Eureka Seven

eurekaseven

Article saison 1 (1-26)

On parle aujourd’hui de l’anime Eureka Seven !

 

La petite histoire :

    Cet anime est sorti entre 2005 et 2006 pour un total de 2 saisons de 25 épisodes, licenciés en France par @Anime et Netflix. Il est scénarisé par Dai Satô, qui a travaillé sur quelques petits projets comme : Cowboy Bebop, Ghost in the Shell, Wolf’s Rain, Samurai Champloo, Ergo Proxy et j’en passe… Quand au studio d’animation, il s’agit de Bones, dont nous avons déjà relevé la présence dans l’anime Bounen no Xamdou.

    Une adaptation manga a vue le jour en 2005 sous la plume de Jinsei Kataoka et Kazuma Kondou, le tout en 6 tomes publiés en France chez Kana.

    Un second manga sortira en 2005 sous le nom Gravity Boys and Lifting Girl, de Miki Kizuki, en 2 tomes.

    Une adaptation en Light Novel verra le jour entre 2005 et 2006. Écrit par Tomonori Sugihara en 4 volumes.

    Entre 2005 et 2006, 3 jeux sortiront sur PS2, PSP et à nouveau PS2 : New Wave, Psalms of Planets et New Vision.

    Un film d’animation sortira en 2009 et clora une bonne fois pour toute la saga : Eureka Seven : Good Night, Sleep Tight, Young Lovers, en 110 minutes et licencié par Kaze.

    Une nouvelle série anime sortira en 2012 : Eureka Seven Astral Ocean en 24 épisodes chez Netflix.

    Enfin, un dernier film est sorti en 2017 : Eureka Seven Hi-Evolution, licencié par @Anime. Ce dernier film est prévu en tant que Trilogie. 

    Le nom japonais de la saga est Koukyou Shihen Eureka Seven.

Personnage :

    Renton Thurston est le héros de cette histoire. Fils du héros Adrock Thurston, mort pour l’humanité, il a grandit auprès de son grand-père, qui lui a apprit la mécanique des LFO. Il a une très grande admiration pour sa soeur, qui est partie de chez-elle pour poursuivre ses rêves. Pas très malin, il est particulièrement déterminé et fonce toujours tout droit tête baissé. Admiratif d’Holland, il est amoureux d’Eureka et souffre d’avoir du mal à la comprendre. C’est un bon gars, très gentil de nature qui se laisse toujours prendre au piège.

    Eureka est la jeune pilote du LFO de légende : Nirvash Type 0. Très attachée à Holland et au Nirvash, c’est une fille très gentille, mais très mystérieuse. Elle tente d’élever comme elle peut Maeter, Maurice et Linck, qui la considère comme leurs “maman”. Elle a beaucoup de mal à interpréter ses propres sentiments et a un passé très mystérieux. C’est un personnage que j’aime énormément.

    Holland Novak est le capitaine du Gekka State. Passionné par le lift, il est vu comme un symbole de liberté grâce aux magazines [RAY=OUT] que diffusent son équipe. Malgré sa relation avec Talho, il est particulièrement attaché à Eureka, au point d’être jaloux de Renton. Dans le fond, c’est un gamin qui aime jouer et ne supporte pas les contraintes. Il a lui aussi un passé très sombre. C’est un personnage central et très intéressant, à la psychologie particulière.

    Talho Yûki est la pilote du Gekko. Amoureuse d’Holland, c’est une fille au caractère bien trempé qui n’hésite pas à tenir tête au autre. Malgré son côté gamine pourrie gâtée, elle est très mature et se range souvent du côté de Renton. C’est un personnage particulièrement intéressant qui possède une pointe de mélancolie et que j’apprécie beaucoup.

    Hap est ami d’enfance avec Holland et second du Gekko. Calme et toujours d’humeur égal, il est le garde de fou de l’équipe. Il n’a tout de fois rien contre une bonne blague. C’est quelqu’un de très agréable.

    Matthieu est un pilote de LFO du Gekko. Plutôt détente de nature, c’est un bon vivant qui aime jouer des tours à Renton et écouter de la musique les doigts de pieds en éventail. Il est totalement incapable de refuser quoi que ce soit à Hilda, sa femme, sa copine ou son amoureuse, c’est assez flou...

    Gidget s’occupe de la communication du Gekko. C’est un peu l’ado de l’équipe et de loin la plus féminine. Elle s’intéresse très fortement à Moondoggie. Elle se sent parfois un peu seul face à la complicité de Talho et Hilda.

    Hilda est une pilote de LFO et une des personnes les plus matures de l’équipage. Toujours sérieuse, elle remet tout le monde dans le droit chemin et s’assure que tout soit en ordre. Elle a une relation flou avec Matthieu et s’entend particulièrement bien avec Talho. Son côté autoritaire en fait une aide précieuse pour Eureka.

    Moondoggie est le dernier membre arrivé dans le GekkoState. Plutôt timide, il parle assez peu et n’aime pas trop chahuter. C’est quelqu’un d’assez sympathique en général. Il est amoureux de Gidget.

    Mischa est une scientifique qui travail à bord du Gekko. Pas particulièrement intégré à l’équipe, elle n’hésite tout de fois pas à les aider et à les conseiller, mais n’interfère jamais dans leurs histoires.

    Stoner est photographe et s’occupe de mettre en page le [RAY=OUT]. Malgré son âge, il est assez bien intégré au groupe et travail souvent avec Mathieu. Il n’aime pas beaucoup les méthodes du Gekko, mais s’y adapte comme il peut.

    Gonzy est sans conteste le personnage le plus étrange. Simple vieillard qui traîne sur le Gekko et occupe son temps à boire  du thé en observant l’équipage, il semble connaître beaucoup de chose… Il parle, bouge et apparaît très peu.

    Dominic Sorel est un membre du bureau des renseignement de l’UF Force DATA. Ennemi du Gekko, il fait tout de fois passer Anemone avant tout. C’est un personnage très intéressant.

    Anemone est la pilote de TheEnd, un LFO mystérieusement puissant. Agressive et capricieuse, elle semble beaucoup souffrir de son environnement et aime n’en faire qu’à sa tête. Elle aime qu’on la considère comme importante et en fait voir de toutes les couleurs à Dominic.

Scénario :

    Alors que Renton Thurston, fils du héros qui a sauvé la terre, essaie une fois de plus de lifter sur sa planche qu’il a voulue volontairement très proche de celle d’Holland, le héros du magazine [RAY=OUT], un LFO, une sorte de mecha surfer géant, se pose en catastrophe chez lui. A son bord, une jeune fille lui demande à lui et son grand père de réparer le Type 0. C’est ainsi que notre héros fait la connaissance d’Eureka et tombe amoureux d’elle. Mais alors que le temps s’écoulent et que le grand-père de Renton s’énerve, l’atelier de mécanicien est attaqué par l’armée. Sorti in extremis de l’explosion, le vieil homme confie la clé Amita construite par son défunt fils à Renton. Celle ci, associée à une clé Compac, permet de donner à un LFO toute sa puissance. Renton parviendra-t-il à retrouver le Nirvash en mauvaise posture et dans les airs pour lui prêter main forte ?

    Malgré l’interdiction de son grand-père, Renton intègre le GekkoState suite à l’invitation d’Holland et Eureka. Mais tout n’est pas aussi rose qu’il le pensait… Finira-t-il par s’intégrer dans ce nouvel environnement ? Comment sa relation avec Eureka évoluera-t-elle ? Parviendra-t-il à maîtriser la puissance du Nirvash ?

    Ce scénario est vraiment très bon. Non seulement nous sommes dans un univers complet et complexe, mais la situation politiques et topologique du monde est bien défini. Malgré tout cela, les relations entre nos personnages évoluent et jouent énormément sur l'ambiance du tout. Cet anime fait beaucoup réfléchir et présente la force de quelques uns dans un ensemble. C’est une des marques de fabriques des séries originales de ce studio. C’est sans conteste un excellent scénario qui nous donne envie de voler comme pouvait le faire Air Gear, le côté mecha en plus.

graphisme :

    Nous sommes en 2005 et très clairement le niveau est très bon. Le design, tout comme le chara-design est très bien choisi, permettant d’harmoniser jusqu’aux combats, qui demeurent beaux. Les sentiments des personnages sont très bien retranscris et les trames de fond sont très riches. Les scènes d’actions sont dynamiques et le rythme général est agréable, suivant la trame de l’histoire en lâchant le modèle “comic - combat” que l’on voit trop souvent…

    Les OST sont vraiment très bons, gardant un côté mélancoliques et classiques. Le premier opening est bon, mais sans plus. Le second : Shounen Heart de HOME MADE KAZOKU est tout bonnement exceptionnel, aussi bien musicalement que pour l’animation.

Point noir :

    Le côté victime du héros peut déranger les fans de shonen traditionnel de type nekketsu…

    L’anime parle de sujets durs et souvent tabou et cela peut en déranger certains…

Conclusion :

    J’ai vraiment un énorme coup de cœur pour Eureka Seven. Ces 26 premiers épisodes nous tiennent du début à la fin par leur univers et cet expression mélancolique et prenante des sentiments. Je conseille fortement cet anime.

eurekaseven
eurekaseven

Opening

eurekaseven

Article saison 2 (27-50)

On parle de la suite et fin de l’anime Eureka Seven !

 

La petite histoire :

    La saison 2 possède 24 épisodes.

    Petit détail intéressant : tous les titres d’épisodes de la série sont des références à des chansons.

Personnage :

    Deway est un des chefs des humains. Particulièrement intelligent et calculateur, il n’hésite pas à manipuler ceux qui l’entourent pour arriver à ses fins. Grand frère de Holland et ex de Talho, il n’apporte que peu d’importance au Gecko, préférant créer de nouvelles armes surpuissantes. C’est un personnage très mystérieux dont on ignore le cheminement de pensée...

    Diane Thurstone est la grande sœur de Renton. Très intelligente, elle est partie de chez elle pour suivre les traces de son défunt père. Elle est la première petite amie de Holland et est portée disparu depuis plusieurs années.

    Charles Beams est un chasseur de prime que rencontre Renton au cours de son voyage. Jovial et très paternel, il adopte immédiatement Renton. C’est quelqu’un de droit qui aime les grandes phrases. Il pilote un LFO qui n’utilise pas de planche. C’est un ancien des forces spéciales particulièrement doué au combat. Il a une confiance aveugle en Ray. C’est quelqu’un de très agréable et qui malgré son côté gamin, peut garder la tête froide pour les choses tels quelles sont.

    Ray Beams est la femme de Charles et celle qui adoptera Renton. Hacker de génie, elle est capable de plonger ses ennemis dans le chaos. Si elle est très agréable la plupart du temps, elle devient totalement yandere quand Charles est en danger. Elle déteste Eureka plus que tout et est bien plus dangereuse que son mari. C’est elle aussi une ancienne des forces spéciales.

    Sakuya est une coralyane endormie et louée depuis des années par une des plus grandes branches du vodarack. Malgré le fait qu’elle soit considérée comme une déesse, c’est une fille romantique possédant un certain nombre d’aspect immature et culcul. Elle est très mignonne et on s’accroche très vite à elle. Elle est amoureuse de Norb et possède un statut très particulier.

    Norb est un des grands prêtres vodarack. Guerrier surpuissant, il a dû fusionner avec sa clé compac suite à un échec avec Sakuya, l’amour de sa vie. C’est un sage mystérieux qui est à l’origine de la prise de conscience d’Holland. Quand il ne tient pas son rôle de sage, c’est une véritable loque insupportable. Il semble avoir beaucoup d'intérêt pour la romance entre Eureka et Renton.

    Dr. Greg Egan est un scientifique solitaire et passionné par son travail. Ancien mari de Mischa, sa gentillesse contraste avec son apparence particulièrement massive. Il voit les choses d’une façon scientifique, mais porte beaucoup d'intérêt à la vision religieuse de Norb. Il est très gentil.

scénario :

    Dans la saison précédente : Alors que Renton enchaîne les combats à bord du Gecko, mais se sent toujours rejeté, par Holland comme par Maeter, Linck et Maurice, les enfants d’Eureka, il réalise pour de bon qu’il tue des gens en combattant. Quand Eureka se blesse suite à sa jalousie envers la relation de notre héros et du Nirvash, c’est la goute d’eau qui fait déborder le vase. Renton décide de quitter le Gecko. Seul dans l’immensité du monde, il fait la connaissance de plusieurs personnes et vies plusieurs mésaventures avant de tomber sur Ray et Charles, qui, ne pouvant avoir d’enfant, décident de faire de lui leur fils adoptif. Mais ceux-ci sont contactés par l’armée pour qu’ils s’occupent d’anéantir le Gecko. Alors que Renton est perdu entre son amour et sa nouvelle famille, Charles lui ouvre les yeux et l’incite à accomplir son devoir. Renton décolle donc à nouveau sur sa planche pour retourner sur le Gecko. Quand il rentre, il parvient in extremis à sauver Eureka et obtient ainsi une véritable place au sein du Gecko State, forçant Holland à reconnaître qu’il n’a pas été choisis. Parviendront-ils à se sortir du piège concocté par l’armée ?

    Grâce aux indications fourni par Renton, le Gecko se sort de peu d’une destruction certaine. Mais c’était sans compter sur Charles et Ray qui reviennent à la charge. Holland et Charles décident de régler leurs comptes, qui l’emportera ?

    Eureka subit plusieurs transformations physiques. Alors que sa relation se fait de plus en plus fusionnelle avec Renton, celui-ci apprend de Talho que son amour n’est pas une humaine, mais un coralyane, la cible de Deway. Dès lors, les pièces du puzzle se rassemblent. Le monde se découvre sous un tout nouveau jour. Le Gecko State parviendra-t-il à retrouver Norb et à sauver les coralyane et le monde de la folie de Deway ? Eureka et Renton parviendront-ils à trouver la terre promise ? Le combat ultime ayant pour dénouement l’avenir de la planète, de l’humanité et des coralyane approche…

    Cette saison 2 contraste quelque peu avec la première partie. Les cartes sont à nouveaux battues et l’équilibre est bouleversé, donnant ainsi du poids à notre héros. Les personnages se mettent à évoluer, changent d’avis et d’apparences. Notre vision du monde change drastiquement et nous pousse vers une vision à la fois SF et fantastique du monde, restant très proche des habitudes du studio Bones. Les personnages sont très travaillées, notamment les personnages secondaires, ajoutant une ribambelles d’histoires complémentaires qui s’assemble pour créer un tout magnifique.

Graphisme :

    Le design des personnages changent légèrement au fur et mesure des épisodes, donnant un côté plus mature à l’anime. Les combats changent également d’envergures et les flash back se font plus nombreux. Le côté comédie disparaît petit à petit pour laisser la place à quelque chose de plus grand…

    Le premier opening : Taiyou no Mannaka e de Bivattchee est bon en terme d’animation, mais je trouve la chanson mal choisie…

    Le second opening : Sakura de NIRGILIS est tout bonnement incroyable. Il transmet parfaitement l’ambiance nouvelle de l’anime sans pour autant tout dévoiler et assure musicalement.

Point noir :

    Renton perd son côté victime : un très bon point !

    Je trouve le 1er opening assez mal choisi car il donne un côté trop trash à un anime très aérien.

Conclusion :

    J’ai vraiment adoré cette suite de Eureka Seven, bien plus que la première partie. L’anime se dévoile dans une explosion de couleur universelle. L’univers est incroyable, les combats valent le détour, le scénario est excellent et les personnages sont très attachants. Je conseille fortement cet anime à tous !

eurekaseven
eurekaseven

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 04/12/2019