Ken le Survivant

HokutonoKen01

Article

On parle aujourd’hui d’un des anime les plus culte des années 80 : Ken le Survivant !

 

La grande histoire :

    Ken le survivant est à l’origine un manga scénarisé par Buronson et dessiné par Tetsuo Hara. Il est publié d’abord par J’ai lu, puis par Kazé et sort entre 1983 et 1988 pour un total de 27 tomes.

    Pour info, c’est ce manga qui a servi de “modèle” à Kentaro Miura, l’auteur de Berserk.

    L’anime dont nous parlons aujourd’hui est sorti entre 1984 et 1987 et compte 109 épisodes. Il est licencié par AB Vidéo, Black Box et Manga Power. (mais aucun n’a les droits du streaming).

    Avant de passer à la suite de l’historique, je vais revenir sur cette série mythique. Quand il sort, on est dans une période où la France était déjà outré par Dragon Ball, qu’ils trouvaient violent. (Il est arrivé avant Ken le survivant) Évidemment, le passage shonen gag-manga au Seinen apocalyptique c’est très mal passé ! Au bout d’une bonne vingtaine d’épisode, l’équipe de doublage décide d’arrêter d’arrêter cette série, la trouvant trop violente et nazi (il ont confondu les svastikas du bouddhisme avec des croix gammées). La direction refuse, mais leur accorde le droit d’improviser les répliques. Vous commencez à voir où je veux en venir. L’équipe de doublage c’est décidé à suivre une ligne anti-japonais, car il ne comprenait pas l’essence même de l’art Seinen. C’est ainsi qu’on se retrouve avec des répliques tel que :

  • “Par le hokuto à viande, je couperai vos gigots !!”
  • “Dis moi où se trouve Ryuga ! [nougat] — À Montélimar !!!”
  • “Décidément les temps comme les œufs sont durs, et la bêtise n'a pas de limite…”

Alors que la première partie était propre. Je ne parle même pas de tous les jeux de mots, des références à la BD Franco-belge ou de la transformation du nom Raoh en Raoul… Bref, une véritable ignominie envers la série original !

    La série a était diffusée à partir de 1988 sur TF1 et à heure de grande écoute, malgré la vive contestation qui se leva très vite à l’époque, le tout dans le Club Dorothée. Vous l’avez compris, la diffusion de cet anime à causé la perte du Club Do, uniquement parce que leur dirigeants achetaient des licences anime sans s’intéresser au contenu et les passaient à heure de grande audience.

    En 1986, un premier film sort sur le grand écran : Hokuto no Ken Fist of the North Star. Il dure 105 minutes.

    Entre 1987 et 1988, la suite de la série est produit : Hokuto no Ken 2. Précisons qu’à partir de la fin de la saison 1, il n’y a plus eu de doublage français (pas la peine de vous expliquer pourquoi), ce qui explique qu’on retombe sur les noms originaux. Cette saison 2 comptera 43 épisodes.

    Il y a eu ensuite une série d’OAV : New Fist of the North Star, 3 épisodes sortis entre 2003 et 2004, puis Shin Kyûseishu Densetsu Hokuto no Ken, un rassemblement de 3 films et 2 OAV sorti entre 2006 et 2008.

    Le nom d’origine de la série est Hokuto no Ken, soit littéralement Le Poing de la Grande Ourse.

Personnage :

    Certains noms ont deux versions : la française et la japonaise. Je passerais de l’une à l’autre sans raison apparente, alors ne vous fiez pas au nom exacte.

    Ken/Kenshirô est le héros de cette histoire. C’est l’héritier de l'école du Hokuto choisi par Ryuken, au détriment de ses trois grands frères : Jager, Toki et Raoul. Il est généralement appelé simplement Ken. Il est en couple avec la très disputée Julia, mais semble remuer les cœurs bien malgré lui. C’est un excellent combattant au grand cœur qui défend la veuve et l’orphelin des bandits et de Raoh. Ce personnage est une référence à Bruce Lee, décédé en 1973, soit 10 ans exactement avant la sortie du manga. Son style évoluera petit à petit jusqu’à atteindre une apparence un peu plus Seinen. Ce personnage a inspiré des générations de mangaka dans tous les styles.

    Yuria/Julia est la fiancée de Ken. C’est une fille extrêmement gentille qui est très attristé de voir le monde se déchirer pour elle. Elle n’a aucune haine pour qui que ce soit. C’est une fille fidèle dont on vante la beauté et la vertu. (Personnellement, je ne la trouve pas si jolie que ça…)

    Shin est un des seigneurs du Nanto. C’était le meilleur ami de Ken jusqu’à ce qu’il le batte pour tenter de lui voler le cœur de Julia. C’est un conquérant avec un égo surdimensionné, mais il est assez touchant dans sa façon d’être. C’est un des personnages les plus cultes de la série.

    Mamiya est fille qui a jadis était enlevée par un des seigneurs du Nanto pour sa beauté. Après s’être échappée, elle est devenue une combattante plutôt intéressante. Elle tombe très vite amoureuse de Ken et est la seule à l’avoir embrassé pendant l’anime. C’est un personnage que j’aime beaucoup.

    Rin/Lynn est une gamine d’une dizaine d’année sauvé par Ken alors qu’elle ne pouvait plus parler. C’est une fille très pure et très gentille qui a beaucoup d’affection pour Ken, Bart et Mamiya.

    Batt/Bart est un garçon d’une quinzaine d’année qui rencontre Ken et Lynn. Intelligent et doué de ses mains, il est doué pour confectionner des plans. C’est un peureux qui passe son temps à chercher à manger. Il accompagne souvent Lynn et Ken.

    Rei est un des seigneurs du Nanto : l’étoile du devoir. Très aérien, c’est un bon combattant qui n’est pas tout blanc. Amoureux de Mamiya, il n’hésite pas à aller voir dans les bains la chaire de la fille qu’il aime. Il a pour objectif de retrouver sa sœur et de la venger. C’est un personnage très intéressant qui deviendra un des seuls amis de Ken. C’est un de mes personnages préférés.

    Jager/Jagi est le grand frère de Ken. Ne supportant pas que ce dernier soit choisi, il décide de tout faire pour le lui faire payer. Il décide donc de se déguiser pour se faire passer pour l’homme aux 7 cicatrices. C’est quelqu’un de très fourbe et de loin un des personnages les plus détestables de la série.

    Toki est le grand frère de Ken et Jager, mais aussi le petit frère de sang de Raoul. Pacifiste, il a décidé d’utiliser le Hokuto pour guérir les gens. C’est un personnage extrêmement gentil qui a toujours soutenu son petit frère. C’est un sage avec qui le destin a été cruel. J’aime beaucoup ce personnage.

    Raoul/Raoh est le plus grand des frères du Hokuto. Très puissant, il a toujours eu un problème avec Ken. Plus jeune, il était très protecteur avec Toki. Il a un égo tellement surdimensionné qu’il n’a pas supporté d’être choisi. Il a alors décidé de conquérir le monde, se faisant appeler le roi du Hokuto. C’est un personnage intéressant, qui possède une force immense et beaucoup de relation avec les autres.

    Ryuken est le père adoptif de Ken, Jager, Toki et Raoul. Sévère et puissant, il a formé beaucoup d’élève avant d’en choisir 4, puis de choisir qui sera son héritier. Il est très puissant, mais le destin a été cruel avec lui.

    Je n’ai ici fait qu’un court résumé des personnages de la série. Il y a beaucoup d’autres personnages, importants ou pas, que je vous laisse pour le moment le plaisir de découvrir.

Scénario :

    A la fin des années 90, une guerre nucléaire éclate, ravageant le monde. Ainsi, le monde se transforme en désert, les villes sont brisées et c’est l’anarchie et la loi du plus fort. Nous sommes en 1999 et Ken parcourt le monde à la recherche de Julia, qui lui a été volée par Shin. Au cours d’un combat d'anthologie, celui-ci lui a infligé une dure défaite avant de lui faire 7 cicatrices en forme de la constellation de la grande Ourse : le signe distinctif de Ken. Après avoir fait la rencontre de Lynn et Bart, Ken se met à poursuivre les conquêtes de Shin. Réussira-t-il à récupérer Julia et à vaincre son ami ? Julia finira-t-elle par craquer face aux avances du tyran ?

    Ken, Lynn et Bart font la connaissance de Mamiya, une jeune femme qui à organiser la défense de son village pour permettre à ses habitants d’y connaître la paix. Celle-ci tombe amoureuse de Ken, mais celui-ci ne pense qu’à Julia. Peu de temps après, Rei débarque et annonce qu’il cherche l’homme aux 7 cicatrices, car celui-ci aurait tué ses parents et mis sa sœur en esclavage. Ken refuse de répondre, mais la tension augmente beaucoup, surtout que le nouveau venu semble s’intéresser de près à Mamiya. Mais le hasard fait bien les choses, quand le clan qui attaquait le village fait l’acquisition de la sœur en question. Un commando constitué de Ken, Mamiya et Rei est monté. Mamiya finira-t-elle par obtenir le cœur de Ken ? Notre commando réussira-t-il à récupérer la sœur de Rei vivante ? Le combat entre Rei et Ken éclatera-t-il ?

    Jager, qui est à l’origine de l’arrivé de Rei fait de plus en plus parler de lui. Ken décide qu’il est temps d’en finir. Le premier combat fratricide commence…

    Jager, peu avant sa mort, met Ken sur la trace de son frère aîné : Toki. Aidé de Rei et Mamiya, la tâche se retrouve plus compliqué que prévu… Réussiront-ils à retrouver Toki vivant malgré les multiples pièges qui les attendent ?

    Sur le chemin du retour, notre troupe de combattant croise le chemin d’un cheval aussi grand qu’un éléphant : Roi noir, le cheval légendaire de Raoul. Les chemins se séparent pour protéger un maximum de personne. Résultat : Rei affronte Raoul et perd. Toki l’affronte ensuite, mais il est lui aussi défait. C’est alors l’arrivé de Ken. Réussira-t-il à sauver ses amis de son frère aîné ?

    Rei n’en a plus que pour trois jours… Parviendra-t-il à venger l’honneur de la femme qu’il aime en tuant un autre des seigneurs du Nanto ?

·    Ken décide qu’il est temps pour lui d’en finir avec Raoul. Mais son chemin croise celui des seigneurs du Nanto restant, dont certains qu’il avait croisé lors de son éducation à l’école Hokuto. Réussira-t-il à sortir vivant d’affrontements que même son grand frère refuse de livrer, faute d’être sûr de l’emporter ?

    Nous entrons dans la dernière ligne droite de la série. Les seigneurs de la petite ourse font leur apparition. Leur objectif : protéger à tout prix le dernier seigneur du Nanto. Une course s’engage alors : d’un côté Ken doit arriver le plus vite possible, de l’autre, Raoul et son armée doivent arriver le plus tard possible… Qui obtiendra le dernier seigneur du Nanto ? Qui sera le vainqueur : Ken ou Raoul ?

    Cette histoire est devenu légendaire. Et on comprend pourquoi ! L’univers apocalyptique est très intéressant malgré le fait qu’il présente les punks et autres personnalité “rock” comme des “vilains méchants”... La partie destin, aussi bien que la partie Hokuto Vs Nanto est vraiment bien pensée. La fin met tout en relation, c’est très intéressant. La partie social est aussi très bien conçu.

Graphisme :

    J’ai été agréablement surpris de voir la qualité graphique. Pour l’époque, c’est franchement pas mal ! Le design des personnages est bien pensées, les combats et les techniques restent relativement classe par rapport à ce qu’on faisait à l’époque et les scènes sont très bien rythmées. Les bruitages ont inspiré beaucoup d’anime, tout comme le design si particulier.

    Le premier opening, aussi bien en français qu’en Japonais, est très intéressant, que ce soit sur le plan de la chanson ou de l’animation.

    Les OST sont également bien conçus, même s’ils ne sont pas exceptionnels.

Point noir :

    Bon, cette œuvre date de 1984… C’est un anime de légende auquel énormément d’œuvre font références, comme Air Gear, Enfer et Paradis, School Rumble (qui va jusqu’à piquer les effets sonores) ou encore Gintama. Même si on peut trouver des dizaines de points négatifs à cette série, je ne voit pas l'intérêt de soulever des points qui tombent sous le sens, car cette série à tout de même 34 ans !

    Tout de fois, je vous conseille de regarder les 25 premiers épisodes, jusqu’à la fin de l’arc qui oppose Ken à Shin. Non seulement c’est la partie la plus culte de l’anime, mais les parties animation et VF sont d’excellentes qualités.

Conclusion :

    Ken le survivant, ou Hokuto No Ken est un des seinen les plus cultes de l’histoire. Je vous conseille vraiment d’en voir quelques épisodes, rien que pour comprendre la raison pour laquelle les japonais y font tant référence.

Précision :

    Cet anime n’est vraiment pas pour les enfants. C’est un seinen apocalyptique avec toute la violence qui va avec. Si les graphismes sont d’époque, il n’en reste pas moins que c’est un anime que je déconseille aux personnes sensibles et aux moins de 14/15 ans.

HokutonoKen02
HokutonoKen03

Opening

Ken : - Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 08/12/2018