Ceux qui ont des ailes

ceuxquiontdesailes

Article tome 1

Aujourd’hui on parle de Ceux qui ont des ailes.

La petite histoire :

    C’est un manga écrit par Natsuki Takaya (aussi auteure de Fruits Basket et Twinkle stars) entre 1995 et 1998 pour 6 tomes publiés en France par Delcourt.

Personnage :

    Kotobuki est l’héroïne de cette histoire. Alors qu’elle a volé pour survivre depuis qu’elle est enfant, elle cherche aujourd’hui à vivre honnêtement de ses propres forces. C’est une adolescente avec un caractère bien trempé et qui est toujours volontaire. Si elle râle beaucoup sur Raïmon, elle en pince fortement pour lui même si son côté tsundere se réveille souvent. C’est un personnage très attachant qui fait toujours de son mieux.

    Raïmon Shigari a beau être très jeune, c’est un ex-militaire d’élite qui a quitté l’armée dans le seul but de suivre Kotobuki dans ses pérégrinations. Pleins de ressources, c’est quelqu’un de fiable et d’efficace, mais qui est d’une nature assez discrète de façon générale. Il est très amoureux de Kotobuki et est prêt à tout pour la protéger.

Scénario :

    A la fin du XXIIème siècle, la terre a été ravagé par les guerres. Mais une vieille légende permet à beaucoup à beaucoup de garder espoir : la légende des ailes. On dit qu’un jour, dans un petit village, des ailes sont tombées du ciel et ont exaucé tous les souhaits des habitants. Depuis, nombreux sont ceux qui sont partis à la recherche des fameuses ailes, mais aucun ne les a jamais trouvées. Kotobuki parcourt le monde à la recherche des ailes, tout en cherchant un travail honnête pour vivre sans être dépendante de qui que ce soit. Ancienne voleuse, elle est poursuivie par Raïmon, un haut gradé de l’armée. Mais après qu’il l'ait retrouvé une fois encore, elle apprend qu’il a quitté l’armée pour elle et décide de voyager avec lui… Que Kotobuki trouvera-t-elle en premier ? Un travail, les ailes ou l’amour ?

    Le cadre comme les personnages et leur relations sont assez intéressants. Il y a une certaine tension constante causée par le cadre, mais elle est contrebalancée par un humour léger et une romance timide entre deux personnages. Cette relation va d’ailleurs évoluer, mais jusqu’où ira-t-elle ? Ce titre pose pas mal de questions et laisse matière à réfléchir, un très bon point.

Graphisme :

    Nous sommes en 1996. La qualité globale est assez bonne. Le design est très personnel, quoique toutefois légèrement inspiré du design 90’s. Le charadesign est efficace, mais très standard. Il y a assez peu de trame, ce qui donne un impact et une saveur presque froide au titre. Les scènes comiques fonctionnent très bien. Les trames de fonds sont souvent très simples, mais amplifient le cadre du titre. Le rythme est assez rapide, mais peut-être trop.

Point noir :

    Au début du tome, le story board est assez fouillis et certaines scènes s’enchaînent mal, ce qui gêne un petit peu la compréhension. Défaut qui disparaît au fur et à mesure que le titre avance.

Conclusion :

    J’ai apprécié Ceux qui ont des ailes. C’est un bon titre même si ce n’est surement pas le meilleur de son auteure. Le cadre est intéressant et malgré quelques maladresses, la romance est très agréable à suivre, tout comme les aventures de notre héroïne. Je le conseille aux fans de shonen romantique qui n’ont pas peur des 90’s.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire