Hyouka

hyouka01

Article

On s’attaque aujourd’hui à un anime que j’ai particulièrement aimé : Hyôka !

 

La petite histoire :

    Hyôka (ou Hyouka selon les écritures) est à l’origine un roman écrit par Honobu Yonezawa sortie le 31 Octobre 2001. Il est le premier volume de la série de roman “Club de Littérature Classique”. 6 tomes suivront et l’histoire est toujours en cours.

    En 2012, une adaptation manga voit le jour, avec Taskohna aux commandes. Ce manga est toujours en cours avec 11 tomes. Il n’est pas publié en France.

    L’anime dont nous parlons aujourd’hui est sorti entre Avril et Septembre 2012, pour un total de 22 épisodes et 1 OAV (l’épisode 11.5). Il n’est pas non plus licencié en France.

    En 2017, une adaptation LIVE sort sur les écrans japonais : Hyouka : Forbidden Secrets. Le film dure 1h54 et n’a … pas de critique ? Je me laisserais surement tenter prochainement !

    Cette série est plutôt connu des otaku, pourtant, aucun éditeur français n’en a voulu. Nous expliquerons pourquoi !

Personnage :

    Oreki Hôtarô est le personnage principale de cette histoire. C’est un lycéen qui a pour principe d’économiser son énergie au maximum. Sa devise : “Si je n’ai pas à le faire, je ne le ferais pas. Si je dois le faire, je le ferais vite.”. Beaucoup le considère comme un simple flemmard, mais son meilleur ami : Fukube Satoshi, connaît ses véritables capacités. S’il est un peu paresseux sur les bords, Oreki est un génie de la déduction. Il a une grande sœur très mystérieuse qui semble posséder les mêmes capacités que lui. Il fait partie du club de littérature classique, où il rencontre Chitanda. Celle-ci semble la seule à être capable de le motiver… C’est un personnage profond qui, malgré son air flegmatique possède une véritable psychologie.

    Chitanda Eru est l’héroïne de cette histoire. C’est une fille douce et aimable avec une psychologie très particulière. Fille d’une famille riche, elle est célèbre dans tout le lycée. C’est quelqu’un d'extrêmement curieux qui restera obsédée par quelque chose tant qu’elle n’en aura pas découvert le secret. Elle raisonne bien, mais se distingue surtout des autres par ses capacités physiques. Elle s’intéresse à Oreki grâce à ses facultés de déduction. C’est un personnage très fin et bourrée de sensibilité. Particulièrement kawaii et moe, c’est vraiment le personnage central de l’anime. J’aime énormément ce personnage qui entre dans le cercle très fermé de mes personnages féminins préférés, tout anime confondu.

    Fukube Satoshi est le meilleur ami d’Oreki. Pourtant, il est totalement son opposé, puisqu’il fait partie du club d’artisanat, du conseil des élèves, puis du club de littérature classique. C’est quelqu’un avec une excellente mémoire et une culture impressionnante qui se considère comme une base de donnée. S’il a confiance en ses connaissances, il n’a pas du tout confiance dans ses capacités de déduction à cause de la présence d’Oreki. Il a une relation ambigüe avec Mayaka depuis le collège. C’est un personnage vivant et toujours sur le qui-vive. Tout de fois, il est bien pensé, ce qui le rend agréable et évite le côté gonflant, inhérent à ce genre de perso.

    Ibara Mayaka connaît Fukube et Oreki depuis le collège. C’est une fille stricte qui aime que tout soit en ordre. Elle est un peu jalouse des capacité d’Oreki. Elle fait partie du club manga et est bibliothécaire bénévole. Elle est amoureuse de Satoshi et s’attachera très vite à Chitanda. De tous, c’est peut être à la fois le personnage le plus simple, mais aussi le plus “humain” et complexe psychologiquement.

    Irisu Fuyumi, surnommée l’impératrice, est une élève d’un an l’aînée de nos héros. C’est une fille froide et calculatrice qui ne recule devant rien pour atteindre ses objectifs. Fille d’une famille riche, elle connaît Chitanda de visu. C’est un personnage très intéressant et le seul, qui ne fait pas partie du club de littérature, à être vraiment digne d’être mentionnée. Elle semble d’intéresser à Oreki pour ses capacités.

    Les personnages de cet anime sont vraiment très bien pensée. Les relations entre eux sont profondes et intéressantes. Ils ont tous une psychologie et des sentiments particuliers. C’est vraiment un excellent travail.

Scénario :

    Oreki Hôtarô est un lycéen particulièrement flegmatique. Tout de fois, ça petite vie tracé pour être tranquille va brusquement changer quand sa sœur lui “recommande” d’intégrer le club de littérature classique auquel elle appartenait quand elle était lycéenne. A contre cœur, notre héros s’exécute et alors qu’il pensait être seul, il fait la connaissance de Chitanda Eru. Mais celle-ci possède une particularité vraiment unique : elle est particulièrement curieuse ! De plus, elle possède un véritable talent pour emmener les autres dans ses recherches. Malgré l’adhésion de Satoshi et Ibara peu de temps après, Chitanda reste le principale prédateur de la tranquillité de notre héros, qui se retrouve à résoudre des enquêtes toujours plus complexe… Résoudrez-vous les mystères de cet anime ? Comment la relation entre nos personnage va-t-elle évoluer ?

Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.

Sherlock Holmes - Sir Arthur Conan Doyle

    Ce scénario est vraiment exceptionnel. Il se compose de deux plans très distinct. Le premier n’est autre qu’un anime basé sur des mystères à la Détective Conan ! Les questions soulevées sont très bien présentées et permettent au spectateur de très vite rentrer dans le jeu, un peu de façon analogue aux romans de Conan Doyle : Sherlock Holmes, ou aux romans d’Agatha Christie. Si les premières enquêtes sont assez simples, les problèmes se compliquent au fur et à mesure. Le deuxième plan est une trame générale qui se tient tout le long de l’anime : la trame des sentiments et de l’évolution de nos personnages. Au fur et à mesure, nos personnages grandissent, vivent de nouvelles choses, apprennent ! Et si cette partie était encore plus complexe que la première ? En tout cas, c’est vraiment un superbe travail !

Ce n'est pas parce qu'un problème n'a pas été résolu qu'il est impossible à résoudre.

Le mystérieux Mr Quinn - Agatha Christie

Graphisme :

    Cet anime respect le design à la mode quand il est sortie, mais possède tout de fois un niveau graphique exceptionnel. De ce point du vue, il fonde son originalité sur des scènes subjectives d’explications, ainsi que sur une vision approfondie du ressenti des personnages. La partie plus classique de l’anime est vraiment magnifique. Le design des personnages est suffisamment bien pensé pour que, malgré le fait que ce soit une histoire de lycéen, on puisse dissocier les personnages des autres anime. En plus de ça, le design général de l’œuvre la rend particulièrement belle et génère beaucoup d’instant moe.

    Les OST et les doublages japonais sont vraiment bons. Les openings et ending sont très bien conçu, que ce soit sur l’animation ou sur le choix de la chanson : Yasashisa no Riyuu de ChouCho et Mikansei Stride de Kodama Saori : une grande pointure de la chanson d’animation (avec des participations à des œuvres comme Negima, Infinite Stratos ou encore Minami-ke... ) !

Point noir :

    Il est grand temps de répondre à la question de l’introduction ! Ni l’anime, ni le manga de cette œuvre pourtant si exceptionnel ne sont licencié en France. La raison est simple : la traduction est on ne peut plus compliqué, car pleine de jeux de mots japonais. De plus, l’anime à une approche vraiment très japonaise, aussi bien de l’amour que de la vie en général, ce qui serait dur à comprendre pour la plupart des gens. Tout de fois, c’est aussi ce qui fait le charme de cet anime ! Ce n’est peut être pas plus mal qu’il ne soit pas licencié…

    Le seul véritable point noir de cette œuvre est qu’on attend une suite à cette histoire. Non que la fin soit bâclée, mais plutôt qu’on s’attache énormément aux personnages.

Conclusion :

    J’ai vraiment un énorme coup de cœur pour Hyouka ! C’est un anime profond mêlant avec talent mystère et sentiment, pour une histoire prenante et très distrayante. Les personnages sont géniaux et l’œuvre captivante, que demander de plus ? Je conseille cet anime à tous, même si je vous conseille tout de fois d’être à l’aise avec le vostfr et la culture japonaise.

Opening

hyouka02
hyouka03

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 26/02/2019