Dragon Ball Z

dbz01

Article

Spécial 100ème anime : on s’attaque aujourd’hui au mythe qu’est devenu Dragon Ball Z !

 

La petite histoire :

    Dragon Ball Z est un anime sortie entre 1989 et 1996 adapté du manga d’Akira Toriyama : Dragon Ball (1984-1995 : 42 tomes). DBZ compte 291 épisodes et est licencié par AB Distribution.

    On peut ajouter à ce “petit” anime 3 OAV, 3 épisodes spéciaux et pas moins de 15 films ! Je ne parle même pas du nombre de jeux vidéos, figurines, cosplay et j’en passe sortie depuis 1984.

    Une version remastered a été sorti entre 2009 et 2015 : les 167 épisodes de Dragon Ball Z Kai !

    Que dire de la suite alternative non-inspiré du manga : Dragon Ball GT, 64 épisodes sorties entre 96 et 97.

    Petit plus sur l’actualité de la saga mythique : Akira Toriyama a repris Dragon Ball, mais en tant que scénariste du nouvel opus Dragon Ball Super ! Depuis 2015, 6 tomes sont sorties (chez Glénat), et l’anime s’est terminé le 25 mars 2018 après 131 épisodes ! (Licencié par Toei Animation Europe.) Le premier film de la nouvelle saga : Dragon Ball Super: Broly est prévu pour le 14 décembre 2018.

Personnage :

    A t-on vraiment besoin de présenter encore et encore ces personnages devenus céleste depuis le début de leurs hégémonie, du temps de nos parents (tout du moins des miens) ? Je vais faire un petit tour rapide pour ceux qui ne connaitraient pas encore un des plus grand phénomène multi-générationnel du monde.

    Son Goku est le héros de la saga Dragon Ball. Élevé sur terre par son grand père d’adoption, il combat ceux qui veulent détruire sa planète. C’est un personnage extrêmement juste et très puissant. Il a énormément de volonté et des facultés de combat innées. Il est marié depuis ses 18 ans à Chichi (voir DB). C’est en faite un Super Guerrier de l’Espace (un Saïyen en japonais). C’est un idiot fini, même s’il peut parfois avoir un semblant de raison.

    Krilin est un ami d’enfance de Son Goku. Il n’est pas extrêmement fort, mais il est plutôt tenace, quitte à mourir. Il se mariera avec C-18. Il est resté assez proche de Bulma et Tortue Géniale.

    Chichi est la femme de Son Goku. Elle a très mauvais caractère et fait tout pour rester le plus isolé possible avec son mari et ses enfants. Elle n’hésite pas à donner tout ce qu’elle a pour protéger sa progéniture et est très jalouse, surtout envers Bulma.

    Bulma est une amie d’enfance de Son Goku (voir DB). C’est une pro de l’invention. Elle a elle aussi très mauvais caractère et rentre souvent en rivalité avec Chichi.

    Satan Petit Coeur (Picolo en Japonais) était le boss de fin de Dragon Ball. Vaincu par Son Goku, il s’est entraîné pour prendre sa revanche. Il deviendra l’un des alliés les plus fidèles de notre héros. Il est plutôt intelligent et mature. Il prendra Son Gohan sous son aile.

    Tortue Géniale est le premier maître de Son Goku. C’est un vieux pervers qu’on considérait comme l’humain le plus fort (après Son Goku) à la fin de Dragon Ball. Dans DBZ, il n’a pas beaucoup d’importance, à mon grand regret.

    Yamcha est un ami d’enfance de Son Goku. Alors que lui et Bulma se tournaient autour, il a fini par s’éloigner. C’est un mauvais combattant qui n’a pas énormément d'intérêt pour cette histoire. Il fait du baseball.

    Le tout Puissant est la partie positive de Satan Petit Coeur. Il finira par re-fusionner avec lui. C’est quelqu’un de très gentil qui a toujours fait tout ce qu’il a put pour aider Son Goku.

    Karin est le gardien de la tour qui mène au tout puissant. C’est un des personnages clef de Dragon Ball, mais il n’a pas beaucoup d’importance dans DBZ.

    Ten Shin Han et Chaozu sont deux très bons guerriers de DB. Ils ne sont pas très présents et disparaissent même pendant plus de la moitié de DBZ.

    Son Gohan est le fils de Son Goku et Chichi. Enfant pleurnicheur, il a été élevé par sa mère dans le but d’être savant et par son père pour être un guerrier capable de sauver la terre. Son éducation a ensuite été reprise par Satan Petit Cœur, qui l’a jeté dans la nature pendant plusieurs mois avant de lui taper dessus pendant le reste de l’année. C’est quelqu’un de très droit et de très intelligent (beaucoup plus que son père). Par contre, il a mauvais goût, sauf en matière de demoiselle.

    Végéta est un Saïyen. De la même race que Son Goku, il décide de détruire la terre avant de se rebeller contre Freezer. Il finira par se marier avec Bulma. C’est quelqu’un d'extrêmement colérique et entêté, mais il a une détermination à toute épreuve. C’est l’éternel rivale de Son Goku.

    C-18 est une Cyborg créé par le Dr. Gero pour vaincre Son Goku et les siens. Elle finira par se marier avec Krilin. Elle a mauvais caractère et ne s’entend, ni avec Bulma, ni avec Chichi.

    Trunks est le fils de Végéta et Bulma. Il reviendra d’abord du futur avant sa propre naissance. Il est lui aussi très entêté, mais il est bien plus adroit que son père. Il deviendra l’éternel rival de Son Goten.

    Dr. Gero est un des personnages que Son Goku met hors d’état de nuire dans l’arc du ruban rouge de Dragon Ball. Il a passé toutes ces années à trouver un moyen de se venger.

    Son Goten est le deuxième fils de Son Goku et Chichi. Celle-ci le couve pour éviter qu’il ne devienne un combattant, mais il est bien plus indomptable que Son Gohan et possède des facilités étonnantes. Il est l’éternel rival de Trunks.

    Videl est la fille du nouveau champion du monde des arts martiaux : Hercule. C’est une fille à fort caractère et très bonne combattante. Elle est très intelligente et tombe amoureuse de Son Gohan après l’avoir traqué.

    C-17 est une création de Gero. Imbue de lui-même, il surestime ses forces, mais dans le fond, il est sympathique.

    C-16 est un des premiers cyborgs de Gero. Celui-ci l’a toujours laissé en veille car il le trouvait trop puissant pour être maîtrisé. Il est très gentil et semble s’attacher à Son Gohan.

    Freezer est une créature qui a mit à genou une bonne partie de l’univers. Surpuissant, doté d’une résistance et d’une cruauté hors du commun, il pousse Son Goku et ses amis dans leurs derniers retranchements. Il est au départ le chef de Végéta.

    Cell est un être bio-cellulaire créé par Gero à partir des cellules des plus puissants guerriers passés sur terre. Il a pour seul but la destruction totale de Son Goku et ses amis.

    Bû (ou Boo selon les versions) est une créature scellée par les dieux plusieurs siècles plus tôt. Sous la forme Bû Bû, c’est un bonhomme un peu bizarre et influençable, mais plutôt sympatique. Mais sous sa forme Bû, c’est un guerrier porté sur un seul fait : la destruction.

    Hercule (Mr. Satan en Japonais) est le père de Videl. C’est un idiot vantard qui, même s’il est fort pour un humain, est infiniment faiblard face à un autre guerrier.

    Maître Kaio (Kita no Kaio en Japonais) vit dans le monde des morts. Il est celui qui entraînera Son Goku après sa première mort et deviendra son maître. Il a un humour pourri, mais il est sympathique.

    Shin (KaioShin) est un dieu. Il vient sur terre avec l’objectif d'empêcher la résurrection de Bû. Plutôt intelligent, il n’est malheureusement pas utiliser à son plein potentiel.

    Dende est au début un enfant de la planète Namek. Plus tard, il prendra la place du tout puissant après que celui-ci ait refusionné avec Satan Petit Coeur. C’est quelqu’un de très gentil et très doux qui est devenu ami avec Son Gohan et Krilin.

    Pan est la fille de Son Gohan et Vidèle. C’est une petite fille joyeuse qui adore son grand père. Elle a un potentiel encore plus fort que Son Gohan ou Son Goten.

    Bra est la petite soeur de Trunks. On la voit très peu, car elle est encore trop petite.

    Voilà ! J’ai présenté les personnages principaux… Et encore, j’ai fais court !

dbz02

Scénario :

    1er Arc : Végéta

    Nous sommes quelques années après la fin de Dragon Ball. Son Gohan a environ 4 ans quand Raditz, le frère aîné de Son Goku, débarque sur terre avec l’intention de la détruire. Grâce à son radar, il peut dénicher ses ennemis et connaître leurs forces. Aidé par Satan Petit Coeur, Son Goku parvient à tuer Raditz, mais perd la vie dans la bataille. Mais avant de mourir, Raditz les prévient que deux ans plus tard, ses deux frères arriveraient pour détruire la terre. Il n’en faut pas plus. Pendant que Son Goku parcourt le royaume des morts pour trouver maitre Kaio, Satan élève Son Gohan pour en faire un combattant. De leur côté, Krilin, Yamcha, Ten Shin Han et compagnie s'entraînent dure pour être prêt deux ans plus tard.

    Quand le moment fatidique arrive, nos héros se frottent à Nappa, mais il est beaucoup trop fort pour eux. Alors que Son Gohan réussit enfin à mettre quelques coups à celui-ci, Satan se sacrifie pour sauver son jeune élève. Peu après, Son Goku arrive enfin du royaume des morts après avoir été ressuscité. Végéta, qui trouve que son frère d’arme trainasse trop, l’envoie dans les airs et le fait exploser. L’affrontement entre Végéta et Son Goku commence enfin. Après un long et épique combat qui détruit une ou deux régions, notre héros l’emporte de justesse. Il décide ensuite de laisser Végéta S’enfuire.

 

    2ème Arc : Freezer

    Cet arc est en faite la continuité du premier. A peine rentré dans sa base, Végéta se fait soigner. Il apprend alors que Freezer, son chef, souhaite se rendre sur Namek pour trouver les 7 boules de cristales, faire un souhait et devenir éternelle. Il n’en faut pas plus à Végéta pour concevoir un plan des plus simple : trouver les boules de cristales et devenir lui-même l’être le plus puissant de l’univers. Son Goku apprend ce qui se trame et grâce à la technologie du père de Bulma, prend une mini-fusée pour partir sur la planète Namek, en s'entraînant pendant le voyage. Précédé par Bulma, Son Gohan et Krilin, la situation sur Namek est loin d’être rose. Les hommes de Freezer extermine une bonne partie de la population. Alors que Végéta est découvert, celui-ci décide de s’allier avec nos amis pour empêcher à tout prix Freezer de devenir invincible. Tandi que Son Goku vaincra à lui tout seul les plus forts de la garde rapprochée de Freezer, Son Gohan verra ses pouvoirs décuplés par le chef des Namek. Pendant que Son Goku récupère de ses combats, le combat finale entre Son Gohan, Krilin, Végéta, Dende et Freezer commence. On apprend alors que lorsqu’un Saïyen frôle la mort et guérit, il devient deux fois plus fort. Dans le même temps, Satan arrive sur Namek et assimile Nail, faisant de lui un des plus puissants guerriers de tous les temps. Il se joint alors au combat contre Freezer, mais après plusieurs transformations, il s’avère qu’il ne fait pas le poids non plus. Son Goku arrive alors et combat à son tour Freezer. Enfin, il est sur le point de faire le poids. Grâce à ses amis, il réussi à gagner suffisamment de temps pour créer une immense boule Genki et mettre pendant quelques secondes Freezer au tapis. Mais celui-ci survit et se venge aussitôt en tuant Krilin. Son Goku découvre alors une nouvelle étape de la puissance des Saïyen : le stage de Super Guerrier (Super Saïyen en japonais). Il prend cette forme blonde si mythique et après un affrontement épique qui aboutira sur la destruction totale de la planète Namek, il réussit à vaincre Freezer. Après le combat, il renonce à rentrer chez lui et préfère s'entraîner. La totalité du combat contre Freezer fait environ 80 épisodes.

 

    3ème Arc : Cell

    Je pourrais d’abord parler d’une saga Cyborg, mais ce serait un peu exagérer. Plusieurs années plus tard, alors que Son Gohan approche des 10 ans, Freezer, qui a survécue de peu et son père, débarquent sur terre avec l’intention de se venger. Son Goku est encore en route. Mais un visiteur du futur débarque et tue en quelques secondes Freezer et son paternel : Trunk ! Quelques minutes plus tard, Son Goku arrive et annonce à tout le monde qu’au cours de son voyage galactique, il a apprit la capacité de se téléporter. Il parle avec Trunks et apprend qu’il lui reste deux ans avant de voir des cyborgs débarquer et ravager la terre. Il apprend aussi qu’il va tomber malade et mourra sans rien pouvoir faire. Heureusement, Trunks lui donne un médicament venu du futur et nous retournons dans la longue phase d'entraînement qui attend nos amis. Deux ans plus tard, tout le monde est plus fort et prêt à affronter les cyborgs. Au cours du premier affrontement entre les ennemis et nos amis, végéta qui vient de rentrer sur terre, réussi à en tuer un sérieusement, mais Dr. Gero, qui c’est lui-même cyborguisé, s’en sort. Son Goku est lui-même vaincu dès le début. Mais Gero est toujours en vie et décide de faire appel à C-17 et C-18 pour se débarrasser une bonne fois pour toute de Son Goku et ses amis. Mais nos deux cyborgs se retournent contre leurs maître et le tue, avant de réveiller leur frère C-16. Quand le combat entre les cyborgs et nos amis commence, ils ne font clairement pas le poids.

    Peu de temps plus tard, Cell, arrivé sur terre dans une machine à voyager dans le temps, commence à se réveiller à dévorer des villes. Il devient de plus en plus fort et finit par affronter Satan Petit Coeur, qui a récemment refusionné avec le tout puissant. Mais rien n’y fait, il ne parvient pas à le vaincre malgré le fait qu’il soit peut être le plus puissant. Trunks et Végéta progressent beaucoup et affrontent les cyborgs et Cell pour faire en sorte que celui-ci ne puisse pas s’en servir pour devenir plus fort. Mais peine perdu. Alors que Trunks parvient enfin à égaliser la créature, Végéta décide de laisser Cell dévorer C-18 et C-17. Une fois fait, Cell obtient sa forme ultime et devient beaucoup trop puissant, que ce soit pour Trunks ou Végéta. Il décide alors d’organiser un tournoi pour affronter les plus puissants de la planète, après quoi il n’hésitera pas à détruire la planète. Les médias mettent en avant le nouveau champion du monde des arts martiaux : Hercule. Celui-ci ne combat même pas. Son Goku, remis, affronte le monstre dans un combat calqué sur ses combats de Dragon Ball. Malgrés tout ça, un affrontement de mellé finit par éclater. Alors que Cell est mit en difficulté et décide de se faire exploser pour détruire la terre, Son Goku les téléporte tous les deux chez maître Kaïo. C’est ainsi que Son Goku meurt une seconde fois. Mais ce n’est pas terminé, car Cell se régénère et trouve un moyen de retourner dans le monde des vivants. Plus fort que jamais, il passe à l’attaque. C-16 se sacrifie alors pour sauver Son Gohan, encore choqué du sacrifice de son père. Après ça, Son Gohan passera au stade de Super Super Guerrier et vaincra Cell avec l’aide de feu son père.

dbz03

    4ème Arc : Bû

    Après la victoire de Son Gohan, les années passent. Notre jeune héros va au lycée, dans l'anonymat d’un exploit attribué à Hercule. Il décide de devenir un super héros avec un certain mauvais goût, mais sera très vite démasqué par sa camarade Vidèle. Dans le même temps, Son Goten et Trunks, nés peu après la mort de Son Goku, s'entraînent encore et encore pour devenir le plus fort, surprenant Son Gohan. Après tout un arc consacré à la nouvelle vie de notre héros, un nouveau championnat du monde est organisé. Nos héros décide d’y participer et même feu Son Goku, obtient une permission d’Enma pour passer deux jours sur terre et participer aux hostilités. Il rencontre alors Shin et Kobito (qui fusionneront par la suite). Après un début de championnat plutôt tranquille, nos amis apprennent qu’une créature maléfique de la famille d’un des vieux ennemis de Son Goku cherche à briser le sceau de Bû Bû, une créature surpuissante et quasi invincible. Après des affrontements auxquels tout le monde participe de bon coeur, Végéta est possédé par un sort qui le retourne contre Son Goku. Il veut profiter du sort pour décupler ses forces et vaincre enfin son rival, ce qu’il finit par faire. Dans le même temps, Bû est réveillé et certains de nos amis sont gravement blessés.

Aussitôt, une réunion de crise est organisé chez le tout puissant. Alors que Végéta affronte Bû et se sacrifie héroïquement en pensant à sa femme et son fils, Goku décide d’apprendre à Trunk et Goten la fusion. Il les emmène dans la salle du temps, chez le tout puissant : Dende et les entraîne jusqu’à ce que son temps soit écoulé. Quelques temps plus tard, Gotrunk voit le jour : un gamin surpuissant, mais complètement stupide, qui finira par perdre contre bout. Mais la situation va beaucoup évoluer quand Bû Bû va se faire un ami en la personne de Hercule, envoyé par les humains pour sauver le monde en tuant le monstre. Il va alors se dissocier et la version qui le remplacera sera bien pire que la première. Bû devient capable d’absorber ses adversaires pour leurs voler leurs pouvoirs. Son Goku et Végéta, ayant obtenu une autorisation spéciale, retourne se battre. Végéta, qui a appris que Son Goku a débloqué le stage de Mega Super Guerrier (Super Saïyen 4 ?), lui en veut énormément de ne pas avoir tout donné pendant leur combat. Quand leurs combat contre Bû commence enfin, il ne reste sur terre plus que Hercule et Dende (il me semble qu’il restait une personne de plus, mais impossible de me souvenir qui). Nos deux héros fusionne pour créer Végéto (ou Végéku, selon les versions), qui parvient à surclasser enfin Bû. Mais celui-ci est plus malin et réussi à les absorber. Heureusement, une fois à l’intérieure, non seulement nos héros défusionnent, mais ils parviennent à récupérer un bon nombre de leurs amis. Ils réussissent à sortir, mais le temps de faire un point sur la situation, Bû à déjà détruit la terre (ça lui a prit moins de 30 secondes). Dans le monde des dieux : Son Goku et Végéta se prépare au combat ultime. Parviendront-ils à vaincre Bû définitivement ou la fin du monde a-t-elle sonné ?

    Je perdrais pas mon temps à juger cette œuvre de la même façon que les autres. Dragon Ball Z a marqué les esprits et même si le scénario est souvent redondant et simpliste, il est devenu si culte qu’il possède un statut particulier. On peut au moins dire qu’on s’attache énormément aux personnages et qu’à la fin, on a envie que ça continue. Serait-ce ça, la marque des grands shonen ?

Graphisme :

    Il s’est passé 7 ans entre le premier épisodes et le dernier. Au début contemporain de Ken Le Survivant, à la fin de Kenshin le Vagabond. Cet anime est étonnant. Il est au début graphiquement très mauvais, mais il s’améliore petit à petit tout en étant sous le niveau de l’époque. Pourtant, on retient surtout les moments de classe extrême, comme la première transformation de Son Goku. La censure est moins importante que pour Dragon Ball, mais son peu de présence participe toujours autant à la partie comique de l’anime. Il y a étonnamment peu d’OST de grande qualité, alors que les deux openings Chala-Head-Chala et We Gotta Power, ont traversé les générations et sont d’une remarquable qualité.

    Petite info supplémentaire : il y a beaucoup de Seiyu officiel de DBZ qui sont décédés cette année. Je me demande comment cela va se ressentir chez nous.

Conclusion :

    Dragon Ball Z est l’œuvre multi-générationnelle et internationale par excellence. Trop long, d’un graphisme souvent moyen (je ne vous parle même pas de la récupération de trame) et d’un scénario simpliste, cette œuvre est unique dans l’histoire. Je la conseille uniquement aux fans de shonen traditionnels qui sont curieux, mais la déconseille aux autres à cause de sa longueur.

dbz04

Opening 1 : Chala - Head Chala

Opening 2 : We Gotta Power

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 20/10/2018