Créer un site internet

Durarara!!x2

durararax2shou

Article Shô

Aujourd’hui on s’attaque à la saison 2 de Durarara : Durarara!!x2 : Shô !

La petite histoire :

    La saison Durarara!!x2 contient 3 parties de 12 épisodes : Shô, Ten, puis Ketsu, pour un total de 36 épisodes. Ils sont sortis entre 2015 et 2016.

    Anciennement licencié par Wakanim, la saga est aujourd’hui licenciée par Netlflix.

    Il s’agit bien entendu de la suite de l’anime Durarara!!.

Personnage :

    Orihara Mairu est la petite sœur d’Izaya et la sœur jumelle de Kururi. C’est une jeune lycéenne avec un caractère très fort et affirmé et qui n’a pas peur d’être le centre d’attention. Elle parle fort et beaucoup, mais est plus frileuse à l’idée d’agir. C’est une grande fan de Kasuka Heiwajima, le petit frère de Shizuo. Elle aime bouleverser les plans de son grand frère.

    Orihara Kururi est la petite sœur d’Izaya et la sœur jumelle de Mairu. Jeune lycéenne au caractère effacé, elle aime rester dans l’ombre, sans parler à qui que ce soit. Tout de fois, son style vestimentaire naturellement excentrique fait qu’elle se fait souvent remarquer. Elle parle très peu, mais n’hésite jamais quand elle agit. En ce sens, elle est le complément parfait de sa jumelle.

    Kishitani Shingen est le père de Shinra. Excentrique qui porte un masque à gaz en permanence, c’est un chirurgien de l’ombre qui est à l’origine de la passion de Shinra pour Celty. Il aime satisfaire sa curiosité et n’hésite pas à se frotter à des affaires plus que louche pour cela.

    Kuronuma Aoba est un nouveau au lycée Raira. Il se rapproche très vite de Mikado et Anri. C’est quelqu’un de sympathique et de joyeux, quoique parfois un peu trop obsédé par les Dollars et par l’idée d’aller se promener seul avec Anri.

    Vorona est une jeune russe qui débarque à Tokyo. Elle a 20 ans et est une tueuse à gage russe reconnue par tous pour son grand talent. Elle parle très peu, mais trouve son plaisir en affrontant des adversaires de tailles.

Scénario :

    Dans la saison précédente : Faisons un petit tour du propriétaire. Tous les Color gang à l'exception des Dollars ont disparu d’Ikebukuro. Masaomi Kida, pour éviter que le noyeau des écharpes jaunes se reforment, a pris la décision de partir avec son ancienne petite amie : Mikajima Saki. Il reste en contact avec ses amis en entrant à son tour dans les dollars. Que ce soit pour Seymon ou Hewajima Shizyo, les choses retrouvent petit à petit leur place, l’un dans son restaurant de sushi, l’autre dans son travail de réception des impayés. Shinra et Celty se sont beaucoup rapprochés et vivent désormais une passion assumée. Cette dernière est toujours poursuivie par la police, mais parvient tant bien que mal à s’en tirer. Le groupe de Kadota a définitivement rejoint les Dollars et reprend sa routine. Anri et Mikado, quant à eux, comble la disparition de Kida en se rapprochant et en retournant dans l’ombre de l'anonymat. Enfin, Izaya, dont les plans ont échoué, est étrangement joyeux. Il détient en effet dans ses bureaux un objet qui pourrait bien déclencher la plus grande guerre d’Ikebukuro et il a bien l’intention de s’en servir.

    Nous retrouvons Ikebukuro 6 mois plus tard. Entre-temps, la rentrée scolaire a eu lieu et nous laisse découvrir de nouveaux personnages. Mais l’apparition de certains coïncide avec un événement troublant. Des membres d’une très grande bande de Bôsôzoku de Saitama ont été passés à tabac par des membres des Dollars. Et leur chef souhaite bien demander réparation. Mikado parviendra-t-il à garder le contrôle d’un clan sans aucune règle ni hiérarchie ? Qui est à l’origine de tout cela ?

    Dans le même temps, une famille mafieuse du coin semble avoir des problèmes avec leur héritière… Et si ces deux faits avaient un point commun ?

    Vous trouviez la première saison dure à comprendre ? Alors vous n’êtes pas prêt pour la seconde. Celle-ci se passe sur une période de temps très courte. Toutefois, elle met en mouvement tous ses personnages et n’hésite pas à faire beaucoup d’aller-retour pour présenter les évènements selon chaque point de vue, de façon à les relier petit à petit. On retrouve vraiment la narration de Takahiro Ômari, mais d’une façon encore plus poussée. C’est vraiment de l’excellent travail. Gros point positif, la fin de la saison pose un très gros cliffhanger.

Graphisme :

    Nous sommes en 2015. Le niveau graphique est bon. Le titre joue beaucoup de son design particulier et en continuité avec la première saison que de son niveau graphique pure. Le design des personnages est très bien pensé. On est vraiment très proche graphiquement de la première saison, quoique le rythme est différent.

    Les OST sont sensiblement les mêmes. En revanche, l’opening : Headhunt de OKAMOTO’s nous propose une ambiance assez différente. Il est toutefois dans la continuité des anciens opening graphiquement. L’ending quant à lui, est beaucoup plus en accord avec son années de sortie.

Point noir :

    Si vous n’avez pas aimé la première saison, vous ne comprendrez pas non plus la seconde.

    Comme pour la première saison, le design reste assez particulier et ne plaira pas à tout le monde.

Conclusion :

    J’ai vraiment adoré cette nouvelle saison de Durarara!!. Même si les années ont passé, l’ambiance est toujours la même, mixant scénario de génie et scène d’une absurdité incroyable et pourtant logique. Je conseille très fortement ce titre aux fans de la saga.

 

durararax2shou
durararax2shou
durararax2ten

Article Ten

Aujourd’hui on parle de la seconde partie de la saison 2 de Durarara : Ten.

Personnage :

    Yagiri Namie est une scientifique qui travaille pour l’empire pharmaceutique familiale, puis comme secrétaire pour Izaya Orihara. C’est la sœur aînée de Yagiri Seiji a qui elle voue une passion dévorante et absolue. Elle déteste toutes celles que son frère aime ou pourrait aimer, que ce soit Mika Harima ou la tête de Celty.

    Heiwajima Kasuka est le petit frère de Shizuo. S’il n’a que 20 ans, c’est déjà une idole particulièrement reconnue dans le métier sous le nom Yuhei Hanajima. S’il a coupé les ponts avec son grand frère, ce dernier lui voue un respect très important et porte une tenue de barman en hommage à un vieux cadeau. C’est quelqu’un qui possède un flegme écrasant en toute circonstance. Il ne montre aucun sentiment, peu importe la situation.

    Hijiribe Ruri est une idole dont est fan Shinra. C’est une ancienne maquilleuse de grand talent qui a déjà travaillé avec Kasuka. Elle a une passion particulière pour les monstres, peu importe le format. C’est quelqu’un d’assez complexe.

    Niekawa Shuji est un journaliste qui travaille sur les différents incidents de Tokyo. Père de Haruna Niekawa, une fille contaminée par Saika, il a déjà parcouru Tokyo pour la retrouver. S’il reconnaît lui-même être faible et assez peureux, il n’hésite tout de fois pas à aller chercher les informations là où elles sont.

    Izumii Ran est un ancien leader des Blue Square. Il a eu de gros problème a la suite de la guerre entre le Blue Square et les Echarpes Jaunes. Particulièrement violent et vicieux, c’est quelqu’un d’imprévisible qui ne recherche que le conflit.

    Akabayashi Mizuki est un des yakuza du clan Awakusu. Borgne se déplaçant à l'aide d’une canne, il est toutefois reconnu pour posséder une force terrifiante pour une être humain “normal”. C’est quelqu’un de prévenant en règle générale, mais qui n’hésite pas à jouer son rôle de mafieux quand le besoin s’en fait sentir. Il est calme et agréable à vivre, mais devient violent et particulièrement expéditif lorsqu'il s’agit d’une affaire de drogue, une des choses qu’il déteste le plus.

    Shiki Haruya est le chef du clan Awakusu, du clan Medei. S’il défend farouchement ses activités, il laisse toutefois les colors gang en paix sans chercher à s’en mêler. C’est quelqu’un d’étonnement ouvert qui sait toutefois parfaitement rappeler qu’il n’est pas yakuza pour rien.

    Kuronuma Aoba est un personnage étrange qui non seulement s’intéresse beaucoup à Mikado et Anri, mais en plus en au courant de leur véritable implication avec les dollars. Il a une petite trouve sous ses ordres et semble avoir une appétence pour les conflits.

Scénario :

    Dans la saison précédente : Mikado décide de prendre son rôle de fondateur au sérieux et souhaite rendre les Dollars meilleurs. Pour cela, il fait de Kuronuma sont vassales et compte bien utiliser la force de frappe de ce dernier. Il prend cette décision suite à un incident où des tueurs russes se retrouvent impliqués dans un conflit pour récupérer la fille d’un des poncifs de la mafia. Tueurs, Bôsôzoku, otaku et phénomènes surnaturels s’étaient mêlés dans une grande bataille générale magistralement conclue par une intervention de Shizuo, proclament qu’il quittait les Dollars, mettant une fois de plus en avant la faiblesse de Mikado et son incapacité à protéger celle qu’il aime. Izaya Orihara, très content de la tournure des évènements, se balade tranquillement en attendant les résultats de ses messes basses. Mais il se fait poignarder dans le dos après avoir reçu un appel suspect…

    Izaya est hospitalisé et se retrouve confiné dans sa chambre. Alité, il attend impatiemment qu’une de ses victimes ne le retrouve pour lui faire payer ses fourberies. Finira-t-il par rencontrer son bourreau ? Qui est donc la mystérieuse personne qui tente de le doubler ?

    Dans l’ombre d’Ikebukuro, de riches maîtres de l’ombre tentent de s’approprier les mystères du quartier… Et Kishitani Shingen ne semble pas étranger à leur combine…

    Mikado a commencé à organiser des rixes violentes afin de forcer les “mauvais” utilisateurs des Dollars à quitter le color gang… Comment cela va t'il se terminer ?

    Alors Kasuka n’avait pas donné signe de vie depuis plusieurs années, il réapparait devant Shizuo pour lui demander un service…

    Malgré son lien avec Mikado, Kuronuma semble s’acoquiner avec beaucoup de monde, Shinra comme Orihara. Quel est donc son objectif ?

    Une fois encore, cette nouvelle saison nous montre que l’on peut compliquer les choses. L’impossible et l’impensable deviennent possible le temps d’une nuit, d’un soupir. Les esprits se rencontrent et jouent pour obtenir l’objet de leur désir. Pour ça, il n’hésite pas à manipuler, blesser et nous entraîne dans une farandole d’évènements toujours plus loufoques et exquis. Un travail d’un goût extra qui sait lever des questions et torturer le spectateurs de cliffhanger toujours plus imposant. La fin annonce le dernier acte de l’histoire de notre quartier et se passe d’un cliffhanger aussi tape à l'œil que celui de la saison précédente, mais il nous présente d’une façon presque imperceptible l’ultime querelle de notre histoire.

Graphisme :

    Le design est le même que la première partie.

    Les OST sont également dans la même ambiance. C’est également le cas de l’opening Day You Laugh de Toshiyuki Toyonaga, qui décline une fois de plus l’univers sous un autre angle.

Point noir :

    Cette saison apporte encore plus d'informations que la partie Shô, elle peut être assez difficile à suivre.

    Les points noirs sont globalement les mêmes que pour la saison précédente.

Conclusion :

    J’ai une fois encore adoré cette deuxième partie de Durarara!!X2 ! Les épisodes passent, mais le scénario se fait toujours plus incroyable et imaginatif pour nous surprendre d’une façon inattendue. Du grand art dans un style absurde et personnel. Je conseille toujours autant.

 

durararax2ten
durararax2ten

Date de dernière mise à jour : 01/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire