Sky-High Survival

skyhighsurvival1

Article tome 1

Aujourd’hui on s’attaque à un Survival Game plutôt sympathique : Sky-High Survival !

 

La petite histoire :

    Ce manga est scénarisé par Tsuina Miura, également auteur d’Ajin (2012), et dessiné par Takahiro Oba. Il est commencé depuis 2013 et compte 16 tomes, dont 11 sont publiés chez Kana.

    Au Japon, il a été pré-publié sur l’application manga MangaBox.

    Le scénariste tire l’histoire de sa propre peur du vide et cherche à dissuader les japonais de se tourner vers le suicide.

Personnage :

    Il n’y a dans ce tome qu’un seul véritable personnage. Mais on sent la piste d’autres personnages qui arriveront surement dans les prochains tomes…

    Honjô Yuri est une simple lycéenne de 16 ans. C’est une fille normale, même si elle fait preuve d’un sang froid et d’une capacité d’adaptation remarquable. Elle a un brocon très fort envers son grand frère Rika et c’est notamment ce qui la pousse à tout faire pour rester en vie.

    Il y a pas mal de survivant, mais tout est présenté sous une approche plutôt psychologique, ce qui fait qu’on en sait très peu sur les autres. On sent tout de fois que l’histoire tend vers la découverte de Rika.

Scénario :

    Yuri Honjô, une lycéenne comme les autres, se retrouvent mystérieusement dans un monde peuplé de gratte-ciel. Dans ce monde, elle ne peut pas communiquer avec l’extérieur et ne peux pas descendre des buildings où elle se trouve, car les escaliers sont murés au bout de quelques étages. Les grattes ciels sont reliés entre eux par des ponts suspendus. Mais notre héroïne découvre vite qu’elle n’est pas seul dans ce monde étrange. Autour d’elle, il y a ceux qui sont dans le même cas qu’elle, mais qui perdent peu à peu la raison, ceux qui portent un masque et dont le seul but est de la tuer, en la poussant à se suicider ou en la tuant, ou ceux qui sont encore sain d’esprit. A peine vient-t-elle d’arriver dans ce monde qu’elle apprend que son frère s’y trouve également. Mais elle croise vite un homme masqué, ainsi que plusieurs de ses victimes. Yuri réussira-t-elle à survivre ? Retrouvera-t-elle son frère ? Dernier étage : Destination Enfer !

    Honnêtement, j’aime beaucoup les survival game, même si beaucoup sont d’une qualité seconde et se base un peu trop sur un certain Mirai Nikki (2006). Ce manga possède un univers original et intéressant, qui inclut beaucoup d’éléments complexes et fait réfléchir. La façon dont les chapitres sont conçus fait de ce manga une œuvre addictive au possible. C’est l’effet pervers des chapitres courts. De plus, on en profite pour aborder des sujets profonds sur la faiblesse mentale humaine et les vices que cela réveille. Bref, c’est une œuvre très intéressante.

Graphisme :

    Étonnamment, le design de l’héroïne est plutôt simpliste et ordinaire. C’est le cas pour la plupart des personnages, sauf ceux qui portent des masques, qui sont un peu plus « spéciaux ». Par contre, les trames de fonds sont très précises et d’une très grande qualité. Les scènes d’actions, quasi omniprésente, sont très bien conçue et tienne le lecteur en haleine sans aucun problème. Associé aux chapitres courts, on finit par dévorer ce manga à une vitesse folle.

Point noir :

    Très clairement, cette œuvre ne convient pas aux plus jeunes et aux plus sensibles. Si vous n’aimez pas le seinen gore, ne lisez pas ce manga. La cible éditorial est donc un peu réduite, surtout que tout le monde n’est pas fan de survival game.

    Je trouve un peu dommage qu’il y ait si peu de prise de parole de la part des auteurs… C’est un aspect qui manque un peu.

Conclusion :

    J’ai vraiment adoré Sky-High Survival. C’est un seinen Survival Game qui donne le vertige. Je le conseil aux fans de seinen qui voudrait s’initier au sous genre.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire