Créer un site internet

Gintama

gintama

Article tome 1

Aujourd’hui on parle de l’hilarant Gintama !

 

La petite histoire :

    C’est un manga écrit par Hideaki Sorachi entre 2003 et 2019 pour un total de 77 tomes chez Kana. Bon après, Sorachi souffre du syndrome Detective Conan, ce qui l’oblige à reprendre régulièrement son manga… Alors l’histoire n’est peut être pas encore terminé !

    L’anime, tout aussi célèbre que le manga, a débuté en 2006 et c’est terminé en 2018 avec 367 épisodes. Il est licencié par Crunchyroll.

    Il possède également 8 OAV sortis entre 2005 et 2016.

    Un premier film d’animation sortira en 2010 : Gintama : Shiyaku Benizakura-Hen.

    Un second sortira en 2013 : Gintama the Movie : Final Chapter - Be Forever Yorozuya.

    Un light novel écrit par Tomohito Ôsaki est sorti entre 2006 et 2013 pour 7 volumes.

    Un adaptation en drama commence en 2017 et sera prolongé jusqu’en 2018 pour un total de 6 épisodes.

    Le premier film LIVE sortira le 14 Juin 2017 et durera 2h11. Il a été étonnamment accepté par la communauté.

    Le second Film LIVE : Gintama 2 : Rules Are Meant To Be Broken sortira le 17 Août 2018 et durera 2h15.

    Bref ! Gintama est un très grand standard du shonen qui s’inscrit dans les œuvres immortels du Jump. En revanche, les ventes sont étonnamment basses en France, tout comme la com autour du titre…

Personnage :

    Sakata Gintoki est le héros de notre histoire. Samurai de légende lors de l’ère précédente, il s’est depuis reconverti en homme à tout faire. Forte tête, il se balade avec un sabre en bois. Flemmard, gamin, fan inconditionnel du Jump, adepte du courage fuyons, mauvais payeur et spécialiste du lait fraise, il est tout de fois un redoutable combattant qui parcourt Edo sur son scooter. Il n’a aucune gène et n’hésite pas à entraîner les autres dans ses histoires. Malgré tout ça, il lui arrive d’avoir l’air cool. C’est sans conteste l’un des personnages de shonen les plus WTF de l’histoire. 

    Shimura Shinpachi est un jeune homme près à suez sueur, mais pas sang pour sauver le dojo que lui a légué son père. Apprenti Kendoka de talent plus que juste, c’est quelqu’un qui n’aime pas beaucoup combattre, mais qui cherche à devenir plus fort. Il a une grande admiration pour Gintoki et son flegme naturel. Il a une peur justifié de sa grande soeur. Plutôt intelligent, c’est quelqu’un qui aime aider les autres, mais qui se laisse rapidement déborder par les évènements. Il est probablement le plus normal de cette histoire. Historiquement (ceci n’a aucun rapport avec le manga), un des plus éminent membres du Shinsengumi se nommait Shinpachi.

    Shimura Otae est la grande soeur de Shinpachi. Jeune femme têtue et violente, elle est prête à tout pour garder le dojo légué par son père. C’est quelqu’un de très gentil même si elle fait peur à tout le monde. J’aime beaucoup ce personnage.

    Kagura est une descendante du clan Yato, des extra-terrestres surpuissants qui ne trouve d'intérêt que dans le combat. (strictement aucun rapport avec les Sayen…) C’est une jeune fille casse cou qui n’a aucune conscience du danger, mais qui s’en sort toujours grâce à sa résistance hors du commun et sa force surhumaine. C’est une fille naïve et simplette qui pense avant tout à son intérêt et à ce qu’elle veut. C’est un personnage que j’aime énormément.

    Terada Ayano est la patronne d’un snack et accessoirement la proprio de Gintoki. Vieille femme à l'allure rabougrit, elle râle souvent après les mauvais payeurs, mais continue de les soutenir. C’est quelqu’un de vraiment très gentil qui s’est beaucoup attaché à Gintoki et qui aime aider les autres.

Scénario :

    Bienvenu au Japon à l’époque Edo. Dans les ruelles de maisons de bois d’Edo (qui sera historiquement renommé Tokyo par la suite, mais c’est une autre histoire) déambulent les samurai privés de leurs armes à la recherche d’un nouveau moyen de subsister. Mais ils ne sont pas les seuls, car les rues sont également pleines d’Amanto, des extra-terrestres qui ont vaincu le Japon pour le forcer à s’ouvrir vers l’extérieur. C’est dans ce Japon mi-médiéval, mi-futuriste, que Shinpachi travail comme un forcené pour rembourser les dettes de son père et conserver le dojo familiale. Mais c’est alors que suite à l’une des ses gaffes, Gintoki va venir à son secours avant de le laisser dans une mouise magistrale… Qui est donc ce fameux Gintoki ? Shinpachi réussira-t-il à payer ses dettes pour éviter à sa grande soeur de retirer sans culotte ? Quels sera le prochain travail de notre héros ?

    Que dire… C’est une histoire totalement WTF qui suit pour le moment une logique d’épisode. A chaque épisode une nouvelle histoire, toujours plus délirantes et toujours plus débiles … Dans ce tome, nous faisons la connaissance de nos trois personnages principaux et de leurs principales caractéristiques. Ne soyez pas pressé d’en apprendre plus, ça risque de prendre du temps… Ce manga n’est pas particulièrement profond, bien au contraire. Il s’appuie sur une situation délirante, des références manga un peu partout et une morale finale MADE IN SHONEN et bien cliché, mais qui fonctionne très bien. Du grand art !

Graphisme :

    Le niveau graphique est très élevé pour du comic manga ! Si le design général est assez classique. Le design des personnages est bien pensé et donne une véritable personnalité au moindre personnage, quitte à faire des références. Les effets shonen classiques sont maîtrisés à la perfection. Les trames de fonds sont assez nombreuses et agréable. Le rythme est entraînant et évite les lourdeurs du comique WTF. Le tout donne un rendu très propre et très agréable à lire, mettant en valeurs jusqu’aux situations les plus débiles.

    La couverture est très sympathique, mais pas très représentative…

    Il y a pas mal de bonus, comme quelques lignes d’Hideaki Sorachi, mais aussi le premier chapitre de Dandilion. Une sorte de Bleach totalement WTF… Le tout est évidemment très drôle !

Point noir :

    Il faut aimer l’humour noir, grinçant et les situations débiles.

    Bon courage pour trouver le manga en papier… Les tomes continues de sortir, mais sont essentiellement destinés à ceux qui suivent les sorties depuis le début.

Conclusion :

    J’ai tout simplement adoré Gintama ! C’est un manga terriblement drôle, débile, mais à la fois très bien conçu, graphiquement très propre et qui sait assurer la partie combat et la partie classe. Je conseille très fortement ce titre à tout ceux qui veulent rire. C’est devenu une véritable légende du genre comic manga !

Acheter ce manga sur amazon tout en soutenant le site : Gintama, tome 1

Date de dernière mise à jour : 23/07/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire