Créer un site internet

Play !

play1

Article tome 1

Aujourd’hui on parle du manga Play !.

La petite histoire :

    C’est un manga en 4 tomes écrit par Hanamizawa Q-Taro chez Taifu entre 2009 et 2011.

Personnage :

    Taichi Katsuragi est un jeune étudiant à la fac. Fan de métal, il rêve de fonder un groupe et de vivre de sa guitare. C’est un fan inconsidéré de Cayenne, le guitariste et leader du groupe Gigaween. S’il a souvent tendance à se vanter, c’est en fait quelqu’un qui manque de confiance en lui. Il n’a jamais attiré l’attention des filles et a donc un petit peu de mal à les côtoyer tout en étant à l’aise.

    Uta Maikura est une lycéenne passionnée par l’opéra et la musique classique en général. C’est une chanteuse de chorale de talent qui est particulièrement prometteuse. C’est une fille timide qui manque souvent de confiance en elle, mais qui aime aider les autres et est prête à donner de sa personne.

    Kanade Shigen est la bassiste et leader du groupe Angelelly. C’est une fille intelligente et manipulatrice qui sait comment obtenir ce qu’elle veut, quitte à utiliser ses charmes ou ceux des autres. Elle garde son sang froid en toute circonstance et est la meilleure amie de Tsuzumi.

    Tsuzumi Tamura est la batteur du groupe. Meilleure amie de Kanade, c’est une fille impulsive qui a tendance à se laisser emporter par ses sentiments. Elle est loin d’être la dernière pour suivre les idées de Kanade.

Scénario :

    Taichi rêve de former un groupe de Heavy Metal, mais pour le moment ce n’est qu’un simple étudiant de Saitama comme les autres. Un jour, alors qu’il fouille dans les magazines d’un magasin de musique, il fait par hasard la connaissance de Uta. Aussitôt sous le charme de la jeune fille, il discute un petit peu avec elle, même si le sujet de discussion sur Wagner ne semble pas particulièrement lui convenir. Mais tout bascule quand nos deux héros trébuchent et s’embrassent par accident, mettant ainsi terme à ce qui ressemblait à un début d’amitié. C’est alors que Taichi remarque une annonce de groupe qui semble parfaitement lui convenir. Il se rend à l’audition et fait la connaissance de Kanade et Tsuzumi. Il réussit l’audition mais a la surprise de se retrouver dans un Girls Band et non dans un groupe de Heavy Metal comme il le pensait. Il pense au début refuser la place, mais il découvre que la chanteuse fraîchement embauchée n’est autre que Uta. Kanade lui fait comprendre qu’elle n'hésitera pas à jouer les entremetteurs. Mais de son côté, Tsuzumi, selon le plan de sa meilleure amie, raconte à Uta que si elle ne reste pas dans le groupe, il leur fera subir des choses perverses. Une romance va-t-elle finir par naître entre nos deux protagonistes ? Le groupe Angelilly réussira-t-il à s’imposer ?

    Ce scénario est certes loin d’être un œuvre d’art, certes. La situation initiale est très basique et facile à anticiper. Toutefois, le côté musical et nos personnages originaux rendent le titre unique malgré des thématiques connues et déjà bien utilisées.On s’attend à la romance qui va naître, mais la trame du groupe, superposée au côté comédie romantique du début de cette histoire rend le tout très frai et agréable à lire. Il n’y a pas beaucoup de tome, mais nos personnages évoluent beaucoup, le tout dans le meilleur des goûts.

Graphisme :

    Nous sommes en 2009, et la qualité graphique est globalement largement acceptable. Le design général est très personnel à l'auteur, traitant le sujet du ecchi avec un côté très aéré et moe que l’on trouve habituellement sur des œuvres shojo ou slice of life (peut être l’influence du succès de K-ON dont le premier tome est sortie 2 ans plus tôt). Le mélange entre le côté girly des héroïnes et le côté métal du héros donne une ambiance unique très intéressante et un excellent design des personnages. La qualité de modélisation des instruments est excellente, sûrement liée à l’amour de l’auteur pour la guitare électrique. Les scènes de comédies romantiques sont sympathiques. Les scènes de ecchi sont softs, quoi qu’assez démonstratrices. Le rythme est excellent et fait que l’on dévore l'œuvre sans s’en rendre compte.

    La couverture et le travail d’édition sur le rabat est vraiment très bon. C’est également une excellente idée d’avoir placé la partie de l’auteur sur la couverture cartonnée.

Point noir :

    C’est un titre basé sur une romance, pas un titre ecchi. Le rythme peut paraître un peu lent aux habitués de ecchi.

    Puisqu’on parle de ecchi, il peut gêner ceux qui recherchent une romance ou s’attendent à un dérivé de K-ON.  Attention donc à ne pas mettre ce titre entre toutes les mains.

Conclusion :

    J’ai vraiment adoré Play !. C’est un titre qui se lit très très bien avec une ambiance détente et fraîche. Je le conseille très fortement aux fans de ecchi soft et romantique.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire