Nana

nana01

Article tome 1

Aujourd’hui on parle d’un de mes josei préféré : Nana !

 

La petite histoire :

    Ce manga est écrit par Ai Yazawa depuis 2000, pour 22 tomes publiés par Delcourt.

    Un adaptation anime a vu le jour entre 2006 et 2007 pour 47 épisodes. Il est licencié par Kaze.

    Ai Yazawa est connue pour ses shojo et josei, notamment pour les titres Je ne suis pas un Ange, Gokinjo, une vie de quartier et Paradise Kiss.

    Une adaptation LIVE sortira en 2005. L’année suivante, ce sera au tour du second opus LIVE de sortir.

    Un jeu PS2 est sorti en 2005.

    Actuellement, ce manga est en pause. Mais bien malin celui qui pourra dire quand il reprendra...

Personnage :

    Nana Komatsu est la première héroïne de notre histoire. Lycéenne hyperactive, c’est une fana d’amoure qui ne vit que pour les hommes. Elle change toujours d’avis, ne réfléchit pas et est beaucoup trop naïve. Elle passe la plupart de son temps libre à se plaindre auprès de Junko, la seule qui lui remet les pieds sur terre. Elle aime particulièrement les hommes beaux et mature, mais ne fait que peu de cas de leur statut amoureux… C’est un personnage terriblement immature qui pense que tout lui tombera sous  la main sans qu’elle n’ait à faire d’effort particulier. Et c’est au final ce qui la rend si attachante...

    Junko Saotome est la meilleure amie de Nana. Surnommée Jun, c’est une jeune femme mature et réfléchie. Étudiante en art, elle a beaucoup de talent et travail beaucoup pour atteindre son objectif, ce qui ne l'empêche pas de tomber amoureuse elle-aussi. Elle joue le rôle de grande sœur, voir de mère avec Nana. C’est un personnage que j’apprécie énormément, ce qui semble être également le cas de notre mangaka.

    Shôji Endô est un ami d’enfance de Jun. Etudiant en art, c’est un jeune homme toujours de bonne humeur. Parfois immature, il donne beaucoup d’importance à l’amour et à l’amitié. Il est le meilleur ami de Kyosuke.

    Kyosuke Takakura est le meilleur ami de Shôji. Jeune homme d’apparence je-m’en-foutiste et blasé, c’est en fait quelqu’un de très responsable qui sait ce qu’il veut et comment l’obtenir. Il gère souvent Kyosuke et sait garder la tête froide en toute circonstance. Il est de loin celui qui donne les meilleurs conseils. C’est un personnage que j’aime beaucoup.

    Nana Ôsaki est la seconde héroïne de notre histoire. Jeune femme sorti d’une situation bien compliqué, elle possède une personnalité rock et écorchée. Abandonnée par sa mère, ne connaissant pas son père, elle a été exploité par sa grand mère pendant toute son enfance jusqu’à abandonner l’école, le plus tôt possible. Amie d’enfance de Nobu, elle est la membre “vitrine” du groupe BLAST. D’un tempérament fort et explosif, elle est très mature, mais vie souvent de grand moment de blues qui la font sombrer dans une profonde mélancolie. Elle a un immense amour pour Ren et une confiance absolue en Yasu. Nana est sans conteste le personnage phare de ce manga. Elle possède une aura très particulière qui donne des frissons pendant ses meilleurs scènes.

    Ren Honjo est le bassiste du groupe BLAST. Ayant quitté l’école à 14 ans, il a travaillé son jeu de guitare et de basse jusqu’à atteindre une petite renommé dans le milieu des petites scènes indé. Très populaire, il est tombé sous le charme de Nana et vit une histoire très fusionnelle avec elle. Il est le meilleur ami de Yasu et joue un rôle de grand frère avec Nobu. C’est un personnage surdimensionné à la personnalité étrange, tout droit sortie des plus grandes légendes du rock. Il est une référence direct à un certain Sid Vicious du groupe punk Sex Pistols.

    Yasushi Takagi, dit Yasu est le batteur du groupe BLAST. Apprenti avocat, c’est quelqu’un de très intelligent. Il garde toujours son calme et sert de confident aussi bien à Nana qu’à Ren.  C’est quelqu’un de terriblement gentil. J’aime beaucoup ce personnage.

    Nobuo Terashima, dit Nobu, est le guitariste de BLAST. Fils d’aubergiste promis à la reprise de l’établissement familiale, il n’aime pas l’école et se lie très vite d’amitié avec Nana. Il a énormément d’admiration pour Ren. Il est très attaché à Nana et tient à l’aider à se sortir de sa situation. Il semble souvent immature et aime se raccrocher aux autres, mais il est aussi capable de prendre des décisions sensées.

Scénario :

    Nana Komatsu :

        Nana est une lycéenne à la recherche du grand amour. Mais alors qu’elle se fait larguer pour M. Asano, un homme marié avec qui elle entretient une relation, elle se retrouve à devoir prendre prendre une décision quant à son avenir. Elle décide tout naturellement de suivre Jun dans une école d’art où elle espère déjà retrouvé l’amour. Mais Jun lui fait la morale quant à ses différentes histoires et Nana prend la décision de faire une pause sur l’amour et de se trouver un “ami mec”. C’est alors qu’elle fait la connaissance de Shôji… Alors que la petite bande regarde les années qui passent, Jun et Kyosuke décident de partir à Tokyo pour trouver une nouvelle fac d’art. Que fera Nana ? Comment évoluera sa vie sentimentale ?

    Nana Ôsaki :

        BLAST sort de son dernier concert. A sa tête, Nana est heureuse d’avoir enfin trouvé une voie qui lui plait. Mais alors que le passé n’a jamais été tendre avec elle et que les bras de Ren lui offraient enfin la stabilité émotionnelle dont elle avait besoin, celui-ci reçoit une proposition qui va le propulser sur le devant la scène musicale nationale. Comment évoluera son couple ? Que va devenir BLAST ?

    Ce premier tome est séparé en deux parties, qui se rejoindront dans les suivants. Nos deux héroïnes ont des parcours très différents, ainsi que des personnalités totalement opposées. Et c’est justement cet opposition quasi-constante qui prépare le piquant de l’œuvre. Alors que Nana Komatsu nous présente une histoire shojo, Nana Ôsaki nous envoie à la figure une histoire d’amour cruel digne du film Sid et Nancy. J’ai d’ailleurs eu un immense coup de cœur pour cette histoire et l’incroyable aura développée par son héroïne. Ce tome est une bonne introduction à l’univers et à la personnalité de nos personnages principaux, tout en justifiant l’arrivé imminente de nos deux héroïnes dans la ville où se réalisera peut-être leurs rêves : Tokyo. J’ai vraiment adoré ce tome.

Graphisme :

    Ai Yazawa a vraiment une patte graphique particulière, surtout dans cet œuvre. On distingue là encore deux design différent. La partie Komatsu est très lumineuse, le design est épurée, le dessin très fin et les effets graphiques kira kira très présents. A contrario, la partie Ôsaki est beaucoup plus lourde et sombre. Le design est assez froid, le dessin lourd et détaillé. Les effets graphiques sont quasi absent, remplacés par des aplats de noirs ou des trames de fond inspirées de photo et à la dominante très sombre. Lors de certaines scènes, le trait retrouve une finesse surprenante et donne une atmosphère suave et unique. De façon général, cette œuvre contraste avec la plupart des josei ou shojo sorties à l’époque, que ce soit par son design ou les effets graphiques souvent très personnel, donnant un côté mélancolique tout droit venu des années 80/90. Une véritable bouffée d’air frai pour une œuvre qui a marqué son temps.

    La couverture est particulière, mais elle marque le côté unique de Nana. J’ai beaucoup apprécié les bonus de ce manga, ceux de l’auteur comme ceux de l’éditeur. Ceux-ci peuvent d’ailleurs se féliciter de penser à ceux qui découvrent l’univers du manga.

Point noir :

    Quoi que j’en dise, cette couverture n’est pas représentative de l’œuvre en elle-même.

    Ce manga a beau être culte et la renommé de l’anime a beau être faite depuis longtemps, ces tomes ne se trouvent plus en librairie depuis des années… Alors je vous souhaite bien du courage pour tous les trouver.

Conclusion :

    Nana est sans conteste une œuvre exceptionnelle. C’est un josei qui mélange sagement les styles et les ambiances pour profiter du plein potentiel de ses deux héroïnes et de leurs évolutions respectives. C’est un manga que j’ai particulièrement apprécié et que je conseille très fortement à toutes et tous les fans de josei, de shojo et de manga musical.8

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 12/03/2020