School Days

schooldays

Article

Aujourd'hui on s'attaque à une série plutôt connu pour une série courte : School Days !

 

La petite histoire :

Cette série est à l'origine un jeu de type visual-novel sorti en 2005 sur PC au japon et 2008 sur PS2.

Une courte adaptation de 2 tomes est sorti au Japon entre 2006 et 2007.

L'animé dont nous parlons est sorti pendant l'été 2007 et il compte 12 épisodes. Il est licencié par WE-Anim et il est suivi par deux OAV sorti l'anée suivante : Valentine Days et Magical Heart Kokoro-chan.

Personnage & Scénario (ma vision de l'époque) :

Alors, grande complexité qu’est school days… D’abord, l’histoire : un simple lycéen nommé Makoto Ito est amoureux de Kotonoa Katsura qui est avec lui tout les matins dans son train. Seulement voila, il ne connait rien aux filles.

Il demande donc à la fille qui est assise à côté de lui en cours, Sekai Saionji, de l’aider. Étant certainement le personnage le plus sympathique de l’animé, elle accepte aussitôt et lui arrange un rendez-vous. Évidement, avec ses conseils, il assure et finit par sortir avec Kotonoa. C’est là que ça commence à se gâter, car n’ayant aucune expérience, il commence à aller un peut trop vite pour elle, qui est d’un tempérament extrêmement timide.

Du coup, pour éviter plus de bourde, Sekai apprend à son ami comment faire pour ne pas brusquer une fille. Et c’est là que ça commence à partir dans tout les sens. Elle se rend compte qu’elle est secrètement amoureuse de Makoto, mais fait semblant de rien, jusqu’à ce que lui aussi s’en rende compte.

Je ne vous fais pas de dessin sur la suite. Si Makoto, le héros de l’histoire, devrait avoir un surnom, ce serait surement "l’infidèle".  Visiblement, il apprend un peu trop vite… Au final, ce qui avait commencé en manga romantique typique du shojo se termine en quelque chose de terriblement différent.

Détail important : si vous êtes dépressifs, ne regardait pas cette animé, sous aucun prétexte. J’ai quand même été choqué par la fin absolument atroce. (Je ne vous en dis pas plus…)

Graphisme (ma vision de l'époque) :

Les graphiques sont moyen, mais reste acceptable. L’animé reste généralement agréable jusqu’au dernier épisode… Les scènes de ecchi et plus sont plutôt bien construite.

Points noirs :

La quasi absence d’OST est parfois un peu gênante, mais sans plus.

Par contre, l’immense partie infidélité du scénario est vraiment un mauvais point. Le dernier épisode tout entier est lui-même le point noir principale. Un petit manque d’action et de romantisme là où on pourrait en attendre.

Conclusion :

Bref, un animé basé sur les amours de Makoto, avec une bonne parti de shojo, de ecchi et une fin digne d’un seinen. Je conseil cet animé à ceux qui aiment les thrillers psychologiques.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 20/07/2018