Moriarty

moriarty

Article tome 1

On s’attaque aujourd’hui au premier tome de Moriarty !

 

La petite histoire :

    C’est un manga scénarisé par Ryosuke Takeuchi et dessiné par Kiharu Miyoshi d’après l’œuvre de Sire Arthur Conan Doyle : Les Aventures de Sherlock Holmes, tout cela depuis Août 2016, pour actuellement 11 tomes au Japon. La série est éditée en France par Kana.

    L’anime a été annoncé sous le nom Moriarty the Patriot ou Yuukoku no Moriarty, mais toujours pas de date.

    Le tome 7 sortira le 3 Avril 2020.

Personnage :

    Albert James Moriarty est l’ainé de la famille Moriarty. Noble promis à un avenir radieux, c’est quelqu’un d’intelligent qui connaît ses capacités et sait reconnaître celles des autres. Il apporte beaucoup d’importance à ses devoirs en tant que noble et déteste à ce titre une très grande partie de la noblesse, son père, sa mère, son frère et son majordome compris. Il est très attentionné avec William et Louis.

    William James Moriarty est le héros de cette histoire. Petit génie, il a passé énormément de temps à lire et est capable de résoudre un nombre de problème incroyable et cela dans beaucoup de domaine, des mathématiques à la chimie en passant par les sciences sociales et le crime. Orphelin, il survit comme il peut avec son petit frère Louis. Malgré ça, il ne déteste pas les nobles, loin de là. En revanche, il est prêt à tuer tous les “mauvais nobles” de ses mains. Il est très doué pour se faire apprécier et possède de nombreux appuis dans toutes les couches de la sociétés. Il a une grande ressemblance physique avec un certain Sebastian Michaelis du manga et anime à succès Black Butler. Son travail principal est d’être un consultant.

    Louis James Moriarty est le petit frère de William. De constitution fragile, il s’en veut énormément de ne pas pouvoir plus aider ses frères. Il a une confiance totale et aveugle en son frère.

Scénario :

    Nous sommes en Angleterre, au XIXème siècle. Alors que cette dernière vit ses plus belles années colonialistes, la société de classe qui existe depuis plus de 1000 ans s’effrite petit à petit. Les nobles étouffent de plus en plus les petits gens… Pourtant, l’un d’eux : Albert James Moriarty, après une visite dans un orphelinat, décide de faire adopter par ses parents deux garçons : William et Louis. Ce premier s’est rapidement fait remarquer dans les quartiers où il fait des emplettes, grâce à ses formidables conseils, redorant ainsi instantanément l’image des Moriarty. Mais à par son grand frère Albert, sa famille adoptive le déteste et n’espère qu’une chose : que lui et son petit frère retourne dans la rue. Alors qu’Albert supporte une nouvelle soirée emplie des préoccupations précieuses de sa noble famille, il craque et décide qu’il est temps de corriger tout ça. Pour cela, il décide de faire appel à ses deux jeunes frères. Parviendront-ils à faire le crime parfait ? Comment cette fratrie Moriarty va-t-elle évoluer ? Jusqu’où les multiples talents de William l’emmèneront-ils ?

    Alors que ce style été quelque peu passé à la trappe depuis quelques années, ce titre signe le grand retour du style gothique XIXème ! On ressent très clairement l’énorme influence de Black Butler, même si cette histoire s'oriente uniquement autour du crime et de l’enquête qui en découlera, de façon à être en quelque sorte l'antichambre d’un Sherlock Holmes (qui apparaîtra plus tard dans l’histoire). Puisqu’on en parle, Moriarty est un des adversaires du plus populaire des enquêteurs dans les romans de Conan Doyle (qui prête volontiers son nom et son titre à la promotion de ce titre). L’ambiance y est très différente, mais le cadre de la noblesse anglaise est beaucoup plus présent. Un personnage grandit et prend une place de plus en plus importante dans l’histoire, de façon à préparer correctement un affrontement que tout le monde attend. C’est vraiment un très bon titre que j’ai dévoré !

Graphisme :

    Le niveau est plus qu'appréciable. Le design général est très claire et lumineux. Le design des personnages est très travaillé et s’inspire directement de certains succès (notamment auprès des Fujoshi) tel Black Butler (encore lui !) ou encore Vampire Knight. Les scènes les plus sombres sont bien réalisées et parviennent à changer totalement l’ambiance du titre. Les trames de fonds sont très nombreuses et de bonne qualité. Les illustrations, notamment couleurs, sont très appréciables. Même si ce titre n’est particulièrement original dans son dessin, la maîtrise est là, si bien que j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver ce type de design.

    La couverture est très sympathique. Un effort de travail a été fait sur la couverture cartonnée pour lui donner un petit côté “noble”. C’est à saluer. Le rabat en couleur est lui aussi très intéressant. On sent que ce titre a intéressé son éditeur.

Point noir :

    On fait peut être un peu trop vite le lien avec Black Butler et Sebastian … Quoi qu’il en soit, ce titre semble avoir trouvé son public, même si c’est loin d’être le plus main stream…

Conclusion :

    J’ai vraiment adoré Moriarty ! Ce titre fait un savant mélange entre l’ambiance des enquêtes de Black Butler et celle des aventures de Sherlock Holmes. C’est vraiment un excellent manga qui ne demande qu’à être découvert. Je le conseille fortement aux Fujoshi, ainsi qu’à tous ceux qui apprécie le style enquête policière du XIXème.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire