Bounen no Xamdou

bounennoxamdou

Article

On s’intéresse aujourd’hui à l’anime Bounen no Xamdou !

 

La petite histoire :

    Cet anime est sorti entre Juillet 2008 et Février 2009 pour 26 épisodes d’environ 20 minutes. Il est réalisé par Masayuki Miyaji et scénarisé par Megumi Shimazu et Yûichi Nomura.

    Une adaptation en One Shot est sortie début 2009 au Japon : Bōnen no Xam'd ~Junreisha no Compass~.

    Cette série n’est pas licencié en France et porte aussi le nom de Xam’d Lost Memories.

Personnage :

    Takehara Akiyuki est le héros de cette histoire. C’est un simple étudiant toujours de bonne humeur. Ses parents ne vivent plus ensemble, même s’ils ne sont pas divorcés. Il passe une jeunesse joyeuse avec Nishimura Haru et Teraoka Furuichi. C’est quelqu’un de plutôt immature qui aime vivre à sa façon et aider les autres. S’il n’aime pas vraiment suivre les règles, il s’exécute quand il est hors de son contexte. C’est quelqu’un de fiable qui amuse souvent les autres et que tout le monde apprécie. C’est un personnage agréable.

    Nakiami est une jeune fille du peuple Tessik qui vit à bord du vaisseau de transport de courrier Zambani. C’est une pilote de kayak (petit vaisseau volant) calme et posée. Habituellement mature et réfléchie, elle perd toute mesure du danger quand il s’agit des humanforme. Elle met un point d’honneur à aider tous les Xam’d qui croisent sa route. C’est un personnage avec beaucoup de volonté et un côté nostalgique très intéressant. C’est une jeune femme au fond particulièrement gentil et qui est dans l’ensemble toujours très agréable. Elle entre parfois en confrontation avec Ishû.

    Nishimura Haru est l’amie d’enfance d’Akiyuki. Elle s’entraine aux arts martiaux avec Furuichi, mais est amoureuse d’Akiyuki depuis longtemps. C’est une fille gentille et un peu râleuse. Elle s’inquiète souvent pour sa petite soeur Midori, qui est boiteuse.

    Teraoka Furuichi est l’ami d’enfance d’Haru et Akiyuki. Amoureux d’Haru, il veut tout faire pour surpasser Akiyuki et prendre sa place dans le coeur de son amie.

    Kagisu Tojiro est un jeune commandant de l’armée qui prend le contrôle de l’île natale de nos héros. Autrefois sauvée par Takehara Ryûzô, c’est quelqu’un avec une énorme volonté qui ne recule devant rien, malgré ses propres aversions, pour obtenir le plus de puissance possible. Il s’intéresse beaucoup à Haru et Furuichi. C’est quelqu’un d’intelligent à l’esprit tortueux, qui sait manipuler les autres pour arriver à ses fins.

    Benikawa Ishû est la capitaine du vaisseau, le Zambani. C’est une femme forte face à qui personne n'ose se rebeller. Elle joue l’insensible, mais c’est elle qui s’inquiète le plus pour son équipage. Ancienne combattante, elle a gardé une rigidité particulière et une réserve par rapport à ses amis. C’est un personnage que j’aime beaucoup et que je trouve très attachant malgré son côté tsundere.

    Kanba Reizô est un scientifique Tessik chassé de son pays après avoir commit des atrocités. Il est sous les ordres de Kagisu Tojiro et à carte blanche pour créer les humanformes les plus puissants. On ignore ce que pense à proprement parlé cet homme. 

    Akushiba est un membre de l’équipage d’Ishû. C’est un bon vivant qui aime détendre l’atmosphère et mettre tout le monde à l’aise. C’est un excellent coureur qui se dévoue quand il le peut pour aider ses amis. Il est étrangement attachant.

    Takehara Ryûzô est le père d’Akiyuki. C’est un médecin dans l’âme qui soigne n’importe qui sans distinction. Il a sauvé Kagisu Tojiro plusieurs années plus tôt. C’est quelqu’un avec beaucoup de volonté qui passe le plus clair de son temps à travailler. Il est très complice avec son fils. Il aime sa femme, mais est en froid avec elle.

Scénario :

    Sur une petite île isolée, Akiyuki et ses amis vivent une vie paisible. Mais un jour, notre héros aide une jeune fille au cheveux blanc à monter dans le bus qui les mène à l’école. Quelques mètres plus loin, le bus explose. Sorti indemne, Akiyuki essaie de sauver la jeune fille au cheveux blanc, mais elle décide de lui implanter un noyau qui fait de lui un Xam’d. L’île tout entière est alors attaquée par des humanformes, des créatures magiques créées et contrôlées à partir d’être humain, qui commencent à tout détruire malgré les forces armées en présence sur l’île. Malgré son état de Xam’d, ce qui le métamorphose en une sorte de monstre blanc, Akiyuki décide de sauver ses amis et parvient à l’emporter face à une humanforme, sauvant ainsi Haru innextremisse. Après sa victoire, son corps commence à se transformer en pierre. C’est alors que Nakiami arrive et lui permet de retrouver son apparence humaine. Elle décide de l’emmener avec elle à bord du Zambani. La vie d’Akiyuki pourrait bien être changée à jamais… Sur l’île, Kagisu Tojiro prend le pouvoir. Quel est son véritable objectif ? Le peuple Tessik semble se rassembler pour attendre un évènement particulier. Et si tous les événements étaient liés ?

    Ce scénario est vraiment excellent et nous propulse dans un univers complexe à la mode année 90. Non seulement nous somme dans un univers peuplé de créature magique, mais le contexte politique et social est très bien développé. Les événements se croisent et se rejoigne en un final magnifique. Cet anime soulève beaucoup de questions et se démarque par une ambiance vraiment particulière. C’est vraiment un excellent titre de SF qui mêlent SF, Fantasy, Mecha et romance. L’évolution des personnages, aussi bien mental que physique est vraiment passionnante.

Graphisme :

    Graphiquement, cet anime a beau avoir 10 ans, il n’a pas perdu de sa splendeur. S’il n’utilise pas d’animation “moderne”, il parvient à conserver une ambiance très particulière du début à la fin grâce à un design très travaillé, aussi bien sur l’univers que pour les personnages. Même s’il y a beaucoup de créature et de personnages, on parvient sans problème à se souvenir de tout le monde. La vision scénaristique est vraiment très bonne, et cela est encore plus flagrant pendant les scènes de combats. Il y a quelques références aux œuvres de Miyazaki. Le rythme global est assez rapide, mais suffisamment bien pensé pour qu’on puisse resté accroché à l’histoire sans pour autant avoir du mal à suivre.

    Les OST sont bons et les openings : SHUT UP AND EXPLODE de BOOM BOOM SATELLITES comme BACK ON MY FEET du même groupe sont vraiment exceptionnel, aussi bien musicalement que graphiquement. Les trois endings sont également très bon.

Point noir :

    Il faut aimer le côté SF, mais c’est son seul point faible. Cet anime gagnerait à être beaucoup plus connu et s’approche du niveau de monstre de culture comme Trigun ou Cowboy Bebop. A mon humble avis, il n’est juste pas sorti à la bonne période.

Conclusion :

    Bounen no Xamdou est un anime SF particulièrement bon. Profond, romantique, puissant, il crée un univers complexe et passionnant où de puissantes forces et pensées s’affronte dans une symphonie passionnante. J’ai vraiment un très gros coup de cœur pour cet anime remarquable, mais peu reconnu. Je le conseille vraiment à tout le monde, c’est une œuvre qui en vaut la peine.

bounennoxamdou
bounennoxamdou

Openings

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire