Teach Me Love

teachmelove1

Article tome 1

On s’attaque aujourd’hui à Teach Me Love !

 

La petite histoire :

    C’est un manga écrit par Ai Hibiki depuis 2014 et terminé en 10 tomes chez Soleil Manga.

Personnage :

    Mahiro Tsujidô est un lycéen populaire. Aimé des garçons comme des filles, c’est quelqu’un d'extrêmement social. Il profite de sa notoriété pour coucher avec toutes les filles qui veulent s’amuser, mais a décrété qu’il ne le ferait qu’une seule fois avec chacune d’elle. Mais il commence à s’ennuyer de cette situation… C’est quelqu’un de plutôt romantique, dans le fond.

    Rei Sadaoka est dans la même classe que Mahiro. Fille froide et exclu du groupe, elle joue de le rôle de la première de classe, froide et que personne n'ose approcher malgré sa beauté. Elle cache en faite une nature perverse et envahissante.

Scénario :

    Mahiro est un lycéen populaire qui passe une bonne partie de son temps libre à coucher avec toutes les filles qui le souhaitent, s’attribuant les foudres de Rei Sadaoka, la moins populaire de la classe. Mais quand il rentre chez-lui, il la retrouve une fois encore sur son chemin. En effet, leurs parents se sont remarié, si bien qu’ils vivent maintenant ensemble et font semblant au lycée. Mais à peine que leur cohabitation commence que déjà Rei le provoque volontairement sur son côté pervers et assoiffé de sexe. Mahiro décide de lui donner une bonne leçon et la plaque au sol pour la mettre mal alaise. Mais alors qu’il pensait l’avoir choqué, celle-ci change totalement de comportement … Mahiro parviendra-t-il à gérer le vrai visage de Rei ? Finira-t-il par développer de l’amour pour cette fille avec qui il ne veut pas coucher ?

    Que dire de ce scénario… Avant tout, il n’est destiné à toute les mains. J’en reparlerais, mais ce titre est exclusivement réservé à un public mature, alors prenez vos précautions… Pour en revenir au titre en lui-même, je le trouve plutôt original. Alors que l’on part d’un postulat très classique, avec un homme attiré par le sexe, la situation s’inverse et laisse à Rei le choix de l’initiative. La romance reste sourde longtemps, au point qu’il n’en est même pas question… Au final, pour ce genre de titre dont on attend pas forcément grand chose, le scénario est étonnamment intéressant.

Graphisme :

    Les graphismes ne trompent pas, nous sommes bien en présence d’un shojo. Le niveau graphique général est plutôt bon. Le design des personnages est bien pensé et nous projette une fois encore dans une bulle shojo teintée d’érotisme. Les scènes de ecchi sont bien réalisées et se mélangent parfaitement avec un style shojo traditionnel très kira kira. Les trames de fonds sont quasi-inexistantes, mais elles sont tout de même d’une qualité plus que louable. Le rythme est assez rapide, mais s’accorde bien au type d’œuvre.

    La couverture est très belle et très représentative. La couverture cartonnée est simple, mais efficace.

Point noir :

    Comme je l’ai déjà dit, ce titre est réservé à un public mature. Même si le genre et la communication de l’éditeur ne l’aborde pas vraiment, ce manga montre un ecchi cru assez hot. Pour cette raison, je le déconseille aux moins de 16 ans, surtout si vous êtes habitué(e)s à des shojo plus traditionnels.

    Malgré son étiquette de shojo, ce titre vend de l’érotisme. Si on le prend dans ce sens, il est très bon. Vu sous un autre point de vue, il n’en est rien, alors si vous avez l’intention de le lire comme un shojo classique, passez votre chemin. (Je radote un peu, mais c’est trop souvent ce qui ressort sur ce genre de titre.)

Conclusion :

    Défi réussi pour Teach Me Love ! Si ce n’est pas le titre du siècle, il fait rêver, maîtrise son côté shojo et son côté érotique comme il faut, proposant un titre équilibré et très agréable à la lecture. Je le conseille à ceux qui recherchent des titres légèrement érotiques et romantique, le mélange ecchi / shojo étant ici très réussi.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire