Diabolic Garden

diabolicgarden01

Article

Aujourd’hui on s’intéresse à un manga écrit par une jeune mangaka : Diabolic Garden !

 

La petite histoire :

    Ichigo Shiraki est une jeune mangaka qui commence sa carrière en 2007. Elle possède un univers plutôt dark qui lui permet de se faire publier dans un magazine spécialisé. C’est ainsi qu’elle sortira son premier tome relié en 2008. Cette série contiendra 3 tomes et se terminera en 2009. Elle arrivera en France l’année suivante. Ichigo Shiraki travail depuis 2010 sur Teiden Shoujo to Hanemushi no Orchestra, mais celui-ci ne semble pas arriver jusqu’en France… Affaire à suivre.

Personnage :

    Il y a pour le moment 3 personnages principaux.

    L’héroïne se nomme Kotone Makimura. C’est une mangaka spécialisée dans la dark fantasy et qui s’habille toujours en style “lolita gothic”. Elle a un peu de mal à trouver l’inspiration pour que son manga plaise à son éditrice et est donc prête à tous les sacrifices pour trouver ce dont elle a besoin. Elle a un caractère de prime abord assez spécial qui fait qu’elle n’est pas particulièrement surprise par ce qui lui arrive, mais c’est en faite une fille normale. Elle est curieuse de nature et ça risque de lui jouer des tours.

    Tsukasa est le patron d’un étrange café dans une ruelle. Il est obnubilé par les plantes qui semblent avoir une signification particulière pour lui et sa famille. C’est un maître des sceaux qui passe son temps à entretenir son jardin rempli de plante de l’enfer tout en martyrisant le démon qui habite chez lui. Il n’a strictement aucune attirance pour les humains. Il semble pourtant avoir un bon nombre de lien social, même si c’est souvent avec des personnages tout aussi étrange que lui. Malgré ce qu’il dit, il semble avoir un certain attachement envers Kotone et Kanon.

    Kanon est un démon que Tsukasa a recueilli. Il a été martyrisé par d’autres démons et se fait depuis martyriser par son maître. Il est assez proche de Kotone et se retrouve être bien plus humain que son maître. Son apparence en fait un personnage assez enfantin.

    Il y a quelques autres personnages, mais je vous laisse les découvrir.

Scénario :

    Kotone doit trouver de nouvelles idées pour son scénario. C’est donc par hasard qu’elle tombe sur un café rempli de vieux bouquin et de plante. Après s’être fait rembarré par le patron, elle rentre chez elle mais oublie ses planches dans la boutique. Elle y retourne le lendemain, mais la boutique est vide. Elle se balade et finit par arriver dans le jardin. C’est qu’elle trouve un fruit qui ressemble à une fraise. Elle se soudain surprendre par Kanon et avale par inadvertance le fruit. Mais ce n’est pas une fraise, mais un attire-démon. Tsukasa se servira alors d’elle comme d’un appât pour détruire tous les démons qui complote pour régner sur le monde des humains.

    Pris indépendamment, les deux parties du scénario sont vraiment simpliste, mais le fait qu’elles soient mêlées rend les choses plutôt intéressante. Si ce n’est pas un scénario de génie, il est suffisamment complexe pour faire vivre le lecteur dans l’univers. Pour un premier manga, c’est vraiment pas mal.

Graphisme :

    Même s’ils ne sont particulièrement original, les graphismes sont agréables et de bonne qualité. Le design des personnages, sans être sensationnel est bien choisi et donne aux scènes une atmosphère particulière en fonction des personnages présents. Même si les trames de fond sont un peu pauvre, les erreurs sont quasiment inexistante et c’est vraiment un bon point, surtout dans ce genre.

Point noir :

    Bon, le scénario est un peu simpliste et les personnages pas extrêmement originaux. Mais en dehors de ça, je pense que le plus gros point noir est la couverture. Quand on la regarde, on pense tout de suite à un manga d’horreur, surtout au vue du design des personnages. Pourtant, c’est loin d’être le cas, que ce soit au niveau des personnages ou de l’histoire. Bref, je pense que cette couverture à réduit encore le public potentiel d’une telle histoire, ce qui pour une nouvelle artiste n’était pas forcément une très bonne idée.

Conclusion :

    C’est un manga agréable à lire, même s’il n’est pas exceptionnel. S’il présente beaucoup d’aspect vraiment classique, il est de bonne qualité, surtout pour un shonen basé sur la dark fantasy. Je le conseil aux fans de shonen et de dark fantasy ultra soft.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire