Strike The Blood

striketheblood

Article

Aujourd’hui on s’attaque à l’anime Strike The Blood !

 

La petite histoire :

    C’est à l’origine un Light Novel écrit par Gakuto Mikumo depuis 2011, pour 19 volumes et 2 hors-séries. Le novel n’est pas publié en France.

    Il y a eu une adaptation manga entre 2012 et 2017, dessiné par Tate. Les 10 tomes sont publiés en France par Kana.

    L’anime dont nous parlons aujourd’hui est sorti fin 2013 et compte 24 épisodes et 2 OAV. Il est diffusé par ADN.

    Strike the Blood II sortira fin 2016 et compte 8 épisodes.

    Strike the Blood III est sorti fin 2018 et se terminera en Septembre 2019 après 10 épisodes.

Personnage :

    Akatsuki Kojô est le héros de cette histoire. C’est un lycéen plutôt flemmard et banale. Mais il est devenu depuis peu le 4ème Primogéniteur, ce qui fait de lui le vampire (et la créature magique) potentiellement la plus puissante de l’île Itogami. Il vit avec sa petite sœur Nagisa. Il n’a que de vague souvenir de sa transformation. Son amie d’enfance et meilleure amie est Aiba Asagi. Il est également très ami avec Yaze Motoki. Si c’est un flemmard qui préfèrerait passer ses journées chez lui à éviter le soleil, il a un sens de l’amitié très développé, ce qui l’oblige à tout faire pour les aider, dans les petites comme dans les grandes choses. Il semble bien connaître Natsuki... C’est quelqu’un d’assez agréable, quoique parfois légèrement pervers. Il n’a pas vraiment conscience de sa propre puissance.

    Himeragi Yukina est une envoyée de l’Organisation du Roi Lion qui a pour travail de surveiller les faits et geste de Kojô. Du même âge que Nagisa, elle s’intègre très vite à la famille, même si elle est bien plus mature que cette dernière. Elle tombe très vite amoureuse du vampire et s’implique volontairement dans chacun de ses combats. C’est une shaman épéiste qui manie la lance sacrée Sekkarou, capable d'annihiler la magie. Sa meilleure amie est Kirasaka Sayaka. Elle a un très fort côté Yandere et n’hésite pas à se montrer entreprenante. Elle est souvent en compétition avec Aiba.

    Aiba Asagi est l’amie d’enfance de Kojô. C’est une génie de l’informatique capable de régler à elle seule la plupart des problèmes de l’île Itogami. Elle n’est pas au courant de la véritable nature de l’homme qu’elle aime : Kojô. C’est une excellente élève qui aide dès qu’elle le peut son amie d’enfance. Elle est très proche de Yaze. Elle a un très fort caractère et est facilement jalouse des autres filles, notamment d’Himeragi. C’est un personnage que j’aime bien, même si elle est souvent mise de côté.

    Akatsuki Nagisa est la petite sœur de Kojô. Du même âge qu’Himeragi, c’est une fille toujours souriante et de bonne humeur. Elle est le rayon de soleil de son frère, raison pour laquelle il tient absolument à la laisser en dehors de ses histoires. Elle est très agréable à vivre.

    Minamiya Natsuki est la prof d’anglais de Kojô. C’est aussi une magicienne de rang supérieur surnommée : la sorcière du néant. Elle prétend avoir 26 ans, mais a gardé un corps très enfantin, en plus d’avoir des habits sombres et très enjolivés, ce qui en fait une excellente Lolita gotique. Elle a beaucoup d’autorité et possède des pouvoirs extrêmement puissants. Il y a beaucoup de mystères autour de ce personnage. C’est sans conteste un de mes personnages préférés dans cet anime.

    Yaze Motoki est un ami de Kojô et d’Aiba. C’est quelqu’un de sympathique dont on ignore le véritable travail. Il semble pouvoir manipuler le son, mais ses pouvoirs restent flou… Il a un faible pour Aiba. C’est un personnage très intéressant qu’on ne voit malheureusement pas assez souvent. Il me rappel un petit peu Usui dans l’anime Maken-Ki...

    Kirasaka Sayaka est une shaman de l’Organisation du Roi Lion. C’est la meilleure amie d’Himeragi, envers qui elle très protectrice. C’est un excellente combattante qui sait s’adapter à chaque situation grâce à son arme : Koukarin. Elle travail pour différentes personnes, ce qui ne l'empêche pas de retrouver Kojô quand elle le peut et ce malgré les sentiments de sa meilleure amie.

    Dimitrie Vatler est un vampire surpuissant venu d’Europe. Grain de sable dans l’engrenage, il a au début pour objectif de rencontrer et tester Kojô, dont il a très bien connu la prédécesseure. Il se met ensuite à la recherche d’un adversaire à sa taille. C’est quelqu’un d’imprévisible qui change d’avis en fonction de son humeur et de l’intérêt qu’il peut trouver. Il a un côté pervers, même si cette facette sa personnalité est enfouie derrière une immense confiance en soit. C’est un personnage très intéressant.

Scénario :

    A 300 km de Tokyo se dresse en pleine océan l’île Itogami, une gigantesque île artificielle où vivent humains, démons et autres créatures de la nuit. C’est dans ce contexte que Kojô, nouvellement 4ème Primogéniteur, sera mis sous la surveillance assidue de la jeune Himeragi. Notre vampire n’a pas l’intention de faire parler de lui, mais le destin en décide autrement. Bien malgré lui, il se décide à protéger son île de différentes forces obscures bien décidés à faire couler l’île, volant au passage le coeur de son observatrice. Akatsuki Kojô parviendra-t-il à sauver l’île Itogami de toutes les menaces qui pèsent sur elle ? Himeragi trouvera-t-elle un écho à ses sentiments ?

    Les secrets tombent et Kojô découvre petit à petit qu’il est loin d’être la seule créature de l’ombre dans son entourage… Entre temps Dimitri Vatler débarque et a bien l’intention d’être le grain de sable dans l’engrenage… Le 4ème Primogéniteur parviendra-t-il à sauver tous ses amis ?

    Le scénario en lui-même est assez complexe. L’univers est très profond et possède beaucoup de nuance et d’évènement, tout comme le scénario dont on sent particulièrement l’origine du Light Novel. Chaque arc dure environ 3 épisodes, quitte à abréger les explications. (On a exactement la même sensation que dans l’anime Irregular At Magic High School, sorti un peu plus tard.) Chaque arc est intéressant et apporte de nouveaux éléments à la trame général de l’anime : la vie sentimentale de Kojô. L’anime parvient à garder un bon équilibre entre plusieurs types d’ambiance, ce qui donne un tout très équilibré et agréable. C’est du bon travail, même si l’histoire doit être encore plus intéressante sous la forme d’un Light Novel.

Graphisme :

    Pour son année, le niveau général de l’anime est très bon. Le design général lui permet d’être très beau et très agréable à voir, tout en prenant quelques risques au niveau de certains effets graphiques. Le design des personnages est très beau et permet d’identifier la plupart des personnages très vites, même si on en reparlera. Les scènes de combats sont en général de qualité, notamment sur les combats des deux shamans et de Natsuki. Les scènes de ecchi sont très bien pensées et souvent d’un niveau assez élevé, dépassant le stade de la petite culotte ou du simple voyeurisme. Le plus intéressant étant que dans l’histoire, Kojô est loin d’être le plus pervers. Les scènes de détente sont très agréable à regarder, sans pour autant être chiante. Les trames de fonds sont très travaillées et embellissent l’œuvre général.

    Les OST sont très intéressant. Ils permettent de faire un très bon compromis entre des OST classique et des OST plus entreprenant et électrique. Les deux opening sont également très bons.

    Petit bonus : contrairement à beaucoup de ecchi, les personnages féminins ont des poitrines de tailles normales pour leur âge.

Point noir :

    Comme je l’ai très vite abordé dans la partie scénario, on comprend très vite que l’anime prend les arcs les uns à la suite des autres et s’arrange pour les faire rentrer dans environ 3 épisodes chacun. Il y a donc pas mal de détailles qui manquent et certaines transitions sont un peu brusques…

    Les personnages d’Himeragi et de Yukina se ressemblent beaucoup… C’est un fait tellement flagrant qu’on se demande si ça a vraiment sa place dans l’histoire…

    Les combats de Kojô se ressemblent souvent beaucoup et tiennent plus de la suite d’invocations de familier sans véritables stratégie que du combat… C’est dommage de ne pas utiliser d’une meilleure façon le côté immortel du personnage.

Conclusion :

    Strike The Blood est un excellent anime ! Un très bon ecchi qui nous propulse dans un scénario très bien pensé et un univers vaste et intéressant, sans oublier une bonne partie romance et combat. Je conseille cette œuvre à tous les fans de ecchi romancé et de vampire moderne.

striketheblood
striketheblood

Opening

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 14/08/2019