Hellsing Ultimate

hellsingultimate

Article

On s’attaque aujourd’hui au légendaire Hellsing Ultimate !

 

La petite histoire :

    C’est une suite de 10 OAV sortis en 2006, soit 5 ans après la sortie du premier anime et 2 ans avant la fin du manga. Les 10 épisodes d’environ 50 minutes chacun mettront 6 ans à sortir. Ces OAV sont considérés comme étant une des meilleurs œuvres d’animation seinen. Ils sont licencié par Dybex.

    Les trois derniers épisodes contiennent les OAV Hellsing the Down.

Personnage :

    Alucard est le personnage central de l’histoire. C’est un vampire millénaire qui s’est mis au service de la famille Hellsing plus par ennuie qu’autre chose. Surnommé le No-Life King, il est un roi sans terre et sans royaume. Il se bat avec des pistolets, mais utilise quand il en a besoin ses véritables pouvoirs. Immortel, il se laisse volontairement déchiqueter avant de prendre plaisir à plonger ses ennemis dans la terreur. Il semble avoir un lien particulier avec le chien de la mort et possède un grand nombre de pouvoir qui font de lui un être invincible. Il a beaucoup de respect pour Integra et semble trouver une sorte d’amusement à s’occuper de Seras. Comme je l’ai déjà dis, c’est un des personnages les plus badasses du monde seinen, en plus d’être un de mes personnages préférés.

    Integra Fairbrook Wingates Hellsing est l’héritière de la famille Hellsing. C’est une femme avec énormément de caractère. Au service de la reine et de l’église orthodoxe, elle est à la tête de beaucoup d’homme et a appris à s’imposer, même face à Alucard. C’est un personnage particulièrement charismatique et intelligent qui sait palier à toute situation pour remporter la victoire.

    Seras Victoria est une ancienne flic qu’Alucard a transformé en vampire après l’avoir abattu. C’est une trouillarde qui a beaucoup de mal à accepter sa condition. Tout de fois, c’est une fille volontaire qui veut protéger ceux pour qui elle a de l’affection.

    Alexander Anderson est un fanatique religieux de plus de 500 ans. Pièce maîtresse du vatican, c’est un combattant mutant surhumain capable de rivaliser avec Alucard. Son appétence pour le combat l’approche petit à petit d’une folie meurtrière. Il est plutôt attentionné avec les hommes sous ses ordres et est quelqu’un de plutôt charismatique.

    Pip Bernadotte est un mercenaire français engagé par Hellsing. Chef d’une troupe, c’est quelqu’un qui a la tête sur les épaules et qui gère son équipe avec beaucoup de savoir faire. Il a un sens de l’humour un peu spécial, mais s’adapte très vite aux nouvelles situations. Il se sent très proche de Seras.

    Major ou SS-Sturmbannführer est le chef du groupe Millenium, qui n’est autre que la nouvelle organisation nazi. Vaincu par Alucard et Walter il y a 50 ans, pendant la seconde guerre mondiale, il a l’intention de prendre sa revanche. C’est quelqu’un de très intelligent qui joue avec énormément de coup d’avance. Il n’a strictement aucun respect pour la vie ou pour la mort.

Scénario :

    A Londres, d’étranges phénomènes mobilisent l’agence Hellsing et semble promettre des troubles à venir. Les vampires apparaissent de plus en plus et s’attaquent directement à l’organisation malgré la présence d’Alucard. De plus, le vatican cherche à profiter de la situation en utilisant Anderson. Qui est donc l’organisation Millenium qui tire les ficelles dans l’ombre ? Quel est son véritable objectif ?

    Une immense bataille se prépare… Qui l’emportera ? Millenium ? Le vatican ? Hellsing ?

    Comme on peut s’y attendre pour ce genre de série, nous sommes en présence d’un scénario à très grande échelle qui colle au manga original et nous propose une histoire particulière puissante et anticonformiste. Religion, guerre, propagande antéchrist, tout y passe ! Bienvenu au fin fond de l’enfer, quand le mal affronte le mal ! Êtes-vous prêt à lever le voile sur le monde ?

Graphisme :

    Le niveau graphique est très bon et s'approfondit même avec les années. Le design général de l’œuvre se rapproche beaucoup du manga original, aussi bien dans sa partie combat que dans sa partie comique, où on retrouve les “chibi vintage” de Kôta Hirano. Les scènes sont très bien pensées et suivent autant que faire se peut l’œuvre original. Les combats sont vraiment excellent, tout comme la guerre finale, dont on ne parle vraiment pas assez quand on veut retranscrire la définition de seinen.

    Les OST sont beaucoup plus sombres et magistraux que pour la première adaptation. Ils sont aussi beaucoup plus variés et donnent un côté très intéressant à l’œuvre. Il n’y a pas vraiment d’opening, mais on sent une petite référence (et un renvoie d'ascenseur au passage ) à la série de jeux Devil May Cry.

Point noir :

    Il faut être réaliste, cet anime est particulièrement gore et cru. Je le déconseille au moins de 16 ans. C’est son seul point noir et aussi un de ses meilleurs atouts.

Conclusion :

    J’ai vraiment eu un coup de cœur pour Hellsing Ultimate. C’est un suite d’OAV qui donne ses lettres de noblesse au terme Seinen. Roi de l’anticonformisme dans un scénario à couper le souffle et un graphisme unique, je conseille absolument cette série à tous les fans d’Hellsing et de Seinen. C’est un incontournable !

hellsingultimate
hellsingultimate
hellsingultimate

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire