Yu Yu Hakusho

yuyuhakusho01

Article

Aujourd’hui on s’attaque à l’un des piliers du shonen dont on ne parle pourtant pas souvent : Yu Yu Hakusho !

 

La petite histoire :

    Cette histoire est à l’origine un manga écrit par Yoshihiro Togashi entre 1990 et 1994 pour un total de 19 tomes. Ce nom vous dit quelque chose ? Rien de plus normal, car il s’agit également de l’auteur du très célèbre Hunter X Hunter ! Le manga Yu Yu Hokusho est publié en France par Kana, bien qu’il soit très dure de mettre la main sur les tomes.

    L’animé dont nous parlons aujourd’hui est sorti entre 1992 et 1995 et compte 112 épisodes. Il est licencié en France par DYBEX.

    Il y a plusieurs films et OAV pour cet animé. Le premier Yu Yu Hakusho : The Movie est sorti en 1993 et est licencié lui aussi par Dybex. Il dure 30 minutes, mais est loin d’être un obligatoire au vue du peu de qualité qu’il oppose à la série.

    Yu Yu Hakusho Movie 2 : Meikai Shitou Hen - Honoo no Kizuna sort en 1994. Nous avons là le premier vrai film de la série : un film d’une durée de 1h30. Étonnement, il n’est pas licencié…

    Yu Yu Hakusho : Eizou Hakusho sort en 1995 et compte 2 épisodes. Il est suivit l’année suivante par les 4 épisodes de Yu Yu Hakusho : Eizou Hakusho II.

    Cet anime est sorti il y a aujourd’hui 26 ans. Pourtant, il est loin d’être éteint dans l’esprit des japonais. En effet, il a connu une mini série humoristique en 2009, mais ce n’est pas tout. Récemment, nous avons eu des nouvelles : pour fêter les 25 ans de la série, les éditions japonaises ont décidé de faire une édition remasterisée à laquelle ils intègreront deux épisodes spéciaux et inédits ayant pour thème la rencontre entre Hiei et Kurama, ainsi qu’une prise d'otage dans le monde spirituel. Ils sont prévu pour le 26 Octobre 2018.

Personnage :

    Urameshi Yusuke est le héros de cette histoire. C’est un voyou qui a la particularité d’être un idiot fini légèrement pervers. Il est très proche de Keiko, la présidente du conseil des élèves de son collège qui lui court sans cesse après pour l’obliger à venir en cours. Il n’a qu’une passion dans la vie : le combat. Il vit seul avec sa mère alcoolique. Son meilleur ami est également son meilleur ennemi : Kuwabara.

    Kuwabara Kazuma est un collégien, comme Yusuke. C’est lui aussi un débile profond. Avec sa banane tout droit sortie des punks des années 80, il ne pense qu’à se battre avec son meilleur ami Yusuke. Il voit ses multiples bagarres comme une façon d’exprimer son amitié. Il est très fier et rappellera aux fans de HxH un certain Leolio.

    Kurama est un collégien d’un établissement d’élite. Aussi doué en sport que dans les matières de réflection, c’est un être d’une intelligence remarquable. Il porte un amour pure et intègre à sa mère. C’est un personnage très agréable qui me rappel un peu Kurapika. Mais Kurama n’est pas un simple humain et semble cacher un dure passer au fond de lui.

    Hiei est un guerrier tout droit sortie des ténèbres. Il possède 3 yeux, ce qui lui permet de toujours trouver ce qu’il cherche et d’hypnotiser les êtres faibles. Formidable épéiste, il a un caractère plutôt tsundere, mais sait être là pour ses amis et ses intérêts. J’aime beaucoup ce personnage.

    Genkai est une petite vieille qui vit recluse dans une vieille maison en campagne. Elle est maître d’une école unique dont tout le monde jalouse les secrets. Il a un très fort caractère, mais c’est quelqu’un de très gentil. Elle est très forte et très intelligente. Elle devient la mentor de Yusuke et le pilier de la bande.

    Enma Jr, aussi appelé Koenma, est celui qui s’occupe des affaires spirituelles dans le monde spirituel. En bref, il choisit où ira l’âme de quelqu’un après sa mort. C’est quelqu’un de conscient de sa place qui n’hésite pas à mettre les autres dans des situations périlleuses pour atteindre ses objectifs. Mais il sait également être un ami fidèle, même s’il est un peu lâche...

    Yukina est une fille du pays des glaces qui parcourt le monde à la recherche de son frère, de qui elle a était séparé à la naissance. C’est une fille pure et très sympathique qui s’inquiète sincèrement pour ses amis. Elle est très proche de Hiei et Kuwabara.

    Toguro est un combattant que rencontre Yusuke à plusieurs reprises. Autrefois humain et camarade de Genkai, il a décidé de devenir un monstre pour altérer les dommages du temps. Depuis, il se mêle de toute les affaires louches dans le seul but d’affronter des adversaires surpuissant jusqu’à trouver celui qui sera capable de le vaincre. Il base tout sur sa force physique.

    Botan est une envoyée d’Enma jr. C’est une fille sympathique devenu l’emblème de la série. Elle a pour travail d’aider Yusuke. J’aime beaucoup cette fille au caractère joueur et un peu naïf.

    Yukimura Keiko est la présidente du conseil des élèves du collège de Yusuke et Kuwabara. C’est une fille sérieuse qui fait tout pour remettre Yusuke dans le droit chemin. Elle a une forte personnalité et c’est justement ce qui les rapproche.

    George Saotome est le démon qui accompagne Enma Jr. C’est un débile qui a au moins l’intérêt d’être drôle.

    Shizuru Kuwabara est la grande sœur de Kuwabara. Violente et autoritaire, c’est une sœur attentionnée qui s'intégrera sans problème au groupe. J’aime bien ce personnage à fort caractère.

    Il y a pas mal de personnage, mais comme ils apparaissent au fur et à mesure, ça ne pose pas de problème. Une fois présenter, il faut s’attendre à retrouver nos personnages plus tard. En règle général, c’est le cas de tous les personnages qui ne meurent pas, dans la grande tradition “Togashi-ène”. Pour l’époque, avoir cette construction est assez nouveau, même si aujourd’hui on retrouve ce genre d’élément dans beaucoup de manga, comme Bleach ou Air Gear. La plupart des personnages sont extrêmement profonds et complexes.

Scénario :

    Yusuke est un voyou de 14 ans qui ne pense qu’à se battre, au grand désespoir de Keiko et de sa mère. Un jour, il croise un gamin qui joue tranquillement au ballon sur le trotoir. Mais ce qui devait se passer arriva et notre vaurien se précipite pour empêcher le gamin de se faire écraser. Frappé de plein fouet par la voiture, Yusuke meurt sur le coup. Je vous passe les détails, mais il se retrouve dans le monde des esprits chez Enma Jr. Celui-ci lui explique que le considérant comme la pire des saloperies, il n’avait pas prévu qu’il se sacrifierait pour un enfant et qu’il manquait donc de place pour l'accueillir. Sur ce, il décide de lui faire passer un test pour voir s’il peut retourner sur terre. Je vous passe là encore les détails, mais une déclaration d'amitié et un baisé plus tard, revoilà Yusuke dans le monde des vivants. Mais il apprend alors qu’il doit à présent travaillé pour Enma en tant que détective du monde des esprits pour combattre les monstres introduit dans le monde des humains, le tout avec l’aide de Botan. Il découvre alors qu’il est doué d’une force spirituel impressionnante et qu’il peut utiliser une technique surpuissante : le rayon astrale. Une de ces premières missions consiste à récupérer trois reliques du monde des ténèbres. C’est à cette occasion qu’il rencontre Hiei et Kurama, responsable de ce larcin. Je vous passe les détails une fois encore.

    Notre héros reçoit ensuite l’ordre de se rendre chez Genkai avec Kuwabara. La vieille a en effet décidé de transmettre son savoir à celui qui s’en rendra digne, peu importe son origine. Évidemment, les pires crapules du monde des humains et des ténèbres se précipitent et il ne faut pas que cette puissance tombe entre de mauvaises mains…

    Que ce soit pour Kuwabara ou Yusuke, leurs forces spirituels va grandir avec l’intrigue, de plus en plus impressionnante. Encore une fois, dans la grande tradition Togashi-ène”, le nombre de technique restera extrêmement limité, mais d’une déclinaison multiple.

    Il y a 112 épisodes et je n’ai ici résumé que le début de la première saison. Il faut ensuite prendre conscience que chaque saison décuple les forces de nos héros de façon exponentielle.

    D’un point de vue scénaristique, c’est encore une fois du grand Togashi. Comme dans Hunter X Hunter, j’avoue me faire avoir à chaque fois. Une fois que l’on a compris que l’auteur se fiche pas mal de faire mourir tous ses personnages, on ne sait plus à quoi s’attendre. Dans cet univers où les morts reviennent à la vie presque aussi facilement que dans Dragon Ball, c’est encore plus “problématique”. Que ce soit l’univers ou le scénario, c’est encore largement à la hauteur de nos œuvres actuel, si ce n’est meilleur. Cet animé est plus “soft” que Hunter X Hunter et, même s’il est aujourd’hui un peu mit au placard, devrait être en tête des shonens au vue de son niveau.

    Dernier détail : la construction de la fin est d’une intelligence rare ! On voit venir le dernier épisode en se demandant sans cesse comment cela se terminera, mais je suis loin d’avoir été déçu, contrairement à Hunter X Hunter.

Graphisme :

    Rappelons-le : nous sommes en 1992. Pour vous situer, Ken le survivant est terminé depuis 5 ans, Dragon Ball depuis 3 ans et Dragon Ball Z est en cours. Kenshin le Vagabond sortira 4 ans plus tard, et Berserk 5 ans plus tard. Bref, ce qu’il y avait avant était graphiquement d’une qualité vraiment très variable, ce qu’il y a pendant n’est pas vraiment de bonne qualité non plus et il faudra attendre encore un moment pour que des œuvres vraiment bonnes graphiquement sortent… Pourtant, dans ce contexte, Yu Yu Hakusho né avec une qualité graphique globale absolument ahurissante pour l’époque ! Alors que beaucoup des productions de l’époque ne sont même plus comparables avec les œuvres actuels, Yu Yu Hakusho est non seulement comparable, mais n’a pas à rougir de la comparaison. Sa vision des scènes, des combats et son scénario tourné shonen, mais impliquant également des éléments de shojo pure grâce à la romance déclaré entre Keiko et Yusuke, font de cet animé une œuvre largement à la hauteur des plus grands shonen si ce n’est meilleur que beaucoup d’entre eux.

    C’est par ailleurs un des aspects les plus étonnant des œuvres de Yoshihiro Togashi. Alors que le manga est d’une qualité graphique absolument ridicule, si ce n’est pire, les animés utilisent sa vision des scènes et son scénario avec une qualité graphique bien plus élevé que la moyenne, permettant notamment un surclassement de la plupart des autres œuvres du même genre.

    Dernier détail : les OST sont très agréables et colle sans aucun problème avec les scènes. L’opening est cohérent et bien construit. Comme dans Hunter X Hunter, la musique ne change pas.

Point noir :

    Y’a-t-il seulement des points noirs ? Au risque d’en décevoir certain, j’en ai trouvé.

    C’est une erreur que l’on remarque dans beaucoup de shonen. Lors des combats, l’auteur a souvent tendance à rendre ses personnages plus “simpliste” graphiquement pour renforcer le côté violence de la scène. C’est ici le cas pour certains combat de Yusuke. Mais ce qui m’a le plus gêné, c’est l’infantilisation de Hiei dans ses plus grands combats. Ce personnage a beau être petit, il est très virile et mature et n’avait pas besoin de cet effet pour être d’une classe inimitable.

    J’avoue qu’au début je trouvais 112 épisodes longs et largement suffisant… Mais j’avoue qu’à la fin de l’animé je me demande si ce n’était pas un peu court… C’est le problème des œuvres de Togashi, on est toujours frustré à la fin, car on en veut toujours plus…

Conclusion :

    J’ai vraiment adoré cet animé ! Il est vraiment d’une qualité exceptionnel pour son année de production, aussi bien graphiquement que scénaristiquement. Je le conseil à tous les fans de shonen et de shojo un peu moins “conventionnel”, ils ne seront pas déçu. Les fans d’Hunter X Hunter devraient également apprécier.

yuyuhakusho02
yuyuhakusho03
yuyuhakusho04

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

Nipponzilla
  • 1. Nipponzilla (site web) | 08/09/2018
L'un des meilleurs shônens ayant vu le jour ! Cela serait vraiment bien qu'il bénéficie (comme Hunter x Hunter) d'un reboot de l'anime...
inconnuday
C'est vrai ! ^^ Mais ça fait déjà plus de 20 ans que l'anime est terminé, les manga sont introuvables et Togashi a déjà du mal à avancer dans HXH... Donc ce serait vraiment un miracle... On peut déjà s'estimer heureux d'avoir 2 épisodes inédits qui sortiront mi Octobre ! ^^

Ajouter un commentaire