Pandora Hearts

pandorahearts01

Article tome 1

Aujourd’hui on s’attaque à un manga qui était très populaire il y a quelques années : Pandora Hearts !

 

La petite histoire :

    Ce manga est écrit par Jun Mochizuki. Il a commencé en 2006 et s’est terminé en 2015 après 24 tomes. En France, le manga est publié par Ki-oon.

    Jun mochizuki n’est encore qu’un jeune mangaka quand il commence cette série, puisqu’il n’avait sorti qu’un seul tome de sa précédente série : Crimson Shell, sorti un an plus tôt (et que vous pouvez retrouver chez Ki-oon). Depuis 2015, il travail sur son manga Les Mémoires de Vanitas, qui possède déjà 4 tomes au Japon et qui est dors et déjà publié en France par Ki-oon.

    Revenons à Pandora Hearts. Un anime est sorti en 2009 et compte 25 épisodes. Il est licencié par Kaze. Il y a une version VF qui est plutôt bonne selon mes souvenirs.

    Il y a encore quelques années, cette série était extrêmement populaire… Mais depuis 2/3 ans, elle a tendance à se faire un peu oublier…

Personnage :

    L’histoire tourne principalement autour des deux personnages principaux, mais les secondaires sont loins d’être ridicules.

    Oz Vessalius est le héros de cette histoire. C’est un jeune garçon de 15 ans qui fait parti de la très riche et puissante famille Vessalius. Pour une raison que tout le monde ignore, il est détesté par son père. Il est très proche de son oncle et de sa petite soeur, ainsi que de son serviteur et meilleur ami : Gilbert. Il aime beaucoup jouer des tours à ce dernier, qui n’a pas suffisamment de répondant pour tenir tête à son maître. Oz est un personnage plutôt intéressant. D’un côté, il est très curieux et aime les plaisirs simple, ce qui le rend un peu immature pour son âge. De l’autre, il accepte les choses, même les plus étranges, avec beaucoup de facilité et en gardant la tête froide, ce qui en fait quelqu’un d’assez mature.

    Gilbert Nightray est le jeune serviteur d’Oz. C’est un personnage totalement dévoué à son maître, dans les petites choses comme dans les grandes. Il est très timide et ne se lie pas facilement avec les autres. C’est un personnage très agréable que j’apprécie pas mal.

    Alice est une chain, une sorte de démon venue de l’abysse. Elle a un statut spécial et est très mystérieuse, mais elle a perdu la mémoire et ignore donc elle-même la clé du mystère. Elle a un caractère très fort et est plutôt arrogante. Elle prend facilement la mouche, mais possède aussi une facette de sa personnalité plutôt mélancolique. Elle est très attaché à Oz, mais on ignore encore pourquoi...

    Sharon Rainsworth est une fille de 13 ans (tout du moins au début de l’histoire). Elle est très mignonne et très agréable. Malgré sa gentillesse affichée, elle est en faites bien plus sournoise qu’elle ne le laisse paraître. On sait assez peu de chose sur elle, en dehors du faite qu’elle soit le type de fille  qu’aime Oz.

    Xerxes Break est le serviteur de Sharon. C’est un personnage vraiment particulier. Il est excentrique et ne cache aucun de ses mauvais côtés. Il parle beaucoup et est de loin le plus extravagant. Pourtant, on ignore beaucoup de chose sur lui et ses capacités. C’est un personnage que j’aime beaucoup.

    Voilà ! Ceux qui connaisse l’histoire remarqueront que j’ai volontairement caché un certain nombre d’élément. En effet, on ne connaît certains détailles qu’à partir du tome 2… Du coup j’en parlerais à ce moment là et je vous laisse la surprise. Tous les personnages sont très profonds et c’est un véritable plaisir à contempler !

Scénario :

    Oz vient d’avoir 15 ans. Il est grand temps pour lui de passer la cérémonie de passage à l’âge adulte, comme il est tradition dans la famille Vessalius. Mais alors qu’il explore le jardin de la résidence ancestrale des Vessalius avec Gilbert et Ada, sa petite soeur, il tombe sur une tombe ornée d’une vieille montre à gousset faisant de la musique. Quand il touche la montre, il se retrouve plongé dans un monde étrange tout droit sorti d’un film d’horreur. Avant qu’il ai pu comprendre quoi que ce soit, il est de retour dans le monde réel. Il doit se dépêcher, car la cérémonie va commencer. C’est à cette occasion qu’il rencontre Sharon et Break pour la première fois. Mais alors que tout se passe normalement, l'horloge ancestrale de la famille se met à sonner. C’est alors qu’Oz est attaqué par un mystérieux groupe bien décidé à se débarrasser de lui. Alice sort alors de nul part et protège notre jeune héros. Je vous passe les détails, mais celui-ci finira par être expédié tout droit au fond de l’Abysse. Réussira-t-il à revenir dans le monde des humains et à résoudre le mystère qui l’entoure ?

    Le scénario est bien ficelé. On connaît le fil rouge dès le début, mais le mystère est assez présent pour qu’on cherche sans cesse de nouvelles solutions. Les personnages sont bien utilisé, mais le plus louable, c’est d’avoir su créer un abysse à la fois semblable et différent de l’oeuvre qui a inspiré cette série : Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Un autre détail qui explique sans doute le succès de la série à sa sortie : il y a un certain nombre de scènes romantiques qui détendent un peu l’atmosphère et rendent le scénario encore plus profond.

Graphisme :

    Ce manga est assez difficile à juger. Non qu’il soit d’un mauvais niveau, mais il fait varier son style d’une façon un peu étrange. En tout cas, le design des personnages est bien choisi. Chaque personnage malgré son rang social à une apparence bien distincte et en accord avec sa personnalité. J’aime beaucoup la façon dont l’abysse est dessiné, à la fois dans la continuité d’Alice au Pays des Merveilles, mais sans aller jusque dans le “déjà vu”. C’est un très bon point. Les illustrations sont vraiment pas mal, même si je trouve dommage de monopoliser la qualité des premières planches pour quelques pages. Les trames de fond sont plutôt bien réalisé, même si elles sont loin de l'exceptionnel.

    On trouve même une référence au manga Bleach et à Urahara Kisuke.

    Dernier point positif : il y a deux pages bonus sur la couverture du manga. Elles sont plutôt réussi et permettent de présenter les scènes sous un autre point de vue.

Point noir :

    Alors… Déjà le début est pensé pour être détendu et accentuer le côté choquant des scènes suivantes. Hors, on sent dès le départ comment va évoluer l’histoire, ce qui gâche un peu l’idée. Étonnamment, cet effet est très réussi dans l’anime.

    Graphiquement, notre mangaka semble avoir du mal avec les plans de distances moyennes… Le résultat est souvent assez approximatif et en décalage avec le niveau global du manga.

    Du point de vue design, je trouve dommage que l’apparence de B-rabbit (mode Lapin) soit “shonenisé”. Je pense qu’une version plus cauchemardesque de B-rabbit aurait eu plus d’impacte.

    Enfin, je pense que si vous achetez ce tome sans le suivant, vous aurez du mal à apprécier la série, surtout à cause des nombreux mystères qu’il soulève.

Conclusion :

    Globalement, j’ai bien aimé ce tome, même si c’est surement du au faite que j’ai déjà vu l’anime. Je le conseil à ceux qui aiment tout ce qui est de l’ordre du mystérieux. C’est un manga assez complet, donc il devrait intéresser beaucoup de monde.

pandorahearts02

Article tome 2

On parle aujourd’hui de la suite de Pandora Hearts !

 

Personnage :

    Raven est un combattant dont le rôle est d’escorter Oz. Pas particulièrement bavard, il est très attaché à son protégé et est un peu jaloux d’Alice, avec qui il se dispute souvent. Il se méfie de Break et Sharon. C’est un bon combattant, intelligent, mais qui est bien trop à fleur de peau. C’est un personnage très intéressant qui cache beaucoup de surprises…

Scénario :

    Dans le tome précédent : Le jour de ses 15 ans, Oz est expédié au fin fond de l’Abysse. Là, il y retrouve Alice, avec qui il décide de pactiser pour leur permettre de retourner dans le monde des humains. Ils sont accueilli à leur sorti par Break, Sharon et Raven, qui les implique dans une quête à la recherche du groupe qui veut retrouver la volonté de l’Abysse.

    Raven, Oz et Alice sont envoyé dans une ville pour mener l’enquête sur des meurtres en série qui seraient commis par une Chain. Alice boude, mais retrouve sa motivation quand elle apprend que cela pourrait l’aider à retrouver des fragments de sa mémoire. Réussiront-ils à arrêter le meurtrier ?

    Break décide d’envoyer la petite troupe dans le manoire qui a vue Oz grandire. Mais une suite d’évènement vont venir perturber la réalité encore vacillante de nos héros. Quel étrange réalité se cache derrière cette demande de Break ? Nos amis s’en sortiront-ils ?

    Ce tome est très complémentaire avec le tome précédent. S’il lève un certain nombre d’interrogation, il se fait un plaisir d’en lever de nouvelles, utilisant avec beaucoup de savoir faire chaque révélation, que ce soit sur l’environnement ou les personnages. C’est du très bon travail.

Graphisme :

    Ce tome se rapproche graphiquement beaucoup plus d’œuvre policière sur l’époque victorienne (dont on peut par exemple citer Black Butler, sorti la même année). Le côté fantastique s’efface légèrement pour laisser sa place à une chasse aux indices meurtrière. Étonnamment, les trames de fond ne sont pas très travaillée. Mais cet aspect est occulté par l’atmosphère particulière du manga.

    Comme toujours, les illustrations et le chara-design sont très réussi.

Point noir :

    Il n’y a pas vraiment de point noir dans ce tome…

Conclusion :

    J’ai beaucoup apprécié ce deuxième tome de Pandora Hearts. C’est un excellent titre qui mixte policier et fantastique dans un jeu de piste particulièrement passionnant. Je le conseille vraiment aux fans de manga “mystère”.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/08/2019