DanMachi

danmachi

Article saison 1

On parle aujourd’hui de l’anime DanMachi !

 

La petite histoire :

    Cet anime est à l’origine un Light Novel écrit par Fujino Ômori. Commencé en 2013, il est toujours en cours avec 12 volumes, publiés en France par Ofelbe.

    L’anime dont on parle aujourd’hui est sorti en 2015 et compte 13 épisodes + 1 OAV, le tout licencié par Wakanim.

    La saison anime Sword Oratoria est sorti en 2017 et possède 12 épisodes licenciés par Wakanim.

    DanMachi vit une nouvelle heure de gloire, puisqu’une saison 2 ainsi qu’un film d’animation viennent d’être annoncés.

    Le nom complet de cette série est : Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka.

Personnage :

    Bell Cranel est le héros de cette histoire. C’est une jeune aventurier de 14 ans qui a décidé de défier le donjon à la mort de son grand-père. C’est quelqu’un de volontaire et qui fait toujours de son mieux, mais qui manque de confiance en lui. Il n’est pas très fort physiquement, mais sait se servir de son agilité comme d’une arme redoutable. Il place toute sa confiance et toute sa force entre les mains de sa déesse Hestia, pour qui il a beaucoup de respect et d’admiration. Il est amoureux d’Aizu Wallenstein, une des meilleures combattantes du donjon. Il semble développer chez les femmes qui l’entourent un comportement Shotacon… C’est quelqu’un de pure et naïf, mais d’agréable.

    Hestia est une déesse malchanceuse qui vit souvent au crochet de ses amis. Elle a mauvais caractère, mais fait de son mieux pour s’occuper de Bell. On ignore exactement la nature de ses sentiments, mais elle est très jalouse de toutes les filles qui l’approchent. C’est une fille capricieuse qui a du mal à être considéré par les autres dieux à cause de côté “loli à grosse poitrine” et du seul membre que compte sa familia. 

    Aiz Wallenstein est une des plus puissante combattante alors qu’elle n’a que 16 ans. Elle fait partie de la familia Loki. Surnommée la princesse de l’épée, elle vient en aide à quiconque en a besoin. Elle ne parle pas beaucoup, mais n’a que des bons sentiments et n’hésite pas à aider les autres. C’est un personnage que j’aime beaucoup.

    Liliruca Arde, surnommée Lili, fait partie de la familia Soma. Elle réfléchit aux conséquences de ses actes, ce qui en fait une très bonne supportrice. Elle va assez vite s’intéresser à Bell, le trouvant beaucoup trop gentil… Elle a environ 15 ans.

    Syr Flover est une jeune serveuse d’environ 18 ans. C’est une fille gentille et agréable qui s’attache très vite à Bell. C’est quelqu’un de jovial et un personnage que j’apprécie.

Scénario :

    A la mort de son grand-père, Bell décide de suivre la volonté de celui-ci et d’aller rencontrer des filles dans le donjon de la ville d’Orario. Pour cela, il devient aventurier et frappe à toutes les portes pour trouver une familia. Exclue par toute, il rencontre par hasard Hestia, alors en quête d’aventurier pour sa familia. Très vite, le marché est conclu et c’est ainsi que Bell commence son exploration du donjon. Mais quelques temps plus tard, il s'enfonce trop et se retrouve face à un minotor, une créature des étages inférieures et d’un niveau bien supérieur au sien. Alors qu’il est sur le point d’y laisser sa peau, il est sauvé par Aiz. Notre héros tombe immédiatement amoureux de la guerrière avant de fuire à toute jambe. Cette rencontre va stimuler notre jeune héros qui va alors développer au fur et à mesure des épreuves qui se dresseront face à lui de nouvelles capacitées qui lui permettront de progresser à une vitesse impressionnante. Un bon nombre de dieux s’intéressent petit à petit à lui, mais tous ne semblent pas bien intentionnés… Bell réussira-t-il à survivre dans cet environnement ? Finira-t-il par trouver l’amour ?

    J’aime beaucoup cette histoire. J’étais déjà un grand fan du LN, mais cet anime en propose une très bonne adaptation, trouvant un juste milieux entre le détail et l’accéléré. Les relations entre les personnages sont très intéressantes et très travaillé, notamment le curieux triangle amoureux entre Aiz, Bell et Hestia. L’évolution du héros, ainsi que de ses pouvoirs est intéressante, puisqu’elle parvient à justifier le statut de “héros”. Il y a beaucoup de retournement et de nombreux mystères à éclaircir. C’est du très bon travail.

Graphisme :

    Pour son année de production, cet anime est de bonne qualité. Le design des personnages est agréable, tout comme celui de l’aspect général. Les scènes de combats sont bien pensées et les quelques scènes de ecchi bien utilisées. Il y a également un bon nombre de scènes comiques très intéressantes. Le rythme est bon et relance l’anime à chaque fin d’arc. Les trames de fond sont en général de bonne qualité.

    Les OST sont très bons, même s’ils tendent vers des OST à la Fairy Tail sur la fin. Je ne suis pas un grand fan de l’opening, mais l’animation est bien faite.

Point noir :

    Le seul point noir que je vois est qu’il reste encore un bon nombre de mystère à résoudre.

    Je n’aime pas du tout l’ending de cet anime…

Conclusion :

    J’ai beaucoup aimé DanMachi ! C’est un excellent anime d’aventure qui mêle sans problème combat et tension avec un côté comédie romantique agréable. Je conseille cet anime aux fans de shonen et de comédie romantique à la sauce combat. Ils ne seront pas déçus.

danmachi
danmachi

Opening

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire