Chu-Bra!!

chu_bra

Article

Aujourd’hui on s’attaque à Chu Bra!!

 

La petite histoire : 

    C’est à l’origine un manga écrit par Yumi Nakata entre 2007 et 2011 pour un total de 7 tomes.

    L’anime dont on parle aujourd’hui est sorti en 2010 et possède 12 épisodes.

Personnage :

    Nayu Hayama est l’héroïne de notre histoire. Elle a perdu ses parents très jeunes et a été élevé par sa grand-mère et son demi-frère. C’est une passionnée de sous-vêtement. Elle joue d’ailleurs les bêta-testeuse pour son grand frère. C’est une fille joyeuse et toujours de bonne humeur qui aimerait partager sa passion, mais se fait toujours cataloguer de perverse. C’est quelqu’un de très agréable à vivre, même si son amour des sous-vêtements la pousse à faire certaines choses sans faire attention à son entourage… Elle a une relation particulière avec Komachi.

    Yako Jingûji est une jeune kendoka et camarade de classe de Nayu. D’un tempérament plutôt explosif, elle est très sportive et aime beaucoup la compétition. Elle est très gênée de la taille de ses seins, encore plus petits que ceux de Nayu et n’aime pas trop ce qui a attrait à la féminité. C’est un personnage un peu tsundere que j’aime beaucoup.

    Haruka Shiraishi est la meilleure amie de Yako. Bien plus calme, elle est elle aussi complexé par ses seins, mais à cause de leur taille impressionnante pour son âge. Elle n’aime pas beaucoup être le centre de l’attention et s’occupe souvent de temporiser Yako. Elle est très sentimentale et possède une affection particulière pour Nayu.

    Hiroki Komachi est un des camarades d’école de Nayu. Membre du conseil des élèves, il est stricte moralement, mais s’inquiète sincèrement pour Nayu. C’est lui qui ramène Nayu sur terre et lui rappel comment les hommes voient sa passion… C’est un personnage assez sympathique avec lequel je compatis.

    Kiyono Amahara est une camarade de classe de Komachi. Fille hautaine et provocante, elle aime défier ceux qui l’entoure en déballant cash ce qu’elle pense, ou non. Elle est complexée de la taille de ses seins et souhaiterait être vue comme une “grande”.

    Tamaki Mizuno est une jeune professeur de l’école de Nayu. Loin d’être féminine, elle est tout de fois très intéressée par le savoir de Nayu et Amahara. C’est un personnage très fleur bleu et trop rêveuse.

    Keigo Hayama est le grand frère de Nayu. Designer de sous-vêtement féminin, c’est quelqu’un de calme et mature. Il est très agréable et s’intègre assez bien dans le monde que lui impose sa petite sœur.

Scénario :

    Nayu entre au collège. Mais alors qu’elle a enfin une chance de repartir à 0, elle obtient les meilleurs notes à l’examen d’entrée. Alors qu’elle va faire son discour, elle trébuche et exhibe des sous-vêtements à dentelle noire, bien loin de la classique petite culotte blanche. Elle devient alors très vite victime des rumeurs. Mais au bout de quelques temps, Yako décide de savoir une bonne fois pour toute si c’est vraie. C’est alors qu’elle apprend que notre héroïne n’est que la bêta-testeuse de son frère. C’est ainsi que Nayu se fait ses premières amies au collège. Elle décide donc de les aider à choisir des sous-vêtements mieux adaptés à leur corps...

    Bien décidé à partager sa passion aux filles, Nayu fait de son mieux pour créer un “club de sous-vêtement”, mais peine à obtenir des membres, malgré les encouragements de Komachi. Parviendra-t-elle à partager sa passion au maximum ?

    Cet anime semble assez spéciale, mais je le trouve très intéressant. J’ai appris beaucoup de chose sur les sous-vêtements et leur impacte sur la gente féminine, surtout à la période de la puberté. On y découvre un certain nombre de type de sous-vêtement, leur utilité et la relation assez particulière qu’entretiennent les filles avec ceux-ci, même si c’est surement un peu exagéré (les filles, à vous de me dire dans les commentaires ce que vous en pensez !). La trame sentimentale est également évoqué, rappelant que la frontière entre amour et amitié s’affine durant une certaine période de la vie… Ce dernier thème est abordé d’une façon très intelligente. Bref, cet anime ne paye pas de mine, mais il est particulièrement instructif.

Graphisme :

    Cet anime date de 2010. Le niveau général est assez standard. L’anime se base sur un ensemble de scènes ecchi et moe, le tout ponctué de scènes de chibi très bien réalisées. Le design général de l’œuvre est vraiment standard de son année de sortie, tout comme le design des personnages. Tout de fois l’anime reste assez jolie grâce à son côté “kira kira”. Le niveau de ecchi est assez élevé quand on pense qu’il s’agit en grande partie de collégiennes… Le Moe est très bien géré et permet d’y trouver son compte, peu importe ses goûts.

     Les OST sont plutôt originaux et agréables. L’Opening Choose Bright!! signé par Omori Shoko et chanté par les doubleuses est très bon aussi bien musicalement que du point de vue de l’animation. Il donne une bonne idée du contenue de l’anime sans trop en dévoiler.

Point noir :

    Cet anime n’est pas très populaire… Je comprends que le thème et la façon dont il est traité peut en rebuter certains… Donc si vous êtes du genre anti-ecchi, ne regardez pas cet anime !

    Je tiens tout de fois à dire que malgré mon statut d’homme, je pense qu’il n’y a rien de particulièrement pervers à parler des sous-vêtements féminins. La majorité de la gente féminine en porte et c’est une bonne raison pour s’y intéresser sérieusement. Chacune à le droit de porter ce qui est le mieux pour elle. A ce titre, le thème de cet anime n’a rien de particulièrement scandaleux et gagnerait donc à être plus connu malgré le bashing qui lui a réservé la comu à sa sortie…

Conclusion :

    J’ai beaucoup aimé Chu-bra!!. C’est un anime très agréable grâce auquel j’ai appris beaucoup de chose sur le lien particulier entre les sous-vêtements et la gente féminine, surtout à la période de la puberté. C’est vraiment très intéressant et je le conseille à celles et ceux que son thème et sa façon de le traiter ne rebute pas.

chu_bra
chu_bra

Opening

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

Lisa
  • 1. Lisa | 19/12/2019
J’ai du mal à voir si on a vraiment une relation particulière avec les sous-vêtements x) disons qu’on aime bien les beaux sous-vêtements même si il n’y a que nous pour les voir ^^ ça rajoute un peu d estime à nous même x) après y a plein de filles qui n’en mettent pas parce qu’elle aime pas ça (ou autre raison personnelle). Après l’anime à l’air interessant, j’aimerais le regarder pour voir si il traite vraiment ce sujet comme il le devrait, c’est à dire : rentrer dans la tête des gens que des sous-vêtements ça reste un vêtement ! ^^ c’est pas le mal incarné xD

Ajouter un commentaire