Oh ! Great

ohgreat01

Article

J’en parle déjà depuis un moment… Mais aujourd’hui on parle d’un des plus talentueux mangaka de l’histoire du genre : Oh! Great ou Ogure Ito de son vrai nom !

 

Profil :

Naissance : 22 février 1972

Groupe sanguin (C’est un aspect très important au Japon) : AB

début de carrière : 1995

née à : Hyuga, Miyazaki, Japon.

Oeuvres :

  • 1996 - Caresse du fouet (la) - (manga)
  • 1997 - Enfer & Paradis - (manga)
  • 1998 - Junk Story - (manga)
  • 1999 - Himiko den - (manga)
  • 2001 - Majin devil - (manga)
  • 2003 - Air Gear - (manga)
  • 2004 - Naked star - (manga)
  • 2004 - Enfer & Paradis - (anime)
  • 2006 - Air Gear - (anime)
  • 2008 - Burn Up ! Excess & W - (manga)
  • 2013 - Biorg Trinity - (manga)
  • 2017 - Infini-T Force - (anime)
  • 2018 - Infini-T Force - Film - (anime)
  • 2018 - Bakemonogatari - (manga)

Biographie :

    Des débuts inattendus.

    Beaucoup de mangaka sont passionnés par l’univers depuis leurs enfance. C’est très loin d’être le cas de Ogure Ito, qui pendant sa jeunesse délaissée bien souvent le Shonen Jump qui vivait ses belles années pour des magazines bien moins catholique comme Hot Milk, un magazine de Hentai. Il se prépare à vivre une vie toute rangée d’employé de bureau. Il est même sur le point de se marier. Mais il a une passion dans la vie. Une passion dévorante. Le manga ou le dessin, me direz-vous ? Raté, il est passionné par le jeu et notamment par le Pachinko (sorte de machine à sou japonaise). Très vite, il est criblé de dette au point que ça en devient un vrai problème. Sa copine le largue et notre futur mangaka se retrouve seul devant ses problèmes. Mais un concours va changer sa vie : un concours d’histoire courte dans le Hot Milk ! En 1993, il dessine une histoire intitulée "Le type le plus musclé du monde" qu’il propose pour le concours. Il ne gagne pas, mais remporte tout de même 800€ (soit 100 000 yens) ce qui lui sort un peu la tête de l’eau. Mais ce concours lui a aussi permit de se faire remarquer, si bien que 2 ans plus tard, il quitte son emploi d’employé de bureau et devient définitivement mangaka sous le nom de “Oh ! Great”.

    Le pouvoir de l’Eros.

    Dès lors, notre mangaka se met à écrire des séries courtes comme n’importe quel autres mangaka. Mais un aspect transparaît au travers de toutes ses oeuvres : déjà il ne se met aucune limite. Il n’hésite pas à parler de toutes les sexualitées, qu’elles soient tabou (comme le S-M) ou interdite (comme la zoophilie). De ce côté, c’est non seulement un très bonne auteur, mais son univers 100% décomplexé choque déjà, même dans l’univers très open du hentai. Mais le plus incroyable et c’est ce qui caractérisera toutes ses oeuvres, c’est qu’Ogure ne se contente pas de dessiner des scènes pour les scènes. Derrière tout ça, derrière le charnel et la luxure, il place un univers, un scénario ultra-complexe, des questions existentiels. Bref, ses oeuvres hentai dépassent largement le stade d’oeuvres érotiques, elles deviennent des oeuvres d’une profondeur déjà incroyable au vue du peu d’expérience du mangaka. Aucun doute : Oh ! Great est une bête de talent !

    C’est dans ces années qu’il publie les mangas Engine Room (1995), 5-Five (1996) et Junk Story (1998) qui sont encore aujourd’hui considérés comme les trois trésors de l’auteur par les fans, friand de cette période sans complexe. Pour ceux que ça intéresse, vous pouvez les retrouver sous les séries Silky Whip et Silky Whip Extrême.

    La voie du Seinen

    En 1997, Ogure Ito décide de se tourner vers un nouveau genre : le seinen. Il créait alors Tenjou Tenge, surnommée rapidement TenTen ou Ten², connu en France sous le titre d' Enfer et Paradis. Il aurait tirée le nom d’une citation de Bouddha lors de la naissance de celui-ci : " Au paradis comme sur Terre, moi seul suis béni ". Le succès est là ! Les tomes s'enchaînent et notre auteur monte en popularité. Avec environ 2 tomes par ans, TenTen se terminera en 2010. La version française de l’époque est malheureusement un vrai gachie, ce qui n'empêche pas qu’Enfer et Paradis conserve aujourd’hui avec sa réédition une place de choix dans les boutiques spécialisées.

    En parallèle de ses mangas, le mangaka commence à être de plus en plus renommé. Il est notamment appelé à travailler pour des jeux vidéos en tant que Character-Designer. C’est à la suite de sa première collaboration que naîtra Himiko-Den. Toujours aussi insolent envers ses paires, l’auteur écrira en postface qu’il s’agit de “la meilleure et de la plus réussie des histoires d'heroic fantasy de tous le temps".

    Shonen-Guns

    Contrairement aux idées reçu, Air Gear n’est pas le premier Shonen d’Oh ! Great. En 1999, il publie dans le Weekly Shonen Magazine une histoire nommé Majin-Devil, où il revient avec beaucoup moins d’érotisme que dans ses autres manga sur les peurs de son enfance. Cette histoire en 2 tomes est considéré comme une des oeuvres les plus aboutis de l’artiste.

    Après un nouvelle essaie en 2000 : Affrontements à Toshima Ouest: West Side Story, où Ogure place des éléments scénaristiques en lien avec son quartier d’habitation, ce n’est qu’en 2002 que notre mangaka retrouvera le chemin d’une série à succès : Air Gear.

    Publié dans le célèbre Weekly Shonen Magazine, la série trouve vite son public et marque les esprits avec son adaptation animé. Elle se terminera en 2012 au bout de 37 tomes ! Dans les bonus, dont une partie sont fait en collaboration avec le champion de roller Taïg Chris, notre mangaka nous raconte qu’avant de sortir cette histoire, il a beaucoup trainé en ville, et ça se ressent dans son manga.

    Auteur à l’écoute

    Depuis le début d’Enfer et Paradis, Ito guète les critiques. Il tient à connaître les réactions du public sur ses oeuvres. Mais ce n’est pas le seul aspect qui le pousse à s’intéresser au monde extérieur. Au cours de ces mangas, notamment pour Air Gear, il aime adapter le design et les vêtements de ses personnages aux tendances, un peu à la manière d’Akira Toriyama avec Dragon Ball Z. Il n’hésite pas à laisser des traces de ses inspirations, comme Tekken pour certains personnage d’Enfer et Paradis, jeux sur lequel il travaillera plus tard. Il n’hésite pas à faire des références dans ses oeuvres, que ce soit d’oeuvres cultes comme Hokuto no Ken ou Dragon Ball, ou d'éléments réels, comme la candidature d’un homme noir à la présidence des USA.

    Adapté à son époque, Oh ! Great parle dans ses début d’un mouvement encore populaire au Japon, bien que devenu ringard dans le reste du monde : les Bosozokus, appelé Rider par chez nous. Ce mouvement a commencé au Japon bien après s’être terminé aux USA ou en Europe. C’est un aspect un peu occulté du Japon que l’auteur est un des seuls à dépeindre, malgré le fait que beaucoup ignore volontairement cette facette méconnu et un peu honteuse du pays. Mais ce n’est pas tout, notre mangaka choisi souvent d’aborder des aspects honteux et révoltant de son pays, que ce soit la violence, la mafia, la cupidité, la perversité et j’en passe et le tout avec une criante réalité.

    La marque de fabrique

    Si Oh ! Great est si reconnu aujourd’hui, il le doit sans conteste à son style graphique unique. J’aime beaucoup cette phrase du site Manga-Mag : “Lire du Oh! Great plutôt qu'un autre manga, c'est un peu comme préférer aller à l'opéra au lieu de voir un film” . Tout est là. Quand on lit du Oh ! Great, il faut se préparer à prendre la réalité dans la face avec des design fantasmagorique d’une qualité semi-surhumaine.

    Les scénarios imaginés par le mangaka suivent un peu ce principe. Sa gestion des scènes est tel qu’il est impossible de savoir à quoi s’attendre. Il peut passer en un instant d’une scène comique à un combat déchaîné et démentiel.

Conclusion :

    Souvent critiqué par certain, adulé par d’autre, Oh ! Great, de son vrai nom Ogure Ito est un mangaka au parcours unique. C’est à mon sens l’un des plus grand artiste en activité. Si vous voulez en apprendre plus sur lui, je vous conseil de lire le dossier de Manga-Mag sur lui, il y a pleins de choses intéressantes à apprendre sur lui !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 30/10/2018