Ore Twintail ni Narimasu

oreTwintail01

Article

Aujourd’hui on s’intéresse à un animé un peu spécial : Ore Twintail ni narimasu !

 

La petite histoire :

    Cet animé est tiré d’un Light Novel écrit par Ventarian3, commencé en 2012 et toujours en cours après 14 volumes. Ce novel a été adapté en manga en 20014-2015, mais le manga s’est arrêté au bout de 2 tomes. L’animé est sortie fin 2014 et compte 12 épisodes.

Personnage :

    Il y a 4 personnages principaux dans cette histoire.

    Souji Mitsuka est un simple lycéen qui a la particularité d’aimer les couettes plus que tout. Il utilise la technologie apporté par Twoerle pour se transformer en Tail Red, une puissante guerrière animé par l’amour des couettes. Si notre héros n’a pas un physique particulièrement impressionnant en homme, il est tellement animé d’un amour profond pour les couettes qu’il nous le ferait admirer. Il vit seul avec sa mère et est voisin de son amie d’enfance. Il ne semble pas avoir de faible pour qui que ce soit, en dehors des couettes en général. Bref, pour résumer ce personnage en un mot : “couette” !

    Aika Tsube est une amie d’enfance de Souji. Elle porte des couettes plus pour lui faire plaisir que par amour personnel et en pince très clairement pour le héro qu’elle surprotège des autres filles. Elle a un caractère très fort et un sérieux complexe d’infériorité au niveau de sa poitrine. Elle peut se transformer en Tail Blue, mais sa violence fait d’elle un personnage assez peu populaire dans l’animé. C’est pourtant, à mon humble avis, un des personnages les plus intéressant de cette histoire. Elle sait faire la part des choses et malgré sa puissance brute, est capable de voir les choses avec beaucoup de recul.

    Erina Shindou est la présidente du conseil des élèves. C’est une fille très discrète dans la vie, mais le caractère de sa transformation indique le “démon” qui sommeil en elle. Elle est plutôt agréable, même si elle reste trop souvent spectatrice. Elle a pourtant la particularité de détester les couettes, qu’elle est obligé d’arborer à cause de sa famille. Elle peut se transformer en Tail Yellow, qui base toute sa puissance sur son armure couverte d’arme. Après leur utilisation, celle-ci se détache de l’armure, dénudant petit à petit notre guerrière. Mais moins celle-ci est couverte, plus elle est puissante ! Elle possède des attributs de Tank, mais elle finit souvent par céder ce rôle à Aika.

    Twoerle est une jeune fille qui vient d’une autre dimension. Après s’être fait volé son attribut des couettes dans une autre dimension, elle ne peut plus en faire ni à elle, ni à qui que ce soit. Elle est plutôt perverse, mais sait devenir sérieux quand il y a besoin. Elle semble être bien plus près de la scientifique que de la guerrière, mais elle aurait endossé le rôle de Tail Red dans le passé. Son passé est d’ailleur un des détail qui comportait un certain intérêt, mais malheureusement l’animé n’en parle pas beaucoup. Elle semble avoir une attirance assez forte pour Souji, qu’il soit en homme ou en Tail Red.

    Les personnages ne sont pas particulièrement recherchés, mais l’univers et les circonstances fait qu’on peut parfois les trouver attachant, d’autre fois drôle voir même intéressant.

Scénario :

    Dans un monde ultra normal pour un lycéen, des espèces de monstre/extraterrestres débarque et décide de voler les attributs des couettes des humains. Souji ne peut laisser faire ça et par un heureux hasard se fait aider par Twoerle qu’il a rencontré un peu plus tôt. Il se transforme alors en Tail Red, une puissante guerrière animée par son amour pour les couettes. Elle sera ensuite rejoint par son amie d’enfance transformé en Tail Blue et par la présidente : Tail Yellow. Mais Twoerle semble avoir une sorte de lien avec un des piliers du camp adverse… Les guerrières Tail réussiront-elles à garder leurs attributs ?

    Bon, faut pas se mentir, le scénario basé sur les Tokusatsu et les couettes est vraiment léger. On n’est très rarement surpris ou étonné, les combats sont assez répétitifs, même s’ils sont parfois pas si mauvais. Les scènes ecchi partent bien, mais sont trop souvent abandonné en pleins milieu, ce qui en fait des scènes extrêmement soft. Les relations entre les personnages pourraient être intéressantes, comme le passé de Twoerle, mais ces sujets ne sont pas ou peu abordé et c’est bien dommage.

Graphisme :

    Enfin une note plutôt positive. Même si ce n’est pas l’animé du siècle, le design est bien choisi, les scènes bien conçu et le niveau général suffisamment bon pour ne pas avoir à rougir. Que ce soit au niveau des personnages normaux ou des Tail, tout est assez bien pensé pour être agréable et même si on est encore loin d’égaler les meilleurs, ça reste un vrai plaisir.

Point noir :

    Bon, nous avons deux grosses catastrophes : les personnages et le scénario. Certains diront que c’est le propre du Tokusatsu, ce qui n’est pas totalement faux, mais suscitera toujours des débats. J’en ai déjà parlé, donc je n’enfoncerais pas le clou.

Conclusion :

    Tout n’est finalement pas si noir. Si cet animé est loin d’être un modèle de complexité, il reste agréable à regarder. Je le conseil donc aux fans de Tokusatsu et aux fans de shonen ou de ecchi soft.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire