Princesse Resurrection

princesseresurrection01

Article

On s’attaque aujourd’hui à un anime des plus original : Princesse Résurrection !

 

La petite histoire :

    C’est à l’origine un manga écrit par Yasunori Mitsunaga entre 2005 et 2013, pour un total de 20 tomes publiés en France chez Pika.

    Le manga est repris depuis tout juste un an au Japon, sous le titre “Princess Resurrection Nightmare”.

    L’anime est sorti en 2007 et compte 24 épisodes, plus 2 épisodes spéciaux.

    Trois épisodes d’OAD sont sortis entre 2010 et 2011. Nous en parlerons également dans cette article.

    Il est aussi connu sous les noms “Kaibutsu Oujo” ou “Princess Resurrection”.

Personnage :

    La princesse, Liliane de son vrai nom est le personnage principale et centrale de cette histoire. Calme, réfléchie et distinguée, c’est une jeune femme mystérieuse qui parle peu, mais qui agit quand le besoin s’en fait sentir. Elle est toujours accompagnée de Flandre, son android personnel. Elle cache très bien ses sentiments, mais n’en n’est pas tsundere pour autant. Elle a une personnalité très complexe, qui lui fait montrer une certaine cruauté alors qu’elle cherche la paix avant tout. Elle déteste son prénom et tout ceux qui l’appel par lui. Elle est très attaché à ses compagnons. La seul qui ose vraiment discuter avec elle est Reiri, surement car elle n’est pas directement sous ses ordres. Ses armes de prédilection sont l’épée et la tronçonneuse. J’ai vraiment un énorme coup de cœur pour ce personnage profond et complexe.

    Hiro Hiyorimi est le héros de cette histoire. Petit, peureux et loin d’être intelligent, il semble avoir une attirance envers son propre sacrifice pour sauver les autres. Il sert de larbin à presque tous les personnages de la série, de la princesse en passant par Lisa, sa sœur ou ses camarades de classes. En revanche, il a un statut intéressant : guerrier de sang, ce qui fait de lui un demi-immortel au service de la princesse. J’y reviendrais.

    Sawawa Hiyorimi est la grande sœur d’Hiro. C’est une fille extrêmement douce, mais aussi très naïve. Elle ne s’étonne de rien et reste toujours égal à elle-même. Son péché mignon est le parfait. Elle fait tourner la tête de la plupart des humains qui l’entourent, grâce à sa douceur et à son tour de poitrine. C’est une fille plutôt amusante qui travaille en tant que concierge pour la princesse.

    Flandre est un android créé pour la princesse. Elle a l’apparence d’une petite fille, mais elle pèse plusieurs tonnes. Elle ne sait dire que “huga”, ce qui ne l'empêche pas de communiquer avec la plupart des personnages. C’est un personnage très sympathique à qui on s’accroche très vite. Elle a une force impressionnante.

    Lisa Wildman est une demi-loup garou qui apparaît dans l’histoire pour venger son frère. Elle est très fier de sa lignée et le fait savoir à chaque fois qu’elle se présente. Elle est sur d’elle et à beaucoup d’amour propre. Plutôt autoritaire et colérique, elle s’accapare souvent Hiro et entre très vite en confrontation avec Reiri. J’aime bien ce personnage, personnellement.

    Reiri Kamura est une vampire. Pour les humains une simple camarade de classe de Hiro, elle est en faite bien plus que ça. Elle cherche à obtenir le sang de la princesse pour devenir invincible. C’est un personnage intelligent et manipulateur qui profite de la popularité d’Hiro pour se l’accaparer quand elle en a l’occasion. Elle a tout de fois un très bon fond. Elle aime beaucoup embêter Lisa. C’est un autre personnage que j’aime beaucoup.

    Princesse Sherwood est la petite sœur de la Princesse. Elle a des serviteurs un peu WTF, mais possède à peu près les mêmes idées que sa sœur. Amoureuse d’Hiro, elle cherche toujours des excuses pour passer plus de temps avec lui, ce qui n’est pas particulièrement efficace. Elle est plutôt immature, mais elle sait agir quand il le faut.

    Francesca est l’android de Sherwood. Elle a l’apparence d’une maid et à peu près les même statistiques que Flandre. Tout de fois, elle connaît les arts martiaux, ce qui lui permet de l’emporter contre énormément d’adversaire, en faisant un des personnages les plus puissants de l’anime.

    Cet anime nous propose des personnages plutôt originaux et franchement sympathique. Tous ne sont pas hyper profonds, mais la relation qui les unie est plutôt amusante, tout comme leur définition en tant qu’être : il fallait penser au principe de demi-immortel !

Scénario :

    Après la mort de leur parent, Hiro et Sawawa ont été séparé. Jusqu’au jour où cette dernière trouve du travaille au service de la Princesse et décide d’inviter son petit frère pour qu’il puisse vivre avec elle. Mais alors que celui-ci la rejoint, il se retrouve devant un vieux manoir à peine entretenu qui aurait sans problème pu appartenir à Alistair de D.Gray-Man. Il décide de faire demi-tour et alors qu’il se balade en ville, il sauve une jeune femme en lui évitant d’être écrasé par des poutres métalliques. Évidemment, Hiro meurt sur le coup. Mais la jeune femme qu’il a sauvé n’est autre que la princesse, qui décide de lui rendre la vie, faisant de lui un demi-immortel à son service. Le principe est simple : notre héros est immortel pendant quelques jours, après quoi il meurt. Sa seule manière de survivre est de laisser la princesse utiliser sa magie pour “recharger” en flamme de vie. Mais le problème n’est pas réglé pour autant. Hiro se réveille à la morgue, d’où il s’enfuie. Il se retrouve de nouveau devant le manoir et entre. Il retrouve alors la princesse au prise avec des loups garous. En difficulté, elle doit tuer celui qui était autrefois sous ses ordres et qui n’est autre que le frère de Lisa (qui apparaîtra un peu plus tard pour le venger). Sans réfléchir, Hiro se sacrifie à nouveau, donnant ainsi la victoire à sa maîtresse. Et c’est ainsi que commence notre histoire. Un certain nombre de personnages, rarement humain, tenteront de s’en prendre à notre princesse. Hiro réussira-t-il à la protéger ? Comment vont évoluer les relations romantiques entre nos personnages ? Qui est donc celui qui tire les ficelles ?

    Ce scénario possède beaucoup d’aspects très intéressants. Premièrement, l’univers très fantasy est plutôt cool. Malgré le fait qu’il est loin d’être complexe ou profond, il apporte un bon côté comique, tout en rythmant l’anime. Ensuite, j’aime beaucoup la façon dont les relations amoureuses sont induites. La seule relation officiel est l’amour de Sherwood pour Hiro, pourtant il reste beaucoup d’inconnu dans l'équation, à commencer par l’intéressé lui-même. Enfin, la partie combat fratricide est suffisamment bien pensée pour mettre une certaine tension sur les épisodes dédiés. On y trouve des relations compliqués avec une princesse en difficulté et de nouveaux personnages toujours plus WTF ou intéressants. Bon, malgré tout ça, j’ai encore beaucoup de choses à dire sur ce scénario… Dernier petit point : l’histoire principale se termine avant la fin de l’anime, à l’épisodes 24.

Graphisme :

    Cet anime est sorti en 2007, à une époque où les studios d’animation enchaînent anime sur anime. Malgré un design des personnages plutôt satisfaisant, quoique pas exceptionnel non plus, il faut bien dire qu’ils ne se sont pas trop pris la tête. Le design général est vraiment sans originalité et plutôt simpliste sur bien des points. Si on peu trouver une certaine ressemblance avec Soul Eater, sorti un an plus tard, il faut bien dire cet anime va bien moins loin, rendant cette partie un peu bancale.

Point noir :

    Revenons sur le scénario. Malgré plusieurs aspects très intéressant, je dois qu’aucun n’a vraiment été poussé, ce qui donne un rendu final en demi-teinte et très frustrant. J’aurais vraiment aimé un peu plus de romantisme, ce qui aurait permit à cette histoire de se démarquer parmi les autres du même genre, surtout qu’il en avait le potentiel. Enfin, le nombre de personnage vers la fin de l’histoire augmente beaucoup. On se retrouve avec l’impression très désagréable : “C’est qui celui-là, déjà ?”. Dommage, ça casse un peu la fin.

    Niveau graphique, non seulement l’anime manque un peu de personnalité, mais il possède un opening aussi mauvais au niveau animation que sur le choix de la chanson. Son seul et unique point positif étant qu’il ne spoil pas l’histoire. Les OST ne sont pas particulièrement marquant.

    Fait étonnant : l’ending est vraiment bon. L’animation est très respectable et la chanson est parfaite : Hizamazuite Ashi wo Oname du groupe ALI PROJECT !

OAD :

    Vous aurez remarqué que je n’ai pas encore parlé des trois épisodes d’OAD. Cette série à eu au moins la bonne idée de les rendre un peu plus originaux qu’une simple histoire orienté fan service. C’est certes un condensé en trois épisodes de toutes la série, mais les graphismes sont totalement différents, tout comme certains détails de l’histoire. Plus gore que la série en elle même, sans tout de fois l’être à l’excès, les voix des personnages changent, les rendant pour certains un peu plus mature. La princesse est plus présente, la rendant un peu plus agressive et parlante. Si sur le point de vue du scénario c’est un peu tiré par les cheveux, tout comme les graphismes, dont la vision scénaristiques est pour le coup totalement piqué à Soul Eater, cette version de l’anime le rend un peu plus mature en incorporant quelques scènes de ecchi soft et des combats bien plus intéressants que dans l’anime original.

Conclusion :

    Princesse Résurrection a beaucoup de mauvais points. Pourtant, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de nos personnages dans cet univers un peu WTF. Je conseille cet anime aux fans de fantasy comique.

princesseresurrection02
princesseresurrection03

Opening et Ending

princesseresurrection04
princesseresurrection05

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 25/12/2018