Pokémon

Trailer

pokémon

Article Pokémon Or HeartGold et Argent SoulSilver

On parle aujourd’hui du premier jeux sur console auquel j’ai joué : Pokémon Or et Argent !

 

La petite histoire :

    La série de jeu pokémon est une longue histoire qui a marqué toute une génération. Tout commence en 1996 grâce à un projet de Satoshi Tajiri et Ken Sugimori : Poket Monster (qui sera abrégé en Pokémon peu de temps après).

    Cette saga se découpe en huit générations, souvent terminées par un remake.

    1ère génération :

        Vert sur Game Boy en 1996 (uniquement au Japon)

        Rouge et Bleu sur Game Boy en 1998

        Jaune sur Game Boy en 1998

    2ème génération :

        Or et Argent sur Game Boy Color en 1999

        Cristal sur Game Boy Color en 2000

    3ème génération :

        Rubis et Saphir sur Game Boy Advance en 2002

        Émeraude sur Game Boy Advance en 2004

        Rouge Feu et Vert Feuille sur Game Boy Advance en 2004

    4ème génération :

        Diamant et Perle sur Nintendo DS en 2006

        Platine sur Nintendo DS en 2008

        Or HeartGold et Argent SoulSilver sur DS en 2009 (dont nous parlons aujourd’hui)

    5ème génération :

        Noir et Blanc sur DS en 2010

        Noir 2 et Blanc 2 sur DS en 2012

    6ème génération :

        X et Y sur 3DS en 2013

        Rubis Oméga et Saphir Alpha sur 3DS en 2014

    7ème génération :

        Soleil et Lune sur 3DS en 2016

        Ultra-Soleil et Ultra-Lune sur 3DS en 2017

        Let’s Go, Pikachu et Let’s Go, Evoli sur Switch en 2018

    8ème génération :

        Épée et Bouclier sur Switch en 2019.

    Soit 19 jeux de légendes qui me rappellent que je suis déjà vieux…

    Pour la petite info de passage, le jeux Pokémon était à l’origine financé par Satoshi Tahiri lui-même et le budget prévu pour le marketing était de 0 ¥. Le jeux a construit toute sa légende par le bouche à oreille dans un Akihabara en pleine expansion.

Personnage :

    Professeur Orme est l’expert Pokémon qui vous offre votre premier Pokémon. Il est très respecté et reconnu à travers Johto. C’est quelqu’un de passablement bordélique...

    Giovanni est le Boss de la célèbre Team Rocket. Fidèle à sa réputation, il n’a aucune pitié, mais sait s’avouer vaincu.

    Red est le boss final du jeux. Jeune dresseur du bourg palette, il a conquis le Kanto et poursuit son entraînement avec son équipe dans les montagnes du Mont Argenté.

Scénario :

    Aujourd’hui est le jour où vous devez recevoir votre premier Pokémon. Vous vous rendez donc chez le professeur de votre village “Bourg Geon”, le professeur Orme. Celui-ci vous offre Germignon, Héricendre ou Kaiminus, avant de vous envoyer à la conquête des arènes de Johto. Gravirez-vous les échelons jusqu’à devenir Maître Pokémon ?

    Au cours de votre aventure, vous croiserez le fer avec la Team Rocket, impliqué dans un trafic de Ramoloss, dans le détournement de la station radio de Doublon Ville et dans une expérimentation sur un Léviator Rouge au Lac Colère. Parviendrez-vous à rétablir la paix ?

    Mais ce n’est pas tout, car depuis votre départ, vous êtes comme appelé par un pokémon légendaire : Suicune. S’il est le seul à vous attendre, vous aurez tout de fois l’occasion de tenter d’approcher Entei, Raiku, puis Latias et Latios. Vous aurez également l’occasion d’attraper Artikodin, Electhor, Sulfura, Mewtwo et bien sur Lugia et Ho-Oh, l’un pendant, l’autre après votre aventure, ainsi que Groudon ou Kyogre. Attrapez-les tous !

    Ce jeux est pour moi l’un des meilleurs de la saga. Déjà parce qu’il a marqué mon enfance et que j’ai passé énormément d’heure dessus. Ensuite, parce qu’il possède un univers incroyablement vaste, permettant de traverser Johto et Kanto. Ensuite, le scénario est complexe et remplie de petite énigme et de quêtes annexes, ainsi que d’un certain nombre d’histoire très intéressante. Le scénario et le jeux sont suffisamment équilibré pour que vous mettiez environ 40 heure pour atteindre la première fin et 40 heure supplémentaire pour vaincre Red et explorer le Kanto. Mais ce n’est pas tout : il y a énormément de contenu supplémentaire tel que le Parc Safari, le Parc Naturelle,  la zone de combat, le casino, le Pokéathlon, le système de noigrumes (dont on ne retrouve pas les productions avant Pokémon Épée et Bouclier !), la radio, et le système qui vous permet d’affronter à nouveau les champions du jeu. Enfin, il faut évoquer le PokéWalker, qui vous permet d’emmener un Pokémon avec vous pendant que vous vous balader, tout cela dans le but d’attraper de nouveaux pokémon ou de simplement l'entraîner.

    Quoi qu’il en soit, Pokémon HeartGold/SoulSilver et sans conteste un des meilleurs jeux Pokémon, si ce n’est le meilleur d’un point de vue de l’univers et de son ouverture.

Graphisme :

    Nous sommes entre 2009 et 2010 sur Nintendo DS. Si nous sommes dans un simple environnement 2D, le design est très agréable et les détails très travaillés. Les pokémons sont bien modélisées, tout comme les attaques. Gros bonus : on peut se balader avec son Pokémon, ce qui ne retrouvera pas avant Pokémon Let’s Go. Les animations préprogrammées sont bien réalisées et le jeux est très stable. On peut également noter qu’il possède beaucoup de jeux bonus très intéressants, ainsi qu’un certain nombre d’énigme. Pour l’époque, c’est du très bon travail.

Point noir :

    Ce jeux ne plaira pas aux jeunes générations habitué à la 3D.

Conclusion :

    Pokémon HeartGold et SoulSilver est un des meilleurs Jeux Pokémon. Même s’il a déjà 10 ans, il possède un excellent scénario et un des univers les plus étendu de la saga. Je conseille très fortement ce jeux aux fans de la saga.

pokémon
pokémon
pokémon
pokémon
pokémon
pokémon
pokémon
pokémon

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire