Special A

specialA

Article

On parle aujourd’hui de l’anime : Special A !

 

La petite histoire :

    C’est à l’origine un manga écrit par Minami Maki entre 2003 et 2009 pour un total de 17 tomes publiés en France par Tonkam.

    L’anime est sorti en 2008 et compte 24 épisodes de 24 minutes. Il est licencié par Black Box ou Black Bones, je n’ai pas trop d’info sur la réalité des choses…

Personnage :

    Hikari Hanazono est l’héroïne de cette histoire. Classé deuxième depuis son enfance, elle perd depuis toujours face à Kei, son éternel rivale. Malgré son classement, c’est un brute inconsciente, naïve et obstinée. Elle a une grande force physique pour une fille, mais ne sait pas trop comment réagir quand on ne peut pas régler les choses par la force. Elle n’a strictement aucune notion en amour, que ce soit ses sentiments ou ceux des autres. C’est une fille de charpentier passionnée par le catch qui a le défaut d’être beaucoup trop gentille et simplette.

    Kei Takishima est le héros et personnage central de cette histoire. Héritier du groupe international Takishima, il est de loin le meilleur du lycée Hakusen malgré les multiples tentatives d’Hikari. C’est un génie dans tous les domaines qui en plus de l’école, s’occupe de donner un coup de main à son père pour signer les gros contrats. C’est quelqu’un de calme et réfléchi qui ne s’intègre pas beaucoup au groupe. C’est un ami d’enfance de Ryû et Akira. Il est amoureux d’Hikari, ce qui en fait la seule personne capable de le motiver à s’intégrer.

    Akira Todô est la meilleure amie d’Hikari. Classé 6ème du lycée Hakusen, elle est la fille du président d’une grande compagnie aérienne. Passionnée par le thée et la cuisine, elle excelle dans tous ce qui touche à la féminité. Enfant, elle était très proche de Kei et Yahiro, mais ne veut plus aucun contacte avec ce dernier. Elle s’intéresse de près à toutes les filles et a un comportement très tsundere avec Tadashi. Elle s’énerve à chaque fois que Kei taquine Hikari. C’est quelqu’un d’agréable.

    Tadashi Karino est le personnage comique de cet anime. Classé 5ème, il est le fils de la directrice du lycée. C’est quelqu’un de naturellement très détendu qui aime les grands espaces et prendre des risques en moto. Il est toujours près à aider ses amis. Il sert de souffre douleur à Akira, mais est en faite très proche d’elle. Malgré son côté comique, c’est quelqu’un de fiable et de très agréable.

    Ryû Tsuji est classé 7ème et est le fils du président d’une entreprise spécialisé dans le sport. C’est un personnage assez mystérieux qui pourrait rivaliser avec Kei. Seulement, il s’inquiète énormément pour ses amis les plus proches : Jun et Megumi. Il est très proche de tous les animaux, ainsi que de beaucoup d’humain. Malgré son calme, il se maîtrise très mal quand il s’agit de ses amis. C’est quelqu’un d'extrêmement gentil, qui regorge de talent caché en plus d’être très agréable.

    Jun Yamamoto est le frère jumeau de Megumi en plus d’être un très proche ami de Ryû. Classé 3ème, il est proche de Ryû au point de jalouser tous ceux qui s’en approche de trop près, animaux compris. Il n’est pas du tout à l’aise avec les filles qu’il ne connaît pas. C’est quelqu’un de discret qui est tout de fois présent quand on a besoin de lui. Il est le fils d’une chanteuse et d’un producteur de musique, mais n’a aucun talent particulier.

    Megumi Yamamoto, classé 4ème, est la sœur jumelle de Jun et l’amie la plus proche de Ryû. Elle ne parle pas dans le seul but de protéger ses cordes vocales. Quand elle chante, sa voix est si puissante qu’elle brise tout ce qui l’entoure et met tout le monde KO. Même si elle est obligée d’utiliser un cahier pour communiquer, elle est très bien intégré et possède un caractère bien plus fort qu’on pourrait le penser. Elle est très accroché à Ryû et Jun, qui l’on toujours protégé des autres.

    Yahiro Saiga est un ami d’enfance de Kei et Akira. C’est quelqu’un d’étrange qui a un comportement Yandere envers celle-ci. Il ne recule devant rien et n’hésite pas à affronter Kei.

    Vous l’aurez compris, les personnages de cet anime sont tous soient riches, soit d’un niveau tellement élevé qu’il en est ridicule. Tout de fois, en dehors de l’héroïne, tous nos personnages ont une certaine profondeur, une histoire et une façon de voir les choses particulières. Ils sont tous très différents et sont beaucoup plus intéressant qu’on pourrait le penser du premier abord.

Scénario :

    Au lycée Hakusen, une classe a été créé pour les 7 meilleurs élèves de l’école. Cette classe est appelé la Special A et permet à ces élèves de profiter d’un cadre très particulier et très libre pour travailler, tant que leur note leur permet de se maintenir au classement. Parmi ses élèves, Hikari tente jour après jour d’obtenir la première place, volée à chaque fois par Kei, son plus grand rival. Mais les avantages des élèves font des envieux dans le lycée…

    Alors qu’il ne s’était rien passé depuis des années, Yahiro passe à l’action et décide d’utiliser Hikari pour atteindre Akira. Mais Kei n’a pas l’intention de le laisser faire. Mais cette histoire pourrait bien projeter Hikari dans un monde qu’elle est loin de comprendre : l’Amour… Finira-t-elle par comprendre ses véritables sentiments pour Kei ?

    Le scénario de cet anime est vraiment très intéressant. Malgré son côté enfantin un peu “Kilari”, il est bien plus complexe qu’il en a l’air. Le début de l’histoire tourne essentiellement autour du niveau scandaleusement élevé des élèves de la SA, mais très vite, on dérive vers l’histoire froide de Yahiro, révélant la véritable intrigue sentimental de cet anime. De tous les personnages, Kei est celui dont le comportement change le plus, malgré le fait que ses sentiments restent exactement les mêmes. Hikari est de plus en plus troublé également… Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car elle n’hésite pas à mettre de côté la romance principale pour se concentrer sur les autres personnages. Qui trouvera l’amour en premier ? Et s’il était juste à côté de vous ? Bref, d’un point de vue shojo purement romantique, c’est un excellent anime qui présente des relations très intéressantes et un scénario bien construit malgré son côté cliché sur les “riches”.

Graphisme :

    C’est très dure de juger du niveau graphique de l’œuvre compte tenu du fait qu’il a un design “bâton”, vraiment très enfantin. Il a beau utiliser beaucoup d’aspect graphique tout droit tiré du style shojo traditionnel, il garde une bonne part de comique et présente beaucoup d’aspects très infantilisants. Le design des personnages est bien choisi et malgré le nombre des personnages, on parvient très vite à tous les retenir. L’animation de l’action et des trames de fonds est un peu moyenne, mais le niveau est rehaussé grâce au côté non-sérieux de ces scènes, donné par le scénario. Les scènes romantiques sont peu nombreuses, mais très bien pensée. La VF est très bien faite et donne vraiment du contraste dans l’évolution des personnages.

    Si l’animation des Openings est très bien pensée, les OST manquent malheureusement d’impact.

Point noir :

    Premièrement, je peux comprendre que le côté “enfant” de l’œuvre puisse en gêner certains. Qu’ils se rassurent, cet anime est bien plus profond qu’il en a l’air.

    Le plus gros problème de cet anime est sa version VF. Les voix sont très bien, mais en plus de l’oublie de certaines répliques, un problème de taille se pose : Megumi. Celle-ci ne parle pas et utilise son cahier. Seulement, ce qu’elle écrit n’est ni lu, ni sous-titré. Donc si vous ne lisez pas couramment le Japonais, c’est compliqué de comprendre ce qu’elle veut dire. C’est vraiment du gâchis, car c’est un personnage très intéressant.

Conclusion :

    J’ai beaucoup aimé Special A. Malgré son côté cliché et enfantin, c’est une excellent shojo avec un très bon scénario. Il est très accessible, je le conseille donc aux fans de shojo et aux fans de shonen romantique.

specialA
specialA

Opening 1 & 2

specialA
specialA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 02/04/2019