FLCL

flcl

Article

On s’attaque aujourd’hui à l’anime FLCL !

 

La petite histoire :

    C’est une suite de 6 OAV sorties entre 2000 et 2001 et licencié par DYBEX.

    Il est également adapté en 3 tomes de roman par son scénariste : Yôji Enokido, tous sortis entre 2000 et 2001. 

    Un manga voit le jour entre 2000 et 2001 pour 2 tomes publiés en France par Pika.

    Les OAV FLCL progressive sortiront en 2018 pour 6 épisodes licenciés et diffusés par Crunchyroll.

    La seconde saison d’OAV FLCL Alternative sortira également pendant l’été 2018 et comptera 6 épisodes chez Crunchyroll.

    Une bonne partie du staff est commune à celui de Neon Genesis Evangelion.

    Cet anime est aussi appelé Fooly Cooly, Fuli Culi ou Furikuri.

Personnage :

    Haruhara Haruko est la protagoniste de cette histoire. Jeune femme de 19 ans, c’est une fille particulièrement étrange, pour ne pas dire une extraterrestre. Elle se balade toujours avec sa basse et son scooter Vespa jaune et travail comme domestique pour les Nandaba. Elle a un attachement particulier pour Naota et aime beaucoup l’embêter.

    Nandaba Naota est le héros de notre histoire. Plutôt sérieux de nature, il s’ennuyait jusqu’à l’arrivé d’Haruko. Dégonflé en amour, il n’arrive pas à se décider… Il a beaucoup d’admiration pour son grand frère partie aux états unis. Il vit avec son père et son grand père. Ah, et des bosses poussent sur son crâne. Quand elles sont assez grandes, il en sort des robots.

    Ninamori Eri est une camarade de classe de Naota. Fille du maire, c’est quelqu’un d’assez sérieux de nature. Elle a un faible pour Naota et n’apprécie pas sa relation avec Mamimi.

    Samejima Mamimi est une adolescente de 17 ans. Ancienne copine du grand frère de Naota, elle se rabat sur celui-ci sur qui elle transfère tout son amour. Déscolarisée, elle passe son temps à traîner sous un pont. Elle confond parfois rêve et réalité… C’est un personnage que je trouve assez intéressant. 

    Nandaba Kanon est le père de Naota. C’est un journaliste spécialisé dans la pop-culture et notamment Evangelion. C’est quelqu’un d’immature et d’assez pervers qui drague lourdement Haruko. On ignore s’il a déjà fait mouche ou non.

Scénario :

    Naota est un adolescent ordinaire d’une banlieu japonaise. Mais sa vie ennuyeuse est bouleversée par Haruko, une fille excentrique et totalement WTF qui débarque chez lui comme domestique après avoir écrasé son père en Vespa. Alors que la situation amoureuse de Naota n’est déjà pas très simple, il se retrouve à vivre dans la même chambre qu’Haruko. C’est alors que des bosses commenceront à lui pousser sur la tête… Heureusement pour lui, il pourra fusionner avec un robot “ménager” pour les combattre, accompagné à la basse par Haruko. Qui son cœur choisira-t-il ?

    Ce scénario est WTF au possible. Derrière tout l'illogisme et le côté épileptique se cache en faite un anime sur le passage à la majorité civile, où les choses ne se passent pas toujours très bien. La partie sentimentale de l’histoire est assez intéressante, quoique polluée par le reste. Les symboles et thèmes de chaque épisodes sont assez simple à lire. Il y a pas mal de référence à d’autres anime…

Graphisme :

    Cet anime est une compilation de plusieurs genre graphique. Le changement entre chaque est rapide et le peu de scènes calme se retrouve très vite dépressive. La logique est inexistante avec des grandes parties de délire épileptique où tous sens disparaît. Les scènes de combat sont aussi WTF que le reste. Le chara design est assez intéressant, même s’il est trop souvent poussé au WTF.

    Les OST sont très rock et vraiment très sympathiques. L’Ending est également très sympathique, liant animation et photo.

Point noir :

    D’un point de vue scénario, il n’y a pas vraiment de file rouge. Les évènements s'enchaînent parfois sans aucune logique.

    Les scènes plus posée que la moyenne sont souvent coupées en pleins milieu par un délire épileptique.

    Puisqu’on en parle, j’ai beaucoup de mal avec ce genre de scène… C’est vraiment très particulier.

    D’un point de vue graphique, on est tout de même très loin du chef d’œuvre…

Conclusion :

    Je suis peut-être trop rigide, mais j’ai vraiment eu du mal avec FLCL. Le thème est intéressant et la partie romantique possède un certain intérêt, mais la forme est sans arrêt tordu par un événement WTF. Je le conseille uniquement à ceux qui aiment le côté épileptique de l’œuvre.

 

PS :

Cet anime est assez populaire, alors si vous l'avez aimé, n'hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires. Chaque avis est intéressant.

flcl
flcl

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire