Shuffle

shuffle

Article

Aujourd’hui on parle de Shuffle, un animé qui mixe la fantasy, les harems et la romance.

Origine :

Cet animé à fait du chemin avant de devenir ce qu’il est maintenant. Le 1er shuffle sort en 2004 sur PC. Il est à l’époque le 1er eroge produit par les studios japonais Navel. Un an plus tard, une version tout publique sortira sur PS2. A partir de là, c’est le jackpot. Le jeu marche et un animé commence la même année. Une saison 2 (Shuffle Memories) sortira même en 2007.

Personnages :

Étant tiré d’un eroge, la grande majorité de l’histoire se base sur la construction des personnages. Le personnage principal est Rin, un lycéen de 17 ans assez classique. Il a un fond compatissant de base, mais à part ça, il n’a rien d’extraordinaire. Lisianthis, la fille du roi des dieux est arrivée sur terre pour épouser Rin. Elle n’a pas particulièrement de pouvoir magique, mais possède dans son corps une seconde personnalité. Viens ensuite Nerine, la fille du roi des dieux. Egalement arrivé sur terre pour se marier avec Rin, elle possède des pouvoirs magiques plutôt utiles. Elle a également vécu une expérience traumatisante qui à des incidences sur l’histoire. On peut ensuite parler de Kaede, l’ami d’enfance de Rin. Ils vivent ensemble depuis la mort des parents de ce dernier. Kaede à un penchant à la psychose profonde et est amoureuse de Rin depuis qu’elle a perdu sa mère. Asa est une fille aux cheveux verts tout ce qu’il y a de plus normal en apparence. Elle a un caractère joyeux et est toujours de bonne humeur. Elle a un problème de santé qui l’oblige à rester au lit de temps en temps. Enfin, Primura, une fille créé artificiellement par les dieux et les démons, vit chez Rin dans l’objectif de la confronter aux sentiments des êtres humains. Créé parfaite, elle doit apprendre à contrôler sa magie avant qu’elle n’en accumule trop.

Scénario :

                Faisant honneur à ses origines, l’animé se base au départ sur la relation de Rin avec ses amies. Il n’est jusque là pas très original, jusqu’à ce que la situation se dégrade. Primura rencontre des problèmes avec son énergie magique qu’elle n’arrive pas à contrôler. Les difficultés arrivent, secouant le quotidien de toute la bande. Les personnages évoluent au coure des difficultés et font des choix. Ses choix on une répercussion sur les relations entre les personnages, mettant en évidence l’équilibre précoce et les tentions d’une tel situation amoureuse. Enfin, élément vraiment très intéressant qu’on ne retrouve pas dans la majorité des animés traitant des harems, Rin devra faire un choix et en assumer les conséquences.

Graphismes :

                Au vu de la date de sorti, il est logique que les performances purs ne sont pas exceptionnel. Pourtant, cet animé se démarque des autres sur plusieurs points. Premièrement, il présente un bon nombre de discussion avec un graphisme rappelant celui des eroge et autre jeux de rôles, ce qui le rend plus attrayant. Ensuite, les « races » sont bien différencié et pourtant on retrouve un vrai sens commun entres les personnages. Le choix de la différenciation des couleurs de cheveux est un peu cliché, mais rend bien quand on considère qu’une bonne partie des perso ne sont pas humaine. Enfin, l’animé ne possède pas de scène « flashy ». Il reste en général assez sobre et base sa superbe sur la construction de la scène en elle-même.

Points noirs :

                Si on doit parler de points noirs, je dirais qu’il a un peu trop de sobriété dans cet animé pour mettre au mieux en valeurs les différentes scènes. Je trouve également dommage de ne pas parler plus des pouvoirs magiques, du monde des dieux et du monde des démons. Autant de possibilité qui ne sont pas exploité et qui aurait pu hisser cet animé vers les grands standards.

Conclusion :

                Partant d’un opening bien conçu, mais qui reste malheureusement trop neutre,pourtant cet animé est une vraie pépite pour les grands fans d’eroge et autre jeux de rôles. C’est en général un shojo de qualité, même s’il n’est clairement pas au niveau côté fantasy. Le scénario est original quoi que rappelant un peu celui d’Amagi dans sa construction. En conclusion, je garde un très bon souvenir de Shuffle et le conseil en tant que Shojo.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 02/07/2018