@Ellie

Bande annonce

ellie01

Article tome 1

On parle aujourd’hui d’un manga que j’ai eu envie d’acheter après avoir lu l’extrait gratuit : @ellie !

 

La petite histoire :

    Ce manga est écrit par Fujimomo depuis 2015 et compte à ce jour 7 tomes au Japon, contre 3 en France.  Le tome 3 est sorti le moi dernier, tandis que le 4 sortira le 15 Février 2019. Il est publié par Kana.

    Il est aussi connu sous le nom Koi Wazurai no Ellie, Ellie is Lovesick ou encore @Ellie #je n’ai pas de petit ami.

Personnage :

    Eriko Ichimura est l’héroïne de ce shojo. C’est une fille effacée et sans présence qui a pour seul particularité d’être plutôt perverse (même si on est encore très loin de B Gata H Kei…). Elle vit un impossible amour avec Ômi en écrit écrivant ses fantasme sur son compte Twitter (dont la version VF est @Ellie_crazylove). Elle manque de confiance en elle et est très loin de penser à réaliser ses fantasmes. Elle est plutôt solitaire, même si c’est par dépit. (Pour info, “Eri” de Eriko se prononce “éli” en japonais, d’où le nom de son compte Twitter et de ce manga : Ellie.

    Ômi Akira est le monsieur beau-gosse du lycée. Suivie de prêt par toutes les filles, il est gentil avec tout le monde, serviable et apprécié. Mais dans le privé, il est plutôt insolent, irrespectueux et agressif. Il considère toutes les filles qui lui courent après comme des poids et ne leur donne aucune importance. C’est un personnage avec une double personnalité très intéressante, surtout que la seconde semble cacher un très fort côté tsundere.

    Les personnages sont plutôt originaux. C’est toujours un plaisir de trouver un shojo qui change un peu de style, même si on se doute très vite de leur relation. Au final, que pensent vraiment nos personnages ?

Scénario :

    Eriko est une fille insignifiante. Véritable fantôme, elle ne peut que fantasmer sur les garçons autour d’elle, ayant abandonné tout espoir de les aborder. Seulement, alors qu’elle se dirige vers le bureau d’un de ses profs pour lui remettre des formulaires, elle découvre une scène très atypique : Ômi, le beau-gosse du lycée, laisse éclater sa véritable personnalité, bien loin de l’être idéal qu’il fait semblant d’être. Après un petit accident, Ômi découvre qu’elle sait qui il est. Eriko s’enfuie, mais oublie dans la panique son téléphone portable… Notre bourreau des cœurs découvre le compte Twitter de notre héroïne, mais semble trouver ça intéressant et décide de la taquiner un peu. Quelles sont les véritables sentiments d’Ômi ? Comment la relation entre nos personnages va-t-elle évoluer ?

    Alors que les personnages ne sont pas particulièrement romantiques, le scénario se rattrape et trouve moult péripétie pour rapprocher d’une façon de plus en plus romantique. Le jeu se perd dans les sentiments, le tout avec une bonne dose d’humour, de quiproquo et de fantasme.

Graphisme :

    La qualité général est vraiment respectable. Le design des personnages est assez standard, mais il suit leurs définitions, tout en suivant les codes des shojo de ces dernières années. Le design général du manga est intéressant, car il reprend les effets habituels “un peu bling-bling” et les utilise d’une manière qui fait penser à de l’aquarelle. Le rendu transmet très bien les sentiments des personnages, des scènes comiques aux scènes romantiques, tout en étant graphiquement très doux et agréable.

Point noir :

    Bon, il faut avouer que le fait qu’on devine immédiatement la relation entre les deux personnages est un peu dommage. Ensuite, je pense qu’un peu plus de profondeur, aussi bien au niveau familiale que des événements passés n’aurait pas fait de mal… Enfin, j’avoue qu’un peu plus de sensualité aurait rendu ce manga un peu plus marquant, malgré le fait qu’il ne manque pas de mordant.

Conclusion :

    @Ellie est un shojo manga très agréable à lire. Bien plus romantique que ne le laisse présager les personnages, il met en scène une romance intéressante et amusante. Je conseille ce manga aux fans de shojo.

ellie02

Article tome 2

On parle aujourd’hui de la suite de @Ellie !

 

Personnage :

    Aoba est un ami d’Ômi. Séparé depuis le collège, c’est un lycéen devenu très populaire qui vit une étrange rivalité avec notre héros. Malgré son air de playboy, c’est quelqu’un de plutôt sensible qui fait attention aux autres et n’aime pas les voir souffrir. Sa relation avec Ômi est un peu compliqué, mais dans le fond ils s’apprécient beaucoup. C’est un personnage plutôt agréable.

    Misaki est la meilleure amie d’Ellie. C’est une très belle fille dégoutée par les garçons qui décide de vivre une amitié pure entre fille. C’est une fille très gentille qui pousse souvent notre héroïne à se dépasser.

Scénario :

    Dans le tome précédent : Alors qu’Ellie découvre accidentellement la véritable nature d’Omi, le lycéen sur lequel elle fantasme depuis des semaines sur Twitter, celui-ci profite de cette nouvelle occasion pour se lâcher et s’amuser un peu. Peu de temps après, Ellie est approchée par Misaki, une magnifique fille qui veut connaître les mensurations d’Ômi…Au fil et à mesure de leurs mésaventures, nos deux lycéens se rapprochent. Vient alors le jours d’un matsuri (festival) où notre héroïne parvient enfin à inviter Ômi. Tout se passait plutôt bien jusqu’à ce que notre couple rencontre Aoba, un vieil ami de notre héros… Comment se finira leur sortie ?

    Alors qu’elle s’était perdu, Ômi retrouve Ellie grâce à ses délires sur Twitter. Il l’emmène dans un Love Hotel pour qu’elle puisse soigner son pied, égratignée à cause de ses sandales. Comment se terminera la soirée ?

    Le calme est revenu sur le lycée. Tout du moins jusqu’à la rencontre entre le club du Tennis du lycée et celui d’un lycée voisin. Alors qu’Ômi est censé joué en remplacement, il décide d’éviter Aoba et refuse le match en prétextant une maladie. Ellie parviendra-t-elle à rabibocher les deux amis ?

    Le scénario  de ce tome est très intéressant. Alors que le précédent tournait essentiellement autour des fantasmes de l’héroïne, celui-ci se plonge dans les raisons du comportement d’Ômi, le tout avec une pointe de jalousie dans l’air.

Graphisme :

    Si le début du tome est très proche du style “kira-kira” du premier, il devient au fur et à mesure plus posé et quitte le côté 100% romantique. Le niveau graphique se maintient sans aucun problème et permet de garder le côté sentiment des personnages.

Point noir :

    Malgré le petit effort sur la couverture cartonné, je l’aurais pensé un peu plus expansive.

Conclusion :

    Ce nouveau tome de @Ellie est un très bon shojo qui parvient à faire évoluer correctement l’histoire et les personnages. Les sentiments sont beaucoup plus recherché dans ce tome que dans le précédent, c’est très appréciable. Je le conseille aux fans de shojo.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 24/09/2019