La Saveur des Ramen

lasaveurdesramen1

Article

Aujourd’hui on parle d’un film qui a fait parler les milieux spécialisé récemment : La Saveur des Ramen !

 

La petite histoire :

Ce film, réalisé par le singapourien Eric Khoo est sortie en France le 3 Octobre, soit presque 6 mois après sa sortie au Japon et à Singapour. C’est un film sortie de l’idée de célébrer les réconciliations diplomatiques entre Singapour (petit pays de Malaisie) et le Japon, qui avait envahi ce petit bout de continent pendant la seconde guerre mondiale. C’est notamment un thème que nous aborderons pendant le film.

Au niveau du casting, on retrouve un bon nombre de Japonais.

  • Masato – Takumi Saito
  • Mei Lian – Jeanette Aw
  • Miki – Seiko Matsuda
  • Kazuo – Tsuyoshi Ihara
  • Akio – Tetsuya Bessho

Ce film est marqué comme étant également français, mais j’ignore en quoi…

Personnage :

     Les personnages sont construits de façon très intéressante, avec des relations déchirés entre deux pays.

     Masato est le héros de cette histoire. C’est un jeune apprenti cuisinier qui apprend dans le restaurant de ramen de son père. Il a perdu sa mère quand il était jeune, suite à une maladie. Il se sent seul malgré la présence raffermissante de son oncle. Il ne parle pas énormément, mais c’est un passionné de cuisine et notamment de Ramen et du Bak Kut Teh.

     Mei Lian est la mère de Masato. C’est une fille singapourienne très vivante qui travaille dans le restaurant de son frère, l’endroit où elle fera la rencontre du père de Masato. Elle finira par quitter Singapour pour partir vivre au Japon. C’est une femme extrêmement gentille, mais tiraillé entre sa mère et son mari.

     Miki est une blogueuse singapourienne qui s’est spécialisé dans la nourriture. C’est une fille très intéressante qui cherche à aider Masato dans sa quête. Elle a un fils avec qui elle est très proche.

     Madame Lee est la grand-mère de Masato. Elle déteste les Japonais depuis la mort de son mari pendant la seconde guerre mondial. Elle a fini par renier sa fille et par refuser de voir son petit-fils. Elle a beaucoup de caractère.

     Les personnages sont plutôt profonds. Plus qu’eux-mêmes, on s’intéresse beaucoup aux relations conflictuels qui se dressent entre eux et sur l’art culinaire, dernier lien entre eux.

Scénario :

     Masato se sent de plus en plus seul, travaillant dur, mais sans obtenir la reconnaissance de son père. Mais subitement, celui-ci décède. Notre jeune cuisinier, désormais seul, décide de partir à la recherche de ses racines pour apprendre le plat que lui cuisinait sa mère quand il était petit : le Bak Kut Teh. Il fera la connaissance de Miki, qui le mettra sur la voie de son oncle. Mais il devra faire ses preuves par la cuisine s’il veut être reconnu. Réussira-t-il à mêler Singapour et Japon, Ramen et Bak Kut Teh ?

     Le scénario est assez court en lui-même. Mais ça n’empêche pas ce film de transmettre une émotion vraiment particulière. Plus qu’un simple film émouvant, il plonge le spectateur dans une atmosphère très particulière ponctué de scènes affriolante digne de Shokugeki no Soma. Les relations entre les personnages sont exploitées à leurs pleins potentiels, ainsi que le clivage du temps, entrecroisant flash-back et présent dans une danse sensible et touchante. Bref, plus que le scénario, c’est surtout ce qu’il transmet qui fait de ce film ce qu’il est.

Jeux :

     Le jeu des acteurs est bon. Il reste très timide et renfermé, mais au final beaucoup plus proche des spectateurs. De ce point de vue, ce film est bien plus proche d’un film européen ou américain que d’un film japonais.

Point noir :

     Ceux qui s’attendent à un film purement japonais ou à un film sur la cuisine risque d’être un peu déçu… La cuisine est une simple passerelle pour arriver au dénouement de l’histoire.

     Ce film est resté en Vostfr. C’est sans aucun doute ce qui explique le peu de rayonnement qu’il a en France.

Conclusion :

     J’ai vraiment adoré La Saveur des Ramen. Ce n’est certes pas le meilleur de ce siècle, mais il est extrêmement émouvant. Il plaira surement à qui supporte sans problème le Vostfr.

 

lasaveurdesramen2
lasaveurdesramen3
lasaveurdesramen4
lasaveurdesramen5

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 20/10/2018