Reverend D

reverendD01

Article tome 1

On s’intéresse aujourd’hui à une oeuvre de l’auteur de GTO sorti aux éditions Pika : Reverend D !

 

La petite histoire :

    J’ai déjà pas mal parlé de l’histoire de Toru Fujisawa, mais malgré tout ce dont on a déjà parlé, je n’ai parlé que de la partie GTO. Hors, ce mangaka a fait beaucoup de petites séries seinen entre deux longues séries de GTO, avec plus ou moins de succès.

    Il commence en 2002, après plus de 10 ans de GTO, avec Rose Hip Rose terminé en 4 tomes. Il a ensuite enchaîné avec Tokko en 2003 et sur trois tomes (J’en parlerais bientôt). De 2005 à 2006, il travail sur Rose Hip Zero qu’il termine en 5 tomes. Il enchaîne avec Kamen Teacher, une histoire à la GTO en 4 tomes qui se terminera en 2007. De 2007 à 2009, il dessine le manga qui nous intéresse aujourd’hui : Reverend D, terminé en 2 tomes. En 2007 il s’attaque à Animal Joe, un One Shot. De 2008 à 2009, il travaillera sur Unhappy !. Depuis 2012, il travaillerait sur Ino-Head Gargoyle. Entre 2013 et 2014, il a publié Kamen Teacher BLACK, en 5 tomes. Il a aujourd’hui plusieurs mangas en cours : Tokko Zero depuis 2014, Oishii Kami-shama depuis 2015 et Soul Reviver South de la même année.

Personnage :

    Bon, c’est un peu le bazarre à ce niveau là…

   Yui Izumi est  l’héroïne de cette histoire. C’est une lycéenne tout ce qu’il y a de plus normal, en dehors du faite qu’il possède un pouvoir unique. Elle possèdes des visions flashs qui lui montre la mort de quelqu’un une heure avant que cela ne se produise. En dehors de ce pouvoir, c’est vraiment une fille ordinaire. D’un caractère enjoué et simplet, elle a du mal à accepter l'existence des démons alors qu’elle possède elle-même un pouvoir surnaturel.

    Ryoji Kamishiro est sensé être le héros de cette histoire, en tout cas d’après Toru Fujisawa. C’est un reverend D qui combat à l’aide d’une sorte de fusil d’assaut. Il parle peu, tout du moins en public. On ne sait pas grand chose de lui et d’après le peu que nous livre Damien, c’est un idiot.

    Shiki Kamishiro est le frère de Ryoji. C’est un personnage plutôt sympathique qui combat avec une épée. Il est intelligent et réservé, ce qui ne l'empêche pas d’être ouvert aux autres. Il a beaucoup plus d’apparition que le héro.

    L’inspecteur Gotoda est un personnage sur lequel on ne sait presque rien. Il ressemble beaucoup à Onizuka (en plus vieux), et travaillerait dans la police. Il paterne un peu les deux frères.

    Damien est un démon. Bon, il ressemble juste à un cochon avec des grandes oreilles, mais c’est un démon. Il est intelligent et vante les mérites de son maître : Shiki. C’est pour le moment lui qui a le plus d’apparition dans ce manga. Il est plutôt colérique et impatient.

    Jason est un démon-cochon noir. C’est le compagnon de Ryoji. Il ne sait pas parler, ce qui lui vaut les moqueries de son camarade cochon.

    Nos personnages sont assez étranges en faite. Les personnages les plus intrigants sont ceux qu’on voit le moins, au point de les rendre un peu simpliste. Il n’y a presque pas de figurant, mais on trouve l’élément shonen qui manquait à GTO : une mascotte.

Scénario :

    Au japon, un groupe de prêtre noir appelé Reverend D enquête sur toutes les disparitions inexpliqués ou irrésolu. Leur travail est de vaincre les démons qui sont à l’origine de ces incidents. Les invocateurs de ces démons sont appelé les enfants de Salomon. Vous l’aurez compris, nos deux frères sont des exorcistes. Je vous laisse le plaisir de l’intrigue.

    D’un autre côté, Izumi vit sa vie de lycéenne normalement. Par hasard, elle entend parler d’un groupe un peu étrange qui se baladerait avec deux cochons. Elle n’y croit pas jusqu’à ce qu’elle les croise dans le métro. Alors qu’elle est encore étonné par leurs existences, le métro est attaqué par des démons. Les deux frères vont alors se charger de lui faire découvrir le véritable monde, tout en espérant utiliser au mieux son pouvoir pour découvrir ce que trament les enfants de Salomon…

    L’univers est plutôt bon, même s’il reste encore un peu trop cantonné au lycée. Malgré toutes les petites incohérences, on a envie d’en savoir plus…

Graphisme :

    On retrouve bien la patte de Toru Fujisawa. Certains personnages nous rappellent ceux de GTO et ceux qui sont “originaux” ont un design plutôt sympa. Les armes sont bien pensé, tout du moins au niveau design. Les trames de fond sont de bonne qualité, mais rarement mise en avant, c’est dommage. Les scènes d’actions sont assez bien réalisé, malgré quelques petites erreurs par ci par là. On retrouve bien le style de notre mangaka, qui a tout de fois fais l’effort de l’éclaircir par rapport à sa série favorite.

    Petit détail qui a pourtant son importance dans toutes les œuvres de Toru Fujisawa : les seins ! Notre mangaka possède un style qui le pousse souvent à faire de la provoque, notamment avec des lycéenne et des scènes de ecchi. Pourtant, on remarque qu’il n’est pas tombé dans le standard de la lycéenne au bonnet J et c’est vraiment un gros plus à mon humble avis d’être en présence de personnage féminin à la poitrine réaliste.

    Dernier petit point sur ce manga : notre auteur provoque sur un nouveau point : la religion. Son tome 1 est astucieusement nommé Apocalypse. Nos héros sont des prêtres noirs pour qui les églises sont mortelles et qui s’approchent bien plus du mouvement sataniste que des chrétiens. Ils vont jusqu’à mettre en cause l’existence du dieu pour lequel ils tuent des démons, un comble pour un prêtre !

Point noir :

    Je regrette beaucoup que tous les éléments soient si peu utilisés. On reste centré sur Izumi et Damien alors que les autres personnages sont très mystérieux et change un peu du standard scolaire. Enfin, il y a beaucoup d’incohérence et d’erreurs éparpillé un peu partout, ce qui baisse pas mal le niveau de ce manga qui aurait dut être beaucoup plus strict à ce niveau que pouvait l’être GTO.

Conclusion :

    J’ai bien aimé ce manga, même s’il aurait put être bien meilleur. Il plaira surement aux fans de shonen, de seinen et aux dans des oeuvres de Toru Fujisawa.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire