Love & Lies

lovetolies1

Article tome 1

On s’attaque aujourd’hui à un manga qui a été plutôt populaire l’année dernière : Love & Lies !

 

La petite histoire :

    C’est un manga écrit par Musawo depuis 2014 avec 8 tomes à ce jour au Japon, dont 7 publiés en France par Pika.

    Un anime de 12 épisodes est sorti pendant l’été 2017 et compte 12 épisodes licenciés et diffusés par Wakanim.

    Un film LIVE d’1h46 est même sortie le 14 Octobre 2017.

    2 OAV sont sortis en Novembre 2018.

    La série est aussi connu sous le nom Koi to Uso (amoure et mensonge).

    Le prochain tome sortira le 22 Mai 2019.

Personnage :

    Yukari Nejima est le héros de cette histoire. Amoureux depuis des années de sa camarade Misaki Takasaki, c’est quelqu’un de plutôt timide et maladroit. Il n’a aucun don  pour les relations amoureuses et se considère lui-même comme un loser. Il se laisse souvent porter par les évènements.

    Misaki Takasaki est une des “star” du lycée de Yukari. C’est une fille gentille et populaire qui s’entend bien avec tout le monde, à l’exception de Yûsuke Nisaka, avec qui elle est froide. Elle n’a pas non plus un caractère particulièrement fort, même si elle présente beaucoup plus d’aspect intéressant que Yukari.

    Ririna Sanada est la vraie héroïne de cette histoire. Choisie pour devenir la femme de Yukari, elle est toujours seul et est considéré comme insolente ou snob par les autres. Elle s’intéresse particulièrement aux relations amoureuses, mais ne semble pas chercher à en faire l’expérience. C’est quelqu’un d’au final très mystérieux.

    Yûsuke Nisaka est le meilleur ami de Yukari. Très populaire auprès de la gente féminine, il ne semble pourtant pas s’y intéresser. Il a un caractère un peu flegmatique. C’est un personnage très mystérieux.

    Voilà pour nos personnages. Si le héros est plutôt décevant, j’aime beaucoup les autres personnages et les relations qu’il en découle. Il y a beaucoup de potentiel.

Scénario :

    Pour lutter contre le manque de natalité, le gouvernement Japonais a mis en place un système de mariage arrangé qui calcule qui fera le meilleur rendu génétique entre tous les jeunes japonais. A 16 ans, le lycéen reçoit son assignation et se retrouve par conséquent fiancé, en dépit de sa situation amoureuse.

    Yukari Nejima est amoureux de Misaka Takasaki. La veille de ses 16 ans, il prend son courage à deux mains et lui donne rendez-vous pour lui avouer son amour tant qu’il en a encore la légitimité. La belle accepte, mais pour une raison inconnu, arrive très, très en retard au rendez-vous. Notre héros se déclare et se rend compte avec surprise que ses sentiments sont partagés. Mais alors que nos deux amoureux viennent de s’embrasser, des agents du gouvernement débarque pour transmettre son avis à notre héros. Alors qu’il pensait suite à un message qu’il s’agissait de Takasaki, il se retrouve fiancé avec Ririna Sanada, une fille pour le moins curieuse… Comment la romance entre Yukari et Misaka va-t-elle évoluer ? Quelle place prendra Ririna dans tout cela ?

    J’aime beaucoup ce scénario. Il a beaucoup de points faibles, mais les relations entre les personnages sont très intéressantes. On trouve quelque chose de plutôt réaliste au milieu de cet univers parfois un peu bancale. J’avoue que je me demande vraiment comment les choses vont évoluer, d’autant plus qu’il reste énormément de mystère à lever. Notre histoire évoluera-t-elle en triangle amoureux, ou en harem ?

Graphisme :

    Le niveau graphique général est plutôt moyen, voir bas. Mais parlons de ce qui fonctionne avant toute chose. Les scènes sont bien pensées et mettent en valeur l’histoire. Les trames de fonds sont classiques, mais bien réalisées. Certaines cases sont vraiment très bonne et nous permette de retrouver l’aspect Kawaii qu’on attend dans ce genre de manga. J’aime beaucoup le design de Ririna, même s’il n’est pas du tout original, puisqu’il s’inspire des personnages du genre Eri Sawachika de School Rumble

    La couverture est très belle et met vraiment bien en valeur le manga. La couverture cartonnée est vraiment magnifique et montre une sorte d’opposition entre Misaka et Ririna.

Point noir :

    Comme je l’ai dit plus tôt, cette histoire possède beaucoup de points noirs.

    Le scénario est parfois un peu bancale… Comme le fait que des agents du gouvernement débarquent dans un square à minuit pour donner un papier à un lycéen. Pour un univers vraiment très semblable au nôtre, c’est un peu trop…

    Le rythme est souvent un peu trainassant, d’autant plus qu’il y a très peu de chapitre, ce qui inclut le fait qu’ils soit très longs (entre 60 et 40 pages !).

    Le design des personnages manquent d’originalité et de conception. Misaka est une simple fille aux gros seins, tandis que Yukari ressemble à tous les autres garçons, au point qu’on a souvent du mal à les distinguer.

    Le style graphique de l’auteur est souvent un peu bancale, beaucoup plus proche du style chibi que du shojo, ce qui rend souvent cette œuvre un peu brouillon si on cherche les détails. C’est d’autant plus frustrant que certaines cases sont vraiment réussies.

    Enfin, il n’y a aucune trace de l’auteur… Dommage, ça aurait surement temporisé tous ces mauvais côtés…

Conclusion :

    Malgré ce que j’en ai dit, Love & Lies n’est pas un mauvais manga. Il a un scénario très intéressant avec beaucoup de potentiel. Tout de fois, il fait partie des oeuvres à lire vite, sans s’attarder sur les détails. Je le conseille aux fans de romance originale.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 18/02/2019