime dont nous parlons aujourd’hui est sorti en 2013 et compte 13 épisodes. Il n’est pas licencié.

    Un premier OAV sort en Septembre 2013, nous en parlerons également.

    Un jeu sortira sur PS Vita la même année.

    2015 sera l’année qui verra fleurir la saison deux de la série, également en 13 épisodes. On peut noter qu’à partir de cette saison, le studio d’animation change et passe de Brain’s Base à Feel.

    Un second OAV sort en 2016.

    Enfin, un second jeu sortira sur Vita la même année.

    Une saison 3 a été annoncé le 18 Mars 2019.

    Cette série est aussi connu sous le nom de My Teen Romantic Comedy SNAFU.

Personnage :

    Hachiman Hikigaya est le héros de cette histoire. Il n’est ni beau, ni particulièrement intelligent, ni bon en sport, ni populaire. C’est quelqu’un de discret qui vit en solitaire depuis des années. C’est quelqu’un de très terre à terre qui sait lire entre les lignes et décrypter les relations humaines grâce à ses années d’observation. Il a un caractère très NEET, qui l’encourage à vouloir devenir homme au foyer. Il n’a ni rêve ni ambition et se contente de voir les résultats de ses actions. Il voit la société comme une pyramide à trois strates : les carnivores, les herbivores et les ours, dont il ferait partie. Il est étonnement proche de Shizuka, sa prof principale, ainsi que de sa petite sœur Komachi. Il a une relation étrange avec Yukinoshita et s’entend très bien avec Yui, même s’il ne semble pas vraiment la prendre au sérieux. Dans le fond, c’est quelqu’un qui suis l’idéologie NO FUTUR. J’avoue que j’adore ce personnage décalé, de qui je me sens finalement assez proche.

    Yukino Yukinoshita est une des protagonistes. Belle, charismatique, intelligente et fille d’une famille riche, elle a tout pour elle. Mais la supériorité appelle la solitude et c’est ainsi qu’elle se retrouve elle aussi seule. Surnommé la beauté glacial, elle est d’accord sur un bon nombre d’analyse d’Hachiman, même si elle n’a pas les mêmes conclusions. Dans le fond, c’est une tsundere qui ne résiste pas à une demande de Yui. Elle s’entend assez bien avec Hachiman, malgré les apparences. Elle entre facilement en conflit avec les autres. C’est un de mes préférés, tout anime confondu. C’est une fille froide et intelligente qui voit les choses comme elles sont. Elle semble tout de fois avec un léger complexe d’infériorité par rapport à sa sœur aînée.

    Yui Yuigahama est la dernière des protagonistes. C’est une fille joyeuse et toujours de bonne humeur qui n’aspire qu’à aider les autres et à mettre l'ambiance. Elle s’entend bien avec tout le monde, mais est en quelque sorte esclave de cet état de fait. Elle s’attache très vite à Yukinoshita. Malgré des débuts quelque peu conflictuel avec Hachiman, elle s’entend très bien avec lui et semble même s’intéresser à ce qu’il pense. C’est quelqu’un de très agréable qui relie nos deux outsiders au commun des mortels.

    Hayato Hayama est un camarade d’Hachiman. Beau et doué en sport, c’est quelqu’un de très populaire qui cherche avant tout à mettre une bonne ambiance. Il est du genre à être pote avec tout le monde et use de son influence sur les filles de façon inconsciente, ce qui en fait un des leaders de la classe. C’est un des seuls à communiquer avec Hachiman.

    Saika Totsuka est un membre du club de tennis. Que ce soit physiquement ou au niveau du caractère, il est le genre de personne qui vous fait douter de votre propre hétérosexualité. C’est quelqu’un de terriblement gentil qui s’entend très bien avec ce dernier, qui cherche à le protéger de l’extérieur pour ne pas briser son côté innocent. Ce personnage est un mystère de moe.

    Yoshiteru Zaimokuza est une des anciennes connaissances d’Hachiman. C’est quelqu’un de très cultivé et de très original qui a la particularité d’être atteint de la Chûnibyô, ainsi que du syndrome de l’écrivain. Il est détesté par la plupart des élèves, le trouvant trop étrange. C’est un personnage très intéressant qui n’hésite devant aucun sacrifice pour aider son compatriote Hachiman.

    Komachi Hikigaya est la petite sœur d’Hachiman. C’est une fille énergique et souriante, qui met de la vie et de la bonne humeur partout où elle passe. C’est la seule personne capable d'entraîner notre héros quelque part. Très mature en plus d’être moe et d’avoir un léger brocon, elle essaie de rapprocher son frère des autres filles. C’est un personnage que j’aime beaucoup.

    Shizuka Hitsuka est la prof de langue d’Hachiman et Yui. Éternelle célibataire, elle a des atomes crochus avec notre héros, mais se retrouve à devoir résoudre son problème. C’est une femme avec un très fort caractère qui n’hésite pas à utiliser ses poings, même contre ses élèves. Elle entre souvent en confrontation avec Yukinoshita.

Scénario :

    Arrivé deux semaines après la rentrée suite à une fracture ouverte, Hachiman n’a pas réussi à s’intégrer. Plusieurs mois plus tard, il est décidé que Shizuka doit s’en occuper. Elle prend donc les choses en main et l’oblige à rejoindre le club des volontaires où il fera la connaissance d’une autre éternelle solitaire : Yukinoshita. Nos deux solitaires se retrouvent contraint de travailler ensemble pour aider les autres, qu’ils méprisent. C’est alors qu’ils feront la connaissance de la pétillante Yui…

    Le scénario est très intéressant. Il possède plusieurs plans : un simple enchaînement de mission dans un premier temps, puis l’évolution d’une discussion profonde sur les relations humaines et le bon sens de la société. Très loin des standards du genre, les idées sont crues et terriblement fatalistes, loin des idéaux de la plupart des gens. Enfin, un troisième plan plus sentimentale pourrait bien venir assaisonner cette histoire.

Graphisme :

    Le niveau général est plus que louable pour ce genre d’histoire. Le design des personnages est intéressant. Il permet de reconnaître tout de suite les protagonistes autant que les personnages secondaires. Gros plus : nous avons enfin un héros avec une personnalité véritablement originale, autant dans la définition de son personnage que dans son design. Dernier plus : le design général est pensée pour faire ressortir le côté moe des personnages sans avoir besoin d’aller trop loin dans les quelques petites scènes de ecchi. Le rythme est très agréable, donnant un côté relaxant à l’anime.

    Les OST sont très originaux et se démarquent des autres school life, avec notamment des morceaux de métal. L’opening : Yukitoki de Yanagi Nagi est très poétique et bien conçu au niveau de l’animation. La version de l’ending : Hello Alone par Toyama Nao, la doubleuse de Yui, est vraiment magnifique.

Point noir :

    Le seul point noir que je peux trouver à cet anime, c’est qu’il posera des difficultés à ceux qui ne sont pas habitué au vostfr. Les dialogues s'enchaînent très vites et sont parfois dur à suivre.

Conclusion :

    Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru. est un anime que j’ai particulièrement apprécié. Il est très original, aussi bien sur son thème que sur ses personnages. Il combine le moe, le comique et les réflexions profonde avec beaucoup de savoir faire. Je le conseille vivement aux fans de school life, que ce soit en tant que shonen ou shojo.

YahariOrenoSeishunLoveComewaMachigatteiru
YahariOrenoSeishunLoveComewaMachigatteiru
YahariOrenoSeishunLoveComewaMachigatteiru2

Article Saison 2

On parle aujourd’hui de la saison 2 de Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru. Zoku !

 

La petite histoire :

    Comme dit dans l’article sur la saison 1, le studio d’animation change et passe de Brain’s Base à Feel.

    Le nom de cette saison est légèrement modifié, puisqu’on lui rajoute la particule Zoku.

Personnage :

    Yukinoshita Haruno est la grande sœur de Yukino. C’est une fille modèle, belle, intelligente, sociable et populaire. Elle sert de modèle à sa petite soeur, bien plus froide. Elle connaît très bien Hayama Hayato et s’intéresse très près à Hachiman. C’est un personnage très complexe qui cerne très vite ce qu’il se passe et agis en conséquence pour rendre les choses plus intéressantes. Elle a une relation assez conflictuelle avec sa sœur, même si le conflit n’éclate pas vraiment.

    Ebina Hina est une camarade d’Hachiman. C’est un fujoshi qui n’attend qu’un relation entre Hachiman et Hayama. C’est une fille vivante et agréable qui ne trouve personne pour partager ses délires BL. Elle souhaite que les choses restent comme elles sont, mais semble avoir un avis assez particulier sur notre héros.

    Isshiki Iroha est une élève de première année. Amoureuse de Hayama Hayato, elle est manager de son club de foot. Les élèves de sa classe l’ont fait postuler de force au conseil des élèves. C’est une fille très sociable, mais qui n’a pas les épaules pour assumer des responsabilités. Elle est toujours de bonne humeur, mais cache en faite une vision des choses beaucoup plus terre à terre. Elle a un comportement très tsundere avec Hachiman.

    Miura Yumiko est dans la classe d’Hayama et d’Hachiman. Elle a une forte personnalité et l’utilise pour intimider Yui. Elle est amoureuse d’Hayama et entre très vite en confrontation frontale avec Yukino. Elle a mauvais caractère, mais est plutôt romantique. C’est une fille très populaire grâce à sa beauté.

    Iromoto Kaori est une ancienne camarade de collège d’Hachiman. Elle se moque en permanence de notre héros et se contente d’approuver ce que dises les autres. Elle est plutôt joviale.

    Tobe Kakeru est un des camarades d’Hachiman. Meilleur ami d’Hayato, il est amoureux d’Ebina. C’est quelqu’un qui amuse la galerie la plupart du temps, mais une fois sérieux, il devient plutôt nostalgique.

Scénario :

    Dans la saison précédente : En plein festival, alors que Yukino s’est chargée seule de la plus grosse partie du travail, au risque de mettre en péril sa santée, Hachiman s’en veut de ne pouvoir faire mieux. Alors, quand la présidente disparaît juste avant son discours final, notre héros décide qu’il est temps d’agir. Il retrouve la jeune fille en premier et lui dit ce qu’il pense d’elle devant ses camarades, faisant de lui le type le plus haï de son lycée. Tout de fois, grâce à son intervention, la présidente se reprend et fait son discours comme si de rien n’était.

    Le club des volontaires est confronté à un problème des plus épineux. D’un côté Tobe leur demande de l’aide pour réussir à sortir avec Ebina, de l’autre, la jeune fille concernée et Hayato leur demande de faire en sorte que leur groupe ne change pas. Tout pourrait se jouer pendant la sortie à Kyoto… Mais alors que tout était sur le point de basculer, Hachiman agis et sauve la situation in extremis. Tout de fois, il blesse par inadvertance les sentiments de Yui et Yukino à cause de ses méthodes… Hachiman a-t-il vraiment réussi son coup ?

    Pour la première fois, Yukino et Hachiman entre en confrontation directe. Non qu’ils étaient d’accord auparavant, mais cette fois Yukino n’a plus l’intention de laisser Hachiman se sacrifier. A cet instant, une nouvelle requête parvient au club des volontaires : aider Iroha à refuser le poste de présidente du conseil des élèves. Hachiman à l’intention de sacrifier sa réputation déjà particulièrement mauvaise, mais ses deux camarades n’ont pas l’intention de le laisser faire. Le groupe se déchire petit à petit… Qui parviendra à trouver la meilleure solution ?

    Le scénario se décompose en plusieurs parties : la première à pour objectif de révéler l’incompatibilité de méthodes entre nos personnages. La seconde est un développement où chacun confronte ses idées à celles des autres. La dernière est une savante et émouvante résolution. Il y a de nombreux rebondissements, des prises de têtes, des sentiments et une vision toujours plus acerbe de la société. Les scènes à fleurs de peau ne manquent pas et donne une profondeur particulière par rapport à la saison 1. C’est vraiment de l’excellent travail.

Graphisme :

    Le studio a changé entre les deux saisons. Et cette fois, le second studio ne se fait pas prier pour pulvériser les prestations du premier, pourtant loin d’être mauvaise, par des scènes, une qualité d’exécution et une précision de très bonne qualité pour son année. Le niveau général est excellent pour ce genre très particulier. Le design des personnages s’améliore, d’autant plus que nos personnages grandissent et partagent beaucoup plus leurs émotions. Les scènes de 3D sont vraiment super bien intégrées.

    La encore, les OST sont vraiment bon, tout comme l’opening et les ending. Plus particulière, je dois absolument parler de l’ending chanté par la seiyu de Yui : Toyama Nao : Hello Alone. Cette chanson est juste magnifique.

Point noir :

    Même point noir que pour la première saison.

Conclusion :

    J’ai vraiment eu un coup de cœur pour Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru. Zoku ! C’est un excellent anime, très original, complexe, profond et bouleversant. Moins comique que la saison 1, cette saison est beaucoup plus forte en sentiment. Je conseille vraiment cet anime aux fans d’univers scolaire, que ce soit en shojo ou shonen.

YahariOrenoSeishunLoveComewaMachigatteiru2
YahariOrenoSeishunLoveComewaMachigatteiru2

Opening et Ending

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 01/05/2019