Sakura - Les cerisiers Japonais -

sakura

Article

On parle aujourd’hui des Sakura, les célèbres cerisiers du Japon !

 

Sakura, Hanami,  kezako ?

    Non, Sakura n’est pas que le nom d’un des personnages de Naruto. Il s’agit avant tout du mot japonais : 桜 “sakura” pour dire “cerisier du Japon” (le -du Japon- est ajouté par la traduction européenne). C’est le terme qu’on utilise pour parler des arbres, mais aussi des pétales en général. De façon plus précise, on peut appeler ces derniers : 桜の花 “sakura no hana”.

    Si la floraison de cet arbre n’est en France rien de plus que “c’est beau”, c’est au Japon un événement éphémère et national que la plupart des Japonais attendent avec impatience. La tradition et l’habitude trouve en cette floraison triste et rosée l’occasion de se rassembler pour “contempler les fleurs” : 花見 “hanami” en Japonais. Ce mot est constitué de “hana” 花 qui signifie fleur et de “mi” 見 qui signifie voir.

sakura
sakura

Histoire :

    La coutume du hanami a commencé au 8ème siècle. A l’époque, cette période de l’année correspondait au plantation de riz. Les paysans faisaient donc des offrandes aux pieds des arbres en buvant du sake pour prier pour leurs récoltes, selon la tradition Shintoïste. Ils pensaient que les sakura abritaient les dieux des champs.

Un siècle plus tard, la cour impérial de Kyoto s’appropria la tradition et fit du sake un met à déguster à cette période, tout en récitant des poèmes. Ainsi, le premier véritable hanami fut organisé par l’empereur Saga en 812, à Kyoto. Lié à la poésie, les cerisiers plurent tant à l’empereur qu’il en fit un symbole de puissance impériale. Les samurais adoptèrent quelques temps plus tard le rituel, suivi au fil des années par le peuple. Parmi les shôgun et daimyô, beaucoup étaient épris du pouvoir mystérieux de cette fête.

    Malgré tout, ce n’est qu’à partir du 17ème siècle que le hanami devient véritablement une tradition nationale. C’est une décision du shôgun Tokugawa Yoshimune qui donna l’autorisation au peuple de profiter de la jeune plantation des sakura pour faire la fête. Cet événement pris une proportion tel qu’il rythme encore aujourd’hui les années du Japon, seul pays au monde à commencer son année scolaire et fiscale au printemps.

    src : Carine Keyvan et www.vivrelejapon.com

sakura
sakura

Le hanami actuel :

    La floraison des Sakura est très courte est donc au centre de l’attention de beaucoup de Japonais. C’est non seulement une occasion unique pour faire la fête, mais aussi simplement une occasion de contempler des paysages uniques dont les photo foisonnent à notre plus grand plaisir sur le WEB. Comme vous le savez, le Japon est un archipel très étendu. La différence entre le nord et le sud est donc bien plus importante que celle de la France. Ainsi, de nombreux outils sont utilisés pour savoir où en est la floraison des Sakura, qui remonte en 1 ou 2 mois le pays du soleil levant. Pour l’occasion, il n’est pas rare que des spot d’éclairage ou des jardins soient aménagés pour profiter un maximum de l’évènement. C’est également l’occasion rêvé pour les petites boutiques de faire le stock de clientèle.

    Nous autres européens l’oublions souvent, mais les sakura ne sont pas les seuls fleurs que les Japonais aiment contempler. Les pruniers, 梅 ”ume” en japonais, sont également très populaires depuis des siècles.

sakura
sakura

Les sakura dans la culture otaku :

    Si vous avez vu ne cerais-se que quelques anime, vous êtes forcément tombé sur une scène de sakura. C’est notamment une scène récurrente dans les anime scolaire (Maken-Ki, School Rumble, etc.). La raison est très simple : l’année scolaire commence en Avril, sous les cerisiers. C’est non seulement l’occasion de marquer le coup, mais aussi de donner une atmosphère très particulière à ces scènes. C’est également l’occasion de faire des jeux de mots, comme avec le personnage Sakura Haruno (cerisier du printemps) du manga Naruto. Certains films, comme 5 centimètre par seconde, utilisent beaucoup cette période de l’année pour frapper leurs scènes d’un sentimentalisme particulier.

sakura
sakura

Conclusion :

    Les Sakura et le Hanami sont vraiment des éléments fondamentaux dans la culture japonaise. Que ce soit dans la réalité ou dans les manga et anime, ils donnent vraiment une ambiance particulière, à la fois belle, joyeuse et triste face l’éphémère.

sakura

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/04/2019