Toradora

toradora

Article

Aujourd’hui, on revient sur un anime shojo pour qui j’ai vraiment un coup de coeur : Toradora !

 

La petite histoire :

    Cette histoire est à l'origine une série de 10 tomes de Light Novel écrits par Yuyuko Takemiya entre 2006 et 2009. 3 tomes supplémentaires appelés Toradora Spin-off! sortiront entre 2006 et 2007.

Une adaptation manga est commencé depuis 2007 et toujours en cours après 7 tomes.

L'anime dont nous parlons est sorti fin 2008 - début 2009 et compte 25 épisodes, 1 OAV et 4 épisodes spéciaux.

Un jeu : "Toradora Portable!" est même sortie en 2009 sur PSP.

Pour parler un peu de la jolie Yuyuko Takemiya, elle est également l'auteure de l'excellent Golden Time (2010-2014) et de Watashitachi no Tamura-kun (2005)

    J’ai déjà écrit un article sur cet anime, mais vu sa qualité, je ne pouvais laisser cette page en état.

    A l’instar de beaucoup de shonen, plusieurs de nos héros peuvent être retrouvé dans le jeu de combat sur borne d’arcade Dengeki Bunko Fighting Climax ! On peut également y retrouver plusieurs perso de Golden Time, Durarara !, SAO ou encore The Irregular of Magic High School.

    Il faut noter qu’une certaine Yui Horie signera les openings et endings de cet anime et continuera même plus sa collaboration avec Yuyuko Takemiya par la suite.

Personnage :

    Cette histoire présente ses personnages de façon efficace et les faits évoluer petit à petit, de façon sensible et intéressante. Le plus intéressant, c’est qu’il n’y a pas que les personnages principaux qui comptent.

    Takasu Ryûji est le héros de cette histoire. Il vit seul avec sa mère : Yasuko et son perroquet : Inko. A cause de son regard de voyou hérité de son défunt père, tout le monde l’évite à l'exception de son meilleur ami Kitamura. Il est amoureux de Kushieda, mais il n’a pas le courage de se confesser. Il finira par s’entendre avec Taiga, sa voisine, amoureuse de Kitamura et meilleure amie de Minori.

    Aisaka Taiga est l’héroïne de cette histoire. Petite mais hargneuse, c’est une véritable tigresse qui fait peur à tout le monde, sauf à sa meilleure amie Minori. Elle a une situation familiale compliquée. Amoureuse de Kitamura, qu’elle a rejeté un peu plus tôt, elle finit par s’allier à Ryûji, qu’elle considère un peu comme son chien. Elle a un très mauvais caractère, mais semble étonnement bien s’entendre avec Yasuko et Minori. Paradoxalement, elle s’intègre très bien dans sa classe. Elle a un comportement Tsundere avec la plupart des gens.

    Kitamura Yûsaku est le vice-président du conseil des élèves, qu’il a rejoint après avoir été rejeté par Taiga. C’est le meilleur ami de Ryûji. Malgré le fait qu’il soit un peu spécial, c’est un lycéen très sympathique qui fera tout pour aider ses amis. Il est très intelligent et possède un sens de l’humour assez particulier. Il est très populaire.

    Kushieda Minori est la meilleure amie de Taiga et fait partie de l’équipe de Softball. C’est une fille bourrée d’originalité et de bizarreries qui passe son temps libre à faire des petits boulots. Malgré son humour souvent très spécial et sa philosophie très particulière, elle cache une véritable profondeur qui en fait un de mes personnages préférés.

    Kawashima Ami est une amie d’enfance de Kitamura. Mannequin, elle a un caractère très particulier qui la pousse à toujours cherché à être sur le devant de la scène. Elle cache derrière son comportement de fille parfaite un esprit revêche et pas particulièrement aimable. C’est une fille très mystérieuse qui prend énormément de recule sur la vie de ses amis, sans pour autant être capable d’en faire autant pour la sienne. J’aime beaucoup ce personnage très profond. Elle ne s’entend pas avec Taiga.

    Takasu Yasuko est la mère de Takasu. C’est une jeune femme très courageuse qui fait tout pour que son fils ait un avenir brillant. Elle accueille Taiga à bras ouvert. C’est quelqu’un de très gentil.

    Haruta Kôji est un des camarades de classe de Ryûji et co. C’est un idiot dont le passe temps est de faire rire tout le monde. C’est un bon camarade qui aime souvent provoquer Taiga.

    Kihara Maya est une camarade de classe de nos héros. Très proche d’Ami, elle est amoureuse de Kitamura et jalouse un peu Taiga.

    Koigakubo Yuri est la prof de notre joyeuse troupe. Célibataire, elle jalouse un peu ses élèves, ce qui ne l'empêche de s’inquiéter sincèrement pour eux. C’est un bonne prof.

    Voilà ! Nos personnages sont profonds et originaux. C’est vraiment de l’excellent travail.

Scénario :

    Ryûji est considéré comme un voyou dans son lycée à cause de son regard de tueur. Taïga est surnommée le tigre de poche à cause de son aspect de lolita et de son caractère violent et tsundere. Ryûji est amoureux de Minori, la meilleure amie de notre héroïne. Taiga est amoureuse de Kitamura, le meilleur ami de notre héros. Quand le dragon et le tigre se font face avant de se serrer les coudes, ça ne peut que faire des étincelles ! Mes les sentiments humains sont compliqués… Surtout quand de nouveaux personnages pointent le bout de leur nez et viennent mettre la zizanie dans cette situation tout droit sortie d’un double shojo classique ? Nos deux héros réussiront-ils à conquérir l’élu de leurs cœurs ? Pour vaincre la malchance, Ryûji et Taiga vont devoir se rapprocher et mettre une véritable stratégie en place. Quels sont donc les sentiments de tous nos personnages ? Et si les choses n’étaient finalement pas si simple ?

    J’aime beaucoup cette histoire. Drôle, divertissante, originale et scénaristiquement très abouti, Toradora! est un anime complet et remarquablement bien conçu. On ressent les sentiments de nos personnages et les infimes évolutions qui s'immiscent petit à petit dans leurs cœurs. C’est à mon sens un des meilleurs scénario shojo que j’ai vu.

Graphisme :

    Si graphiquement, pour l’époque, c’est d’une qualité plus qu’acceptable, il faut bien dire qu’il n’y a ici pas beaucoup de code propre au shojo. Pourtant, la vision scénaristique est très intéressante et pousse les scènes à un autre niveau. Le design des personnages est très bien conçu et nous permet de nous souvenir de tous les personnages d’un seul coup d’œil.

    Les openings et endings sont signés de Yui Horie, qui doublera d’ailleurs Kushieda Minori. Comme on pouvait s’y attendre, la prestation est exceptionnelle. Les OST, composés par Hashimoto Yukari sont, malgré une bonne majorité de classique, très mélodieux et parfaitement intégré à l’histoire tout en étant eux aussi originaux.

Point noir :

    Tout le monde n’aimera pas la fin de cet anime. De la même façon qu’il y a plusieurs années je trouvais cet anime trop sentimental, je pense que ceux qui sont habitués aux shonen pourront trouver quelques passages un peu longuet…

Conclusion :

    Toradora! est un de mes anime shojo préférés. C’est une excellente histoire qui allie une vision unique du sentimentalisme avec un certain esprit comique et agréable. Je conseil cet anime à tous les fans de shojo, ainsi qu’à ceux qui veulent s’essayer au genre.

Article -Ancien article-

On parle aujourd'hui d'un de mes shojo préférés : Toradora !

 

Personnage et Scénario (ma vision de l'époque) :

D’abord, une histoire originale sans l’être trop…

Ryûji Takasu, la terreur de son lycée même si c’est seulement à cause de son air de gangster, regarde par la fenêtre de sa petite maison où il vit seul avec ça mère Yasuko Takasu depuis la mort de son père.  Il maudit les gens riches qui ont fait construire un immeuble juste à côté de chez lui.

Mais il se rend compte qu’une certaine Taiga Aisaka y habite seule, mais ne sais absolument pas se débrouiller. A cause d’une simple petite erreur de destination, cette dernière lui envoi une lettre d’amour et fera tout pour qu’il ne la lise pas.

Sachant qu’elle est dédié à son meilleur ami et délégué de classe, le brillant Kitamura Yûsaku, Ryûji et Taiga passeront un pacte pour que chacun aide l’autre en amour, puisque Ryûji est amoureux de la survoltée Minori Kushieda, la meilleure amie de Taiga et la fille la plus explosive de tout l’animé.

Très peu de temps après, Ami Kawashima, une amie d’enfance de Kitamura et mannequin en fuite d’un stalker viendra s’immiscer un peu dans cette histoire en tant que personnage qui prend le plus de recul.

Le scénario est fraie et très bien fait, au point que c’est impossible de savoir ce qui nous attend ensuite. Taiga et Ryûji vont-il trouver l’amour ?

Graphisme (ma vision de l'époque) :

Les graphiques sont bons et agréables. Le rythme de l’histoire est vraiment bien fait, sans épisode vide. C’est vraiment un plaisir du début jusqu’à la fin rempli de rebondissement et intrigue en tout genre autour de tous les personnages.

Point noir :

La fin arrive peut être un peu vite et donne un peu trop de changement avec le reste de l’animé à mon gout. Et une bonne partie de l’animé part un peu trop vers un côté dépressif, même si c’est volontaire.

Conclusion :

Pour résumer, c’est vraiment un très bon shojo qui ne manque pas de piquant et qui est loin d’être ennuyeux. Je le conseil à tous, même ceux qui n’aime habituellement pas le genre.

toradora2

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 03/10/2018