Beelzebub

beelzebub1

Article tome 1

On s’attaque aujourd’hui à Beelzebub !

 

La petite histoire :

    Ce manga est écrit par Ryuhei Tamura entre 2009 et 2014. Les 18 tomes de cette séries sont publiés en France chez Zaké.

    Un anime de 60 épisodes épisodes sort en 2011-2012 et est licencié par Kazé.

Personnage :

    Oga Tatsumi est le héros de ce manga. Jeune délinquant en 1ère année du lycée Ishiyama surnommé “le démon fou furieux” quand il était au collège, c’est un bagarreur à la force surhumaine qui aime soumettre les autres par la force, quitte à leur taper dessus. Il est bête, brutal, cruel, simplet et égoïste, bref : un vrai démon. Son seul ami est Furuichi, à mis chemin entre l’ami et le larbin. Au final, j’aime bien ce personnage.

    Furuichi Takayuki est le seul ami d’Oga. C’est quelqu’un d’assez intelligent qui voit les choses de façon logique (ce qui ne l’a pas empêché d’aller à Ishiyama). Il est faible physiquement et n’a pas beaucoup de volonté, mais il aime aider les autres. C’est la tête pensante et le souffre douleur d’Oga, qui n’hésite pas à l’impliquer jusqu’au bout dans ses problèmes. 

    Beelzebub, de son nom complet Kaiser De Emperana Beelzebub, Quatrième du nom est le personnage central de cette histoire. Dernier fils du diable envoyé dans le monde des humains pour le détruire, il cherche un père humain le plus démoniaque possible et s’attache donc très vite à Oga. Il envoie des éclaires quand il pleure et tue son pactisant s’ils sont séparés de plus de 15 mètres. Pour le fils du diable, il n’est pas très courageux...

    Hildegarde, surnommée Hilda, est une démone en charge de l’éducation de Beelzebub. Très puissante physiquement, son apparence de lolita gothique en fait une des plus belles filles de la série. Elle a une très grande force de caractère, mais est totalement démunie face à Beelzebub.

    Kanzaki Hajime est un des boss du lycée Ishiyama. Il vient d’une famille de Yakuza et n’aime pas se salir les mains. Sa boisson préférée est le yaourt au lait.

Scénario :

    Un beau jour, alors qu’Oga était tranquillement en train de torturer dans la rivière un petit groupe de racaille qui avait tenté de le tuer, il tombe nez à nez avec un homme qui flotte au gré des flots. Celui-ci s’ouvre en deux, laissant un bébé au pied de notre héros. Celui-ci décide de l’emmener avec lui chez son ami Furuichi pour savoir quoi en faire. Ils sont alors attaqué par Hildegarde qui souhaite récupérer son jeune maître. Tout de fois, ce dernier désire rester au côté d’Oga et rien ne semble pouvoir le raisonner. Oga réussira-t-il à se débarrasser de Beelzebub ? Le fils du diable détruira-t-il la terre ?

    Voici un scénario 100% shonen et WTF ! Aucune logique, une profondeur plus que discutable, des combats dans tous les sens et du comique comme s’il en pleuvait. Que demander de plus à un titre qui concentre une bonne partie des gags possibles et imaginables autour des racailles ?

Graphisme :

    Pour du comic manga, le niveau graphique est plutôt correcte. Le design des personnages est surjoué, mais très amusant. Les trames de fonds sont souvent assez simplistes, mais de bonnes qualités. Les scènes de combat sont souvent courtes, mais possèdent une énergie incroyable. Il y a énormément de scènes comiques particulièrement drôle !

    Les illustrations sont sympathiques et la couverture à l’image de la série.

Point noir :

    Si vous cherchez du sérieux ou de la logique, passez votre chemin.

Conclusion :

    Beelzebub est un des meilleurs comic manga que j’ai lu. J’ai eu un véritable coup de cœur sur cette série un peu débile, mais tellement drôle ! Une idée WTF, d’excellents combats et une bonne tranche de rire… Bref, un superbe shonen à ne pas rater ! Je le conseille à tous les fans du genre !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire