The Irregular at Magic High School

irregular01
irregular02

Article des tome 1 & 2

Aujourd’hui on s’attaque à un Light Novel que j’ai beaucoup aimé : The Irregular at Magic High School !

 

La petite histoire :

    The irregular est à l’origine une web-série écrite par Tsutomi Sato entre 2008 et 2011. Notre écrivain a ensuite conclu un contrat avec une maison d’édition et à commencé à publier son travail sous forme de Light Novel. Depuis, il a fait beaucoup de chemin, puisqu’il a sorti en tout 6 romans de 2008 à 2013 et 26 volumes de Light Novel entre 2011 et aujourd’hui.

    Ces novels commencent à être disponible en France (il y a l’équivalent des 4 premiers volumes), ils sont édités depuis quelques années par Ofelbe. La traduction semble avoir été plus compliqué que prévu, car le tome 2 est sorti avec plus ou moins un an de retard, contrairement aux 6 mois d'intervalles censés espacer les tomes.

    J’ai été étonné du nombre d’adaptation en manga de cette histoire. Entre 2011 et aujourd’hui, il n’y a eu pas moins de 37 tomes de manga d’adaptation ! Aucun n’est pour le moment publié en France.

    En 2014, 3 adaptations en jeux sont sorti : 2 sur Android et 1 sur PS Vita. Là aussi, il n’en existe pas de version en France.

    C’est également en 2014 que l’animé de 26 épisodes. il est licencié en France par Wakanim. Dernière grosse actualité en date : le film d’animation Hoshi o yobu shōjo est sorti le 17 Juin 2017 au Japon. Il est aussi licencié par Wakanim. Ce film à eut beaucoup de succès au Japon, puisqu’il était 5ème du box-office peu après sa sortie.

Personnage :

    L’histoire tourne surtout autour de notre personnage principal, mais elle n’est pourtant pas dépourvu d’autres personnages intéressants et profonds.

    Tatsuya Shiba est le héros de cette histoire. C’est un lycéen qui est en apparence tout à fait ordinaire. En apparence tout du moins, car c’est en faite un ingénieur de génie, inventeur de plusieurs sorts surpuissants, membre particulier d’une unité d’élite de l’armée. Il pratique même les arts martiaux ninja. Il est plutôt populaire, mais le fait qu’il ne puisse pas avoir de sentiments rééquilibre la balance. Malgré tout ça, il ne possède pas beaucoup de force magique, ce qui l’a contraint à atterrir dans la deuxième section du 1er lycée. C’est un personnage assez froid et réfléchie. Il lui arrive parfois d’être décontenancé, mais c’est un phénomène rare. Il a un passé assez sombre, surtout du point de vue familiale. Il est très proche de sa soeur, qui est la personne qu’il aime le plus au monde. Il est prêt à tout pour l’aider et la protéger.

    Miyuki Shiba est la petite sœur de Tatsuya. C’est une élève brillante et une magicienne surpuissante. Elle a toute confiance en son frère, même si elle aimerait qu’il se repose plus sur elle. C’est une fille discrète et de bon goût qui sait trouver sa place en toute circonstance. Elle est très agréable, très attentionné et très mignonne. Je lui soupçonne un brocon refoulé (et la plupart des personnages sont d’accord avec moi ! XD). Elle cherche permettre à son frère d’avoir des sentiments, ce qui la rapproche beaucoup de lui. Elle est plutôt insouciante en général, ce qui ne la rend pas simple pour autant.

    Erika Chiba est une fille de la classe de Tatsuya. Très enjoué, elle est experte dans le maniement du sabre. Elle aime taquiner ses camarades, surtout Mikihiko son ami d’enfance ou Tatsuya. Elle est proche des grandes familles, ce qui la plonge parfois dans son état “sérieux”.

    Mizuki Shibata est une fille à lunette très timide. Malgré ses apparences de filles maladroites, c’est une fille très intelligente. Elle est capable de voir directement la magie, ce qui est un handicape à la longue. Elle se fait souvent tourner en bourrique par Erika.

    Leonhard Saijo, surnommé la plupart du temps “léo”, est un des camarades de Tatsuya. Il est un peu brute de décoffrage, mais il pense sa façon d’utiliser la magie très intelligemment. Il y a souvent des étincelles entre lui et Erika.

    Mikihiko Yoshida, surnommé “Miki” par son amie d’enfance, est un utilisateur de la magie ancienne. Il est très timide et à beaucoup de mal à garder confiance en lui. Tatsuya et lui semble étonnamment proche, probablement une question de caractère.

Mayumi Saegusa est la présidente du conseil des élèves. Autoritaire, joyeuse et très énergique, elle aime beaucoup embêter son cadet. Elle déteste les injustices et à du mal à supporter les responsabilités qu’elle possède par sa famille. J’aime beaucoup ce personnage, personnellement.

Mari Watanabe est la présidente du conseil de discipline et la supérieur de Tatsuya. C’est une fille plutôt froide et directrice, mais qui sait faire la part des choses. Elle semble être très populaire et entretient une rivalité particulière avec Erika.

Katsuto Jumonji est le président des conseils. C’est un personnage dont on entend souvent parler. Il est très imposant et est pressenti pour devenir le prochain chef d’une des familles les plus importantes. Malgré son autorité naturel, il reste très ouvert et très sympathique. Il est très fort, peut être même plus que Tatsuya…

Voilà, il y a en réalité beaucoup plus de personnage et ils ont tous une histoire et un caractère propre… C’est vraiment un très bon point pour cette histoire.

Scénario & écriture :

    Je vais séparer à partir d’ici les deux tomes.

Tome 1:

    Tatsuya et Miyuki intègre le 1er lycée de magie du Japon. Celui-ci sépare les élèves en deux catégories : les fleurs qui ont un fort potentiel magique et les graines. Miyuki est la meilleure des fleurs, alors que notre héros fait parti des graines. Dans un climat social un peu tendu, surtout au vue des écarts de moyens entre les deux catégories, le rapprochement de certaines graines avec la star des fleurs va faire des étincelles. Mais les choses sont loins d’être aussi simple, car Mayumi et Mari insistent pour intégrer Tatsuya dans un des conseils. Mais dans l’ombre, la menace d’un groupe terroriste plane… Nos héros réussiront-ils à contrer le complot contre  le lycée de magie ?

Tome 2:

    Quelques mois plus tard, le grand tournoi des 9 écoles de magie à lieu. Alors que le choix de Miyuki ne fait aucun doute, le placement de Tatsuya dans l’équipe technique fait jaser, puisqu’il n’est qu’en première année et que c’est une graine. Je vous passe les détails, mais une fois ce problème réglé, les compétiteurs se rendent sur le lieu du tournoi. Mais ils sont alors victime d’une série de mystérieuse attaque. Dans l’ombre, un groupe mafieux chinois complote quelque chose. Ça tombe très mal, car cet année, des rivaux sévères sont présents. Tatsuya va peut-être devoir faire des heurs supplémentaires...  Nos lycéens vont-ils s’en tirer ?

    L’écriture est vraiment très impressionnante. Non seulement l’univers est très précis et très bien conçu, que ce soit sur l’explication scientifique de la magie ou les commentaires sur l’évolution technologique et social de notre monde, mais l’auteur arrive à tout expliquer avec une justesse redoutable. Le vocabulaire est riche et les actions vraiment très bien pensées.

Graphisme :

    Je n’en avais pas parlé dans mon article sur Spice & Wolf, mais c’est un aspect encore plus travaillé quand dans notre premier novel. Que ce soit les superbes pages en couleurs ou les illustrations au milieu du livre, les illustrations sont vraiment magnifique et sont même réutilisé pour l’animé.

Point noir :

    Je peux trouver quelques point noir dans tout ça. Ce livre contient toutes les explications détaillées qui sont par exemple retiré de l’animé. Elles intéresseront bien plus un lecteur passionné de science qu’un lecteur lambda qui les trouvera surement un peu longue… Dernier petit détail que l’on peut souligner, je trouve qu’à certain instant, l’accent sur le côté “super” de Tatsuya est un iota trop accentué. Mais ça reste vraiment un détail.

Conclusion :

    J’ai vraiment adoré cette série. Je comprend parfaitement pourquoi elle fonctionne au Japon et a fonctionné chez nous à la sortie de l’animé. C’est vraiment une super série accessible à tous et que je conseil à tous ceux qui s’intéresse aux histoires scolaires ou aux romans dits “d’anticipation”.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 30/10/2018