Pokémon

Pokémon

Article

Aujourd’hui on parle de la saga mystique Pokémon !

La petite histoire :

    L’origine de la saga est un jeu vidéo créé par le développeur Satoshi Tajiri sorti sur Game Boy en 1996 : Pokémon Vert et Rouge. La première génération est né ! Ces deux premiers jeux seront vendus à hauteur de 30 millions d’exemplaires partout dans le monde, dont 10 millions rien qu’au Japon au bout des quelques semaines / mois, en faisant une des meilleures réussites du Jeu Vidéo, surtout pour l’époque. Aussitôt, les studios et autres créateurs de produits dérivés, notamment les cartes à collectionner, comprennent le potentiel énorme de la saga.

    C’est ainsi qu’entre 1997 et 2002 sort le premier cycle de la saga anime Pokémon, en 5 saisons pour 276 épisodes au totale. Nous parlerons aujourd’hui uniquement de la première saison, soit celle correspondant uniquement au Kanto, donc aux jeux rouge et bleu. Mais les saisons suivantes parlent des Îles Orange, inédit et n’ayant pas de rapport avec le jeu, puis les trois dernières saisons aborderons Johto, soit les jeux Or et Argent.

    Cette première saison compte 83 épisodes dont 2 épisodes censurés.

    Pokémon signifie en japonais Poket Monster, soit monstre de poche en français.

    A l’origine, Satoshi Tajiri aurait eut l’idée de la saga en repensant à l’élevage de criquet qu’il faisait quand il était petit. Il faisait faire des courses à ses criquets et réfléchissait à la valeur des plus expérimenté d’entre eux pour les échanger avec ses amis.

    La saga anime est licencié par Netflix, AK Vidéo, TF1 et Universal Pictures.

Personnage :

    Sacha (Satoshi en japonais) est le héros de cet histoire. Jeune garçon de 10 ans, il décide de parcourir le kanto dans le but devenir maître Pokémon. Immature et plutôt simple d’esprit, il manque d’autorité et se laisse vite dépasser par les évènements. Toutefois, il est particulièrement fidèle par rapport à ses pokémon et ses amis.

    Ondine (Kasumi) est la plus jeune sœur de la fratrie qui dirige l'arène d’Azuria. Doté d’un caractère très fort et plutôt masculin, c’est une très bonne dresseuse pokémon spécialisé dans le type eau. Elle aime également beaucoup ce qui est mignon et plutôt girly. C’est une jeune fille plutôt mature quoi qu’un peu obsessionnel qui vit assez mal le succès de ses sœurs. C’est un personnage que j’aime beaucoup.

    Pierre (Takeshi) est le champion de l’arène d’Argenta. Spécialisé dans les pokémon roche, il a décidé de devenir le meilleur éleveur de pokémon du kanto. Malgré le peu d’expression de son visage, c’est une âme sensible qui s’occupe de ses nombreux petits frères et sœurs, qu’il élève du mieux qu’il peut à la place de son père. C’est quelqu’un qui malgré ses 15 ans est une vrai fée du logis, tout autant qu’une grande source de connaissance.  Malgré le fait qu’il soit le plus mature du groupe, il a tout de fois un coeur d’artichaud assez incroyable, puisqu’il tombe amoureux de toutes les jolies filles qu’il croise et qu’il colle à l’occasion.

    Professeur Chen (Okido Yukinari) est le professeur Pokémon du bourg palette. Reconnu dans le monde entier, il est celui qui donnera son premier pokémon a Sacha. Il est de bon conseil et aime suivre la rivalité qui oppose Régis et notre héros.

    Régis (Okido Shigeru) est le petit fils du professeur Chen. Dresseur calculateur et très intelligent, il est également très vantard. Malgré son jeune âge, il est toujours entouré de son “équipe de soutien” : une petite dizaine de fille qui le suit partout et crache sur ses ennemis. Odieux et particulièrement sur de lui, il snob tout ceux qui ne pensent pas comme lui.

    Jessy (Musashi) est une membre de la team rocket. Un peu trop sur de sa beauté, c’est une jeune femme insuportable qui mène les autres à la baguette pour leur faire accepter tout ses caprices. Quoi qu’on en dise, elle est très attachée à James.

    James (Kojirô) est un membre de la team rocket. Jeune homme maniéré et attaché à son apparence, il manque de confiance en lui et cache un côté très sentimental et une grande sensibilité.

    Miaous (Nyasu) est le dernier membre de la team rocket. Malgré le fait que ce soit un Pokémon, il a appris à parler et à marcher comme les humains par amour. D’un niveau moyen en combat, il est tout de fois très intelligent et donne souvent de bonnes idées à Jessy et James. Il rêve de remplacer le Persian que possède le boss de la team rocket.

Scénario :

    Sacha a 10 ans. Impatient de recevoir son premier pokémon, il se couche tard et se retrouve en retard le lendemain. Mais alors que les trois premiers dresseur de son village du Bourg Palette sont déjà passé, le professeur Chen décide de lui offrir tout de même un pokémon qui semblait causer problème : un certain Pikachu. Une relation des plus électrisante commence alors, puisque Pikachu est particulièrement peu enclin à obéir à qui que ce soit. Mais Sacha est résolu à poursuivre son rêve de devenir maître Pokémon. Pour ça, il n’hésite pas à user de stupidité, quitte à se mettre dans une situation des plus délicates. En effet, Pikachu refusant d’obéir, il attaque un piafabec avec une pierre. Celui-ci se révolte et ramène ses congénères. Notre héro et son compagnon sont forcés de fuir, mais au cours de celle-ci, Pikachu tente de se défendre et se retrouve grièvement blessé. Acculé, Sacha saute dans une rivière et se laisse entraîner par le courant, avant d’en ressortir un peu plus tard. Là, il tombe sur une jeune fille en bicyclette. Mais suite à un petit accident, Pikachu toujours mal en point grille l’engin de transport, causant ainsi l’intégration d’une certaine Ondine à l’équipe, bien décidé à se faire rembourser son vélo. Pikachu survivra-t-il à son état ? Sacha finira-t-il par rembourser Ondine ?

    Sacha et Ondine continue leur chemin. Là, ils arrivent à Argenta où Sacha se décide à affronter le champion de l’arène : Pierre. Celui oppose son Onix à Pikachu et remporte le combat sans problème. Mais Sacha n’a pas dit son dernier mot et suite au conseil d’un vieil homme, il décide de surcharger Pikachu en électricité, celui-ci supportant assez mal sa défaite. Sacha parviendra-t-il à vaincre Pierre et à obtenir son premier badge ? Qui est-donc ce vieil homme ? Sacha finira-t-il par avoir ses 8 badges lui permettant de participer à la ligue Pokémon ?

    Difficile de parler du scénario d’un des premiers anime que j’ai vu au cours de ma vie. Bon, j’en reparlerais, mais l’anime se sépare en deux parties. D’un côté les épisodes sans grand intérêt pour le scénario en lui-même et de l’autre ceux qui marquent l’évolution des personnages. D’ailleurs, l’évolution des personnages et de leurs relation, qu’ils s’agisse des pokémon ou des humains est assez intéressantes. Le scénario en lui-même est assez simple et les épisodes se répètent souvent… Tout de fois, j’aime beaucoup la conclusion de la saison et je suis assez curieux de la suite. De plus, la conception rend les épisodes très chill et agréable à regarder. On notera d’ailleurs le travail sur les rimes et l’humour, notamment de la team rocket, ce qui disparaitra petit à petit avec les saisons suivantes.

Graphisme :

    Nous sommes en 1997. On peut séparer une fois encore le niveau graphique en deux parties : les premiers épisodes, puis toute la suite. Les premiers, à l’images des illustrations des cartes, se cherche un design, notamment au niveau des personnages, humains comme pokémon. Mine de rien, même si l’animation est simple, le design est agréable, les trames de fonds sont nombreuses et bien réalisées. Les combats sont d’époques, mais sont bien pensées sur les combats les plus importants. Quoi qu’il en soit, pour un anime pensé pour les enfants et assez simple, son niveau graphique est très bon, d’autant plus par rapport aux dernières saisons de l’anime qui s’est enfin terminé plus de 20 ans après son commencement.

    Les OST sont très bons, mais ce n’est pas le seul élément intéressant de ce titre. Le générique VF chanté par Jason et pensé en adaptation de la version anglaise est juste incroyable. Un générique aujourd’hui devenu culte qui enchante des milliers de gens pour qui il est synonyme de leur enfance.

Point noir :

    Ce titre à aujourd’hui plus de 20 ans. Il n’a pas vocation à être comparer. Ses points sont ceux auxquels on s’attend face à titre de ce genre, pensé en grande partie pour faire du contenu. De plus, il faut surtout voir ce titre d’un point de vue nostalgique.

Conclusion :

    J’ai beaucoup aimé cette première saison de Pokémon. C’est un des anime qui a marqué  mon enfance et qui a assez bien vieilli, surtout graphiquement. Je le conseille aux fans de la saga ou à ceux qui comme moi, veulent redécouvrir des titres de leur enfance.

 

Pokémon
Pokémon

Regarder la saison 1 en 24 épisodes

Regarder 83 épisodes d'un anime sorti il y a plus de 20 ans, surtout quand une minorité vaut vraiment le coup, c'est loin d'être engageant. Mais pas d'inquiétude, je vous offre la liste des épisodes les plus intéressants pour suivre le scénario sans problème ! ^^

  • 01 - le départ
  • 02 - Pokémon aux urgences
  • 04 - Confrontation à Argenta
  • 07 - les fleurs d'eau d'azuria
  • 12 - sans maitre ni loi
  • 14 - Un face à face électrique
  • 22 - Quand la télékinésie s'en mèle
  • 24 - La revanche
  • 26 - Un parfum de victoire
  • 32 - Le Ninja Pokemon
  • 43 - Un Pokémon Tout N'oeuf
  • 46 - L'attaque des Pokémons préhistoriques
  • 58 - Le Champion des Devinettes
  • 59 - Panique Volcanique
  • 63 - L'arene Team Rocket
  • 67 - Règlement de compte à PokéCorall
  • 73 - Le secret
  • 77 - Ligue Pokémon, premier tour
  • 78 - le feu et la glace
  • 79 - Quatrième tour décisif
  • 80 - un nouvel ami
  • 81 - Amis ou Ennemis
  • 82 - Amis malgré tout
  • 83 - Alerte au Bourg Palette

Bon visionnage !

Date de dernière mise à jour : 07/11/2020

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire