BABYMETAL

babymetal

Article

Aujourd’hui on parle d’un des groupes de metal les plus connus du Japon : Babymetal !

Fondation du groupe :

    Tout commence en 2010 avec la création du groupe Sakura Gakuin par l’agence de talents Amuse Inc. sous le label Toy’s Factory, puis Universal Music Japan. Le concept est simple : ce groupe se compose de jeunes idoles japonaises en âge d’aller au collège. Tant qu’elles sont au collège, elles restent dans le groupe jusqu’à avoir l’âge d’être lycéenne. Les membres du groupe changent donc régulièrement. Parmi elles, de nombreux sous-groupes sont créés à plus ou moins long terme selon les affinités et le succès rencontré. Le premier a être née ainsi est Twinklestars, dont faisait d’ailleurs partie Kikychi Moa et Mizuno Yui. Celui-ci s’est arrêté au bout d’un an et suivra même un second échec après plusieurs changements de membres. Le second sous-groupe à apparaître au sein de Sakura Gakuin n’est autre que Babymetal, qui commence ainsi en 2010 et est toujours en cours aujourd’hui.

Carrière :

    En 2010, Babymetal choque tout le monde en réunissant deux univers totalement improbables : la J-POP et le Heavy Metal. Les 3 membres fondatrices feront un véritable buzz dans les deux mondes et parviennent grâce à une habile communication à intéresser autour d’un nouveau genre : le Kawaii METAL.

    Il faudra attendre 2011 pour voir le premier DVD single du groupe fraîchement formé : Doki Doki Morning. La vague Babymetal est en marche et fait parler du groupe même hors des frontières du Japon, ce qui était encore très rare à l’époque.

    Mais la dynamique du groupe ne s’arrête pas, puisqu’en 2012, le single Headbangeeeeerrrrr!!!!!!! se classera 2ème de l’Oricon Indies et Coupling 3ème. Le succès du groupe est tel qu’il est invité à Singapour pour l’Anime Festival Asia, ce qui sera son premier LIVE hors du Japon. Par ailleurs, le groupe réalisera un live à l’Akasaka BLITZ le 20 décembre 2012, ce qui se concluera par la signature chez le label Toy’s Factory ainsi que la sorti d’un nouveau single : “Ijime, Dame, Zettai”, le tout en moins d’un mois.

    Si 2012 était l’année des premières fois, 2013 et 2014 seront les années des premiers très grand succès du groupe. Au programme : live, sorties de nouveaux singles, le tout sous un succès fou permettant à Babymetal de réaliser un live sur deux jours au légendaire Budokan, le graal des salles de spectacles japonaises, en mars 2014.

    Depuis, le groupe continue sur sa lignée, enchaînant les coopérations avec de nombreux artistes, tournées mondiales ou japonaises, nouveaux albums… Le groupe a aujourd’hui une réputation qui n’est plus à faire, que ce soit dans le monde de la J-POP ou dans le monde du métal.

    Nous pourrons par exemple noter le live avec Rob Halford, chanteur du groupe de Heavy Metal de légende Judas Priest en 2016, ou encore la collaboration avec Tak Matsumoto, un des plus grands guitaristes du Japon,  dans le dernier album du groupe.

    En 2017, le groupe vit son premier déchirement. Yuimetal décide de quitter le groupe après 7 ans de bon et loyaux service pour continuer sa carrière solo en tant que Mizuno Yu. Le groupe encaisse la nouvelle comme il peut, mais prend conscience à quelle point remplacer Yuimetal sera compliqué. L’essai sera fait en la personne de Fujihara Kano, en 2019, sous le nom de Kanometal. La collaboration de cette dernière cessera en 2020.

    Le groupe est encore jeune malgré ses -déjà- 10 ans de carrière et promet encore de progresser encore et toujours, affinant encore et toujours son travail par des productions toujours plus clean et des guest toujours plus prestigieuses.

Membres :

    Su-metal, la leadeuse et chanteuse du groupe. Nakamoto Suzuka de son vrai nom, elle est née en 97 et a été repérée en 2008, avant de faire partie du groupe Karen Girl’s et de participer à quelques comédies musicales. Elle est reconnue pour son talent et sa capacité à apprendre ses chansons. Déjà très jeune, elle possédait une puissance vocale impressionnante pour une chanteuse de J-POP. Elle est la grande sœur de Nakamoto Himeka, également idole.

    Moametal, de son vrai nom Kikuchi Moa, est danseuse et screameuse pour le groupe. Elle a travaillé dans plusieurs groupes en même temps, donnant toujours son maximum, et s’est aussi beaucoup investie dans son groupe de départ : Sakura Gakuin. Elle est née en 1999.

    Yuimetal, de son nom Mizuno Yui, est danseuse puis screameuse du groupe avant de le quitter fin 2017. Jeune, elle a également tourné dans des dramas. Elle est née en 1999, comme sa collègue.

Discographie :

    2014 : Babymetal

    2016 : Metal Resistance

    2019 : Metal Galaxy

Signe particulier :

    Les productions de ce groupe parviennent toujours à trouver le juste milieu entre la POP et le Métal, n'étant ni trop agressives, ni trop niaises. Les différents clips et lives sont extrêmement propres visuellement et musicalement grâce à d'excellents musiciens. Le groupe a collaboré avec des personnalités en tout genre telles que Tak Matsumoto, Alissa White-Gluz, Tim Henson, F.HERO ou même Herman Li, le guitariste du groupe Dragon Force.

Conclusion :

    Même si Babymetal est souvent critiqué, ce groupe a particulièrement bien réussi son implantation dans le paysage du métal, tout comme dans celui des idoles POP. Il a réussi malgré le jeune âge des 3 membres du groupe là où beaucoup d’autres ont échoué et propose aujourd’hui un style bien à lui, méritant qu’on reconnaisse sa réussite et son talent.

 

babymetal
babymetal

Date de dernière mise à jour : 30/03/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire