Yu-Gi-Oh!

yugioh

Article Saison 1 (1-49)

On parle aujourd’hui d’une des séries phares qui a émerveillé les fans depuis plus de 20 ans : Yu-Gi-Oh !

 

La petite histoire :

    C’est à l’origine un manga écrit par Kazuki Takahashi entre 1996 et 2004 pour un total de 38 tomes, publiés en France par Kana.

    L’anime dont nous parlons aujourd’hui est Yu-Gi-Oh! Duel Monster, sorti entre 2000 et 2004 pour un total de 224 épisodes, licencié en France par Netflix.

    On s’intéresse à la saison 1 : de l’épisode 1 à l’épisode 49.

Personnage :

    Yûgi Mutô est le héros de cette histoire. Jeune lycéen sans histoire, petit et chétif, c’est un bon gars qui veut juste passer du bon temps avec ses amis à jouer à duel de monstre. Passionné du jeux, il tient tout ce qu’il sait de son grand-père. C’est quelqu’un de très intelligent qui est parvenu à résoudre le puzzle du Millénium. Pas très courageux de nature, il est trop gentil avec les autres et se fait souvent marcher dessus. Il place ses amis et l’âme des cartes avant toute chose.

    Yûgi Yami est la mystérieuse âme qui se cache au fond du puzzle du Millénium. Grand, féroce et implacable, il est sûr de lui et n’hésite pas à défier ses adversaires. Particulièrement intelligent et charismatique, c’est un ancien pharaon qui a déjà sauvé le monde, même s’il n’en n’a aucun souvenir. Ce personnage est le véritable héros de l’histoire, ainsi qu’un joueur d’exception. Il joue un deck hétéroclite avec une préférence pour le Magicien des Ténèbres.

    Joey (ou Jôno-Uchi Katsuya) est le meilleur ami de Yûgi. Spécialiste des réactions stupides et agressive, c’est un idiot qui fonce toujours tête baissé pour aider ses amis. Il est prêt à tout pour aider sa sœur Serenity à retrouver la vue. C’est un ami d’enfance de Tristan, avec qui ils partagent beaucoup de chose. Si c’est un duelliste au début assez mauvais, il progressera petit à petit… Même s’il est idiot, c’est un personnage assez attachant. Son deck tourne soit autour de la force brut, soit autour de la chance, avec un petit plus autour du Dragon Noir aux Yeux Rouges.

    Tea (Anzu Mazaki) est la meilleure amie de Yûgi. Fille calme et sans histoire, elle aime quand tout file droit. Elle est particulièrement attachée à Yugi, même si on ignore si elle est amoureuse de lui ou si elle le voit comme son petit frère. Elle apprécie particulièrement Yami Yugi. C’est une fille intelligente, mais elle joue rarement au duel de monstre.

    Tristan (Honda Hiroto) est le meilleur ami de Joey et un ami de Yugi. Gorille du groupe, il met ses muscles au service de ses amis. Malgré le fait qu’il soit plus intelligent que Joey, il ne s’intéresse pas plus que ça aux duels… 

    Seto Kaiba est un lycéen particulier. Héritier et dirigeant de la multinational Kaiba-Corp, c’est un duelliste sans pitié qui n’hésitera pas à se salir les mains pour l’emporter face à son rivale de toujours : Yugi. Puissant, intelligent et avec pour seul scrupule l’idée de gagner dans les règles de l’art, il méprise tous ceux qui ne sont ni Yugi, ni Makuba, son petit frère. Ce dernier est d’ailleurs la seule personne que Kaiba apprécie réellement. Il joue un deck très puissant construit autour de ses trois Dragon Blanc aux Yeux Bleus.

    Makuba Kaiba est le petit frère de Seto. Très attaché à son grand frère, il est prêt à tout pour l’aider, quitte à s’allier à Yugi.

    Sugoroku Mutô est le grand-père de Yugi. C’est un chouette petit vieux qui tient une boutique de Jouet à Domino-City. Il sait beaucoup de chose et a eu une vie bien rempli. Il est très sympathique, mais un peu à l’Ouest...

    Maximilien Pegasus est le créateur de Duel de Monstre. C’est un homme excentrique qui ne vie que pour voir de puissant duelliste s’affronter. Il est lui même un adversaire particulièrement coriace et pas forcément très réglo. Son jeu tourne autour des monstres Toon. Il possède l’œil du Millénium.

    Mai Kujaku est une duelliste qui se bat pour l’argent et la gloire. Elle est belle et elle le sait, n’hésitant pas à profiter de ses charmes. Elle n’est pas particulièrement adepte de l'amitié, mais finira par se rapprocher de Joey et ses amis. Elle a une petite vingtaine d’année. Son jeu s’articule autour de Dame Harpie.

    Bakura est un duelliste mystérieux qui possède l’anneau du Millénium. De nature calme, c’est quelqu’un de plutôt agréable, même s’il faut se méfier de l’eau qui dort… C’est un excellent duelliste.

Scénario :

    Yugi est un simple lycéen qui aime jouer à duel de monstre avec ses amis : Tea, Joey et Tristan. Mais alors qu’il demande à son grand père de lui montrer sa meilleure carte pour remotiver Joey, qui tente comme il peut d’apprendre les règles, Seto Kaiba apparaît et propose de la racheter. Sugoroku refuse, mais finira par s’en mordre les doigts. Seto l’oblige à jouer sa carte dans un duel et l’emporte sans aucun problème, s’octroyant le droit de déchirer le 4ème Dragon Blanc aux Yeux Bleus. Yugi arrive tardivement et décide de remettre Kaiba dans le droit chemin en l’affrontant en duel. Notre héros hésite, mais le puzzle du Millenium s’active, opérant sa transformation. Le nouveau Yugi accepte et le duel commence. Seto Kaiba mène clairement la danse, mais Yugi parvient à invoquer le seul et unique Exodia le Maudit, mettant fin à la série de victoire de Kaiba. A peine remis de ses émotions qu’un colis arrive chez lui. Celui-ci contient un gant et une cassette VHS (les plus jeunes, allez voir sur google). Notre héros et ses amis décident de la regarder et c’est alors que Pegasus apparaît et défi Yugi dans un jeu des ombres. Le créateur du jeu gagne de peu et prend l’âme du grand-père de Yugi, obligeant ce dernier à participer à son championnat sur son île privé et à le gagner. Yugi parviendra-t-il à sauver l’âme de son grand-père ? Seto Kaiba parviendra-t-il à se remettre de sa défaite et à garder son contrôle sur la Kaiba-Corp ? Qui l’emportera, Pegasus ou Yugi ? Qui sera sacré maître du jeu ? C’est l’heure du duel !

    Ce scénario est très linéaire, mais il a au moins le mérite de nous envoyer les différents fils rouges très vite. Les personnages évoluent énormément, surtout Yugi et Joey. La partie la plus intéressante de cet anime étant bien entendu l’éveil de Yami Yugi, qui est au début une simple version “boost” de Yugi avant de devenir quelqu’un à part entière. La légende qui perdurera parmi toutes les autres saison de la saga est en train de naître !

C’est l’heure du duel :

    Pour le moment, les règles sont on ne peut plus simple. Il existe trois type de carte : les monstres, les magies et les pièges. On peut invoquer un monstre par tour simplement en le posant sur le terrain. Celui-ci peut être en mode attaque, auquel cas il pourra attaquer l’adversaire. S’il est en mode défense, il protège les points de vie de son propriétaire. On peut activer autant de carte magie par tour qu’on le souhaite. Les cartes pièges sont posées et ne pourront être activées qu’à partir du tour suivant. Chaque joueur pioche 5 cartes et possède 2000 points de vies. Pour ceux qui connaissent le jeux, il n’y a aucune contrainte de niveau et les effets peuvent être “inventé” selon les besoins…

Graphisme :

    Nous sommes en 2000. Pour son époque et son type, le niveau graphique est étonnamment bon. Le plus étonnant étant sans conteste le design des personnages, leur donnant un côté particulièrement sérieux et badasses, héritage du manga. L’univers est bien travaillé, même si les duels jouent beaucoup sur les affrontement “shonen” pour réduire les frais.

    Les OST sont assez bon. Le générique français est tout bonnement entré dans l’histoire, avec une animation décalé et une chanson carrément expérimentale.

Point noir :

    Les duels trainent énormément par rapport au nombre de coût joué…

    Les finitions sont pas particulièrement bien faites…

    Les comptes sont souvent un peu approximatifs… Sans parler des effets ajoutés pour simplifier le scénario, ou des pioches miraculeuses type 3 Dragon Blancs aux Yeux Bleus dès le premier tour.

Conclusion :

    Yu-Gi-Oh! est une série cultissime pour toute personne étant née à la fin des années 90. Un charadesign et un univers particulièrement vaste pour un jeu qui fait aujourd’hui partie des meubles. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette première saison, qui restera particulièrement culte pour toutes les autres séries de la saga. Je conseille cette saison aux fans de la saga et du jeu.

yugioh
yugioh

Opening FR et JP

yugioh
yugioh

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire