Needless

needless

Article

Aujourd’hui on parle d’un animé que j’ai vu récemment : Needless !

La petite histoire :

Needless est tiré d’un manga écrit par Kami Imai de 2003 à 2013. étonnement, il y a très peu d’information sur la série du point de vue éditorial. Il faudra en tout cas attendre 2009, un peu avant la fin du manga papier pour voir apparaître l’animé.

Concepte :

    Je ne pensais pas au départ parler en détail de l’idée conceptuel de la série, mais je me suis vite rendu compte qu’elle était essentiel pour donner une sens au scénario. Après la 3ème guerre mondial, Tokyo à était pilonné par les bombardement, créant ainsi des zones totalement dévastées où la loi du plus fort règne : les Black Spot. C’est dans ce contexte qu'apparaît le Second, être ultime née de la manipulation génétique et considéré comme un dieu. Il disparait pourtant du jour au lendemain. S’en suis alors l’apparition des Needless ( inutile en anglais ), qui possèdent chacun un pouvoir paranormal surpassant les limites intrinsèques de l’être humain.

    Mais plusieurs années plus tard, un laboratoire gouvernemental lance un projet surréaliste : recréé des humains surpuissant. C’est ainsi que des êtres au corps renforcé et au pouvoirs détonnant débarque.

Personnage :

    Attention, voici une série avec du caractère, que ce soit en terme de scénario ou en terme de personnage. Il y a trois personnages clef : Adam Blade, Eve Neuschwanstein et Cruz Schild (surnommé sans aucune raison Yamada).

    Blade est née d’expérience scientifique poussé. Il possède un corps renforcé et un pouvoir plutôt intéressant : il peut mémoriser les pouvoirs des autres Needless et s’en servire comme il le souhaite. C’est un prêtre qui vit dans son coin. Il est loin d’être intelligent et passe son temps à tout détruire. Dernier détail : il a la grande classe !

    Eve vient du même laboratoire que Blade, ce qui les rends très proche et très complice. Elle possède le pouvoir Doppelganger, ce qui lui permet de modifier la structure moléculaire de son corps pour se soigner ou le renforcer, comme le ferait un alchimiste. Elle est plutôt intelligente et reste le bras droit de Blade jusqu’à la fin de la série. Elle a un caractère bien trempé et à un gros problème pour retenir les noms ( notamment celui de Cruz ).

    Cruz est un jeune adolescent petit, chétif, sans pouvoir, orphelin et ex-révolutionnaire qui à vu ses compagnons et sa grandes soeurs ( à qui il est extrêmement attaché -Siscon ?- ) mourir sous ses yeux. Il est sauvé par Blade et vit l’aventure un peu en spectateur. Seul Eve et Blade lui trouve une utilité en le forçant à utiliser sa matière grise pour les sortir du pétrin.

 

Il y a beaucoup d’autres personnages comme le docteur Gero (qui à élevé Blade et Eve), Teruyama l’homme du feu et pleins d’autres qui sont tous très intéressant. Qu’ils soient du bon ou du mauvais côté, les personnages sont tous attachant, ont tous un grain de folies très attrayants et donne une dimension vraiment amusante à l’histoire.

Scénario :

    Cruz fait partie d’une petite armée révolutionnaire qu’il a rejoint pour survivre. Mais alors qu’ils s'apprêtaient à passer à l’attaque, tous ses camarades sont massacré par les 4 généraux d’Adam Arclight, le chef de l’organisation pharmaceutique Simeon qui gère le Black Spot. Sa grande soeur se sacrifie pour l’aider à s’échapper et il est sauvé de justesse par Blade, qui passait par là ( en plein milieu des égouts ).

    Mais Arclight se lance alors dans une chasse au Needless et fait donc tout pour dénicher les derniers à lui résister : Blade et sa bande. Il leurs envoie des assassins, mais rien ne se passe comme prévu. Il réfléchit alors à un nouveau plan…

Mais les choses ne sont pas si simple, car tout son entourage ne lui est pas totalement dévoué... Qui s’en sortira ?

Détail intéressant, il y a en fond une légère histoire romantique très bien conçu, mais je vous laisserai le loisir de la découvrir.

Graphisme :

Habituellement, je ne suis pas friand des graphismes dans le genre Street Art, mais je dois avouer qu’avoir conserver le type de dessin du manga était une bonne idée. ça donne un aspect vraiment très identitaire à l’animé, ce qui renforce énormément les scènes de combat. L’animé est en général bien rythmé, réussissant à placer les scènes au bon moment, allant même jusqu’à réussir l’exploit de faire des Flash-back intéressant et bien intégré à l’histoire. Les OST et Opening sont bien conçu et en accord parfait avec l’animation et le scénario qui n’a jamais prétendu être le nouveau Death Note ou le nouveau Code Geass. Bref, c’est un très bon point, notamment pour 2009 ( déjà 9 ans… ).

Point noire :

    Je suis plutôt positif pour cet animé, mais si vous aimez les choses structuré, vous n’aimerez pas. Les scènes d’actions partent souvent vers le Seinen et ont parfois tendance à se renvoyer la bale. Le public est assez ciblé, ce qui explique surement pourquoi il n’est pas plus connu aujourd’hui.

Conclusion :

    J’ai beaucoup apprécié cet animé drôle et intéressant, aussi bien scénariquement que dans les combats. Je le conseil à tous les fans de Shonen n’ayant pas froid au yeux.

Needless wallpaper 7

PICTURE

Vous cherchez des Wallpaper ou des GIF de cet animé ? Ne cherchez plus !

DDL => http://zipvale.com/1LxF

OST

Pour télécharger les OST, suivez la flèche :

- - - - - > http://fasttory.com/CY94

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 23/03/2018