Gangsta.

gangsta01

Article

Aujourd’hui on s’attaque à un anime peu ordinaire : Gangsta. !

 

La petite histoire :

    Le manga est écrit par une jeune mangaka, surnommée Kohske, à partir de 2011 et il est toujours en cours avec 8 tomes chez Glénat.

Celui-ci est sorti en 2015 et compte 12 épisodes. Il n’est pas terminé, mais la suite ne semble pas venir… Il est licencié par Crunchyroll et @Anime.

On a au final très peu d’information sur cette série, tout autant que sur son auteur. Tout de fois, elle a reprit son manga il y a quelques mois en sortant le tome 8, mais a demandé aux gens d'arrêter de publier son manga gratuitement sur le net, rappelant "l'affaire Metalica" au plus ancien du net. Espérons que ça ne l’empêche pas de continuer à travailler.

Personnage :

    Il y a 3 personnages principaux :

nicolas
nicolas

    Le héro de cette histoire : Nicolas Brown. C’est un homme grand et farouche qui a la particularité d’être sourd. Il sait très bien lire sur les lèvres et parler, mais préfère en général s’exprimer en langue des signes. C’est un indexé au niveau très élevé qui doit son rang à sa fureur au combat. Il se bat avec un katana, ce qui en fait le “japonais” de l’anime. Il est assez calme en général et semble cacher un cœur tendre derrière son travail d’homme à tout faire. Son air vexé repousse la plupart des gens.

warwick
warwick

    Warwick Arcangelo est un ami d’enfance de Nicolas. Même s’ils se connaissent depuis longtemps, il semble y avoir un lien  assez particulier entre eux. C’est personnage assez spécial qui, privé d’un œil, travail durement pour survivre malgré ses habitudes frivoles et son caractère bon vivant. C’est sans doute un des personnage les plus agréable de l’anime.

alex
alex

    Alex Benedetto est une prostitué sauvée par nos deux héros et qui finit par habiter avec eux pour éviter de retourner sur le trottoir. Elle semble avoir un passé compliqué et qui pourrait être en rapport avec l’histoire. C’est quelqu’un de très protecteur et qui fait beaucoup d’effort pour les autres.

    Il y a beaucoup d’autres personnages intéressants, mais cela fait malheureusement trop longtemps que j’ai regardé cet anime pour bien m’en souvenir, donc je vous laisse les découvrir.

Scénario :

    L’histoire se passe dans la ville de Ergastulum, une ville à la Roanapura (Black Lagoon) contrôlée par la mafia. Dans cette ville, nos deux héros tiennent un business d’homme à tout faire. C’est ainsi qu’on leur demande divers service, comme le transport d’armes, de marchandises illicites ou la suppression de quelqu’un. Cette ville est aussi le dernier refuge des indexés, des humains qui ont servi de cobaye à une expérience qui a fait d’eux des surhommes. Leur force dépend de leur rang, inscrit sur une plaque en fer qu’ils portent en médaillon. Ils sont détestés par les humains normaux, qui ont peur d’eux. Ainsi, certain se sont réfugié dans une maison d'accueil tenu par une des famille mafieuse de la ville. C’est dans cet environnement que Nicolas et Warwick font la connaissance d’Alex. Mais la ville est de plus en plus agité, laissant présager une bataille plus que sanglante.

    L’anime se base sur trois choses : d’un côté le combat et le conflit des indexés, d’un autre la vie d’Alex, son rapprochement avec ses deux amis et son passé et enfin, le lien de date qu’il y a entre Nicolas et Warwick. Le scénario est bien ficelé, les personnages profonds pour la plupart rendent l’histoire encore plus intéressante. On ne s’ennuie pas un seul instant et les combats sont non seulement superbes, mais conçu avec intelligence. Même si l’univers est clairement inspiré de Black Lagoon, sortit depuis plus de 10 ans, on trouve une ribambelle de détails qui rendent cette histoire unique et des plus intéressantes.

Graphisme :

    On trouve ici un aspect bien plus réaliste que dans beaucoup de Seinen du même genre. Même si on a pas de superbe combat 3D ou de scènes ahurissantes, les combats et même l’anime en général amène des mises en scène vraiment intéressantes qui font de cette œuvre une vrai réussite. Il a sut créer son propre type de graphisme et il donne une dimension supplémentaire à l’histoire déjà hors norme.

Point noir :

    Même si on pouvait espérer un graphisme un peu plus évolué et des personnages secondaires un peu plus profonds, il n’y a globalement pas de fausses notes dans cet anime. Il doit cependant perdre une certaine partie du public par son classement en Seinen et par le fait que l’un des personnage soit sourd (ce qui de mon point de vue est un excellent point).

Conclusion :

    Gangsta. est un très bon Seinen qui mêle une histoire de mafia avec des combats sanglants entre surhommes, du sentimentalisme nostalgique et un fond de vérité sur le handicape. Dommage qu’il ne soit pas terminé… Je le conseille tout de fois à tous les fans de Seinen et aux fans de shonen qui voudraient découvrir le genre.

gangsta01
gangsta01

OST

Pour télécharger les OST, suivez la flèche :

- - - - - > http://zipansion.com/pga

Opening & Ending

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 21/04/2019