Dans un Recoin de ce Monde

dansunrecoindecemonde

Article

On parle aujourd’hui du roman inspiré d’un film d’animation : Dans un recoin de ce monde !

 

La petite histoire :

    C’est à l’origine un film d’animation réalisé par Sunao Katabuchi et sorti au Japon le 12 Novembre 2016. Il est distribué en France par Netflix et dure 128 minutes.

    Le roman dont nous parlons est sorti le 14 Février 2018 et est écrit par Maita Yôhei. Il compte 240 pages et est publié par Pika.

    J’ai acheté ce tome lors de ma venu à la Japan Expo 2019.

Personnage :

    Suzu Urano est l’héroïne de ce roman. C’est une jeune japonaise avec beaucoup d’imagination qui coule des jours paisibles dans les années 30. Rêveuse, elle aime transférer son quotidien dans son monde imaginaire, qu’elle retranscrit en dessin grâce à ses talents naturels. C’est quelqu’un de très gentil et de courageux.

    Shûsaku Hojo est celui qui deviendra le mari de Suzu. Intelligent, c’est un personnage assez mystérieux qui sait tout de fois détendre les autres et trouver sa place dans son environnement. Il est très agréable et est plutôt romantique.

    Keiko Kuromura est la grande sœur de Shûsaku. Partie quelques années plus tôt pour se marier, elle est de retour chez ses parents après quelques complications. Elle a mauvais caractère et n’aime pas beaucoup Suzu. Tout de fois, elle a très bon fond.

Scénario & écriture :

    Nous sommes dans les années 30, en pleine campagne japonaise près de la ville d’Hiroshima. Suzu y grandit paisiblement à mis chemin entre rêve et curiosité pour son environnement. Plusieurs années plus tard, elle doit quitter sa famille pour se marier à Shûsaku, qu’elle ne connaît que peu. Parviendra-t-elle à s’intégrer dans sa nouvelle famille ?

    Un événement va changer à jamais son quotidien et celui d’un pays tout entier. Comment vivra-t-elle la tragédie de la seconde guerre mondiale ?

    Je n’ai pas vu le film, mais j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Les rythme d’écriture et l’évolution étape par étape grâce au petit côté épistolaire des chapitres est vraiment très agréables. On découvre la vie quotidienne traditionnelle d’un Japon rustique et loin de toute modernité, en plus de voir une vision de la seconde guerre mondiale à très petite échelle, bien loin des propagandes américaines sur l’événement en question. C’est vraiment une excellente œuvre.

Point noir :

    Il faut quelques connaissances en culture Japonaise pour comprendre certaines nuances et certains événements qui pourraient paraître sans grand intérêt chez nous, mais ont une importance capitale pour les japonais.

Conclusion :

    J’ai vraiment beaucoup aimé le roman : Dans un Recoin de ce Monde. C’est une œuvre très agréable qui nous replace dans la peau de Suzu, une jeune femme qui a vécu la seconde guerre mondiale depuis les environs d’Hiroshima. Je conseille fortement ce roman aux fans de culture Japonaise.

 

Petit plus :

    Si j’en parle assez peu dans l’article, ce roman parle en grande partie de la guerre. Il présente une vision très différente de celle qu’on peut retrouver dans les manuels scolaires. Loin des clichés américain et du nombrilisme made in France des cours de Français lycéens, je pense honnêtement que ce livre à toute sa place dans un cours de Français ou d’Histoire, permettant de relativiser la guerre selon les points de vues. Rien n’est blanc ou noir.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire