Earth Girl Arjuna

earthgirlarjuna01

Article

Aujourd’hui on parle d’un animé pas comme les autres : Earth Girl Arjuna

 

La petite histoire :

    Cet animé est sorti en 2001 et réalisé par Shoji Kawamori, le réalisateur de la série Macross et de grand classique tel que Ulysse 31, Ultraman, Cowboy Beepop ou encore Eureka Seven.

    La série est passé  à la télé en France en 2004 et 2006, mais ne semble pas avoir marqué les esprits…

Personnage :

    Le personnage principale s’appel Arjuna. C’est une lycéenne normal, jusqu’à un accident qui va faire d’elle une protectrice de la terre, appelé Avatar du temps. Mais avant de parler d’elle, je voudrais parler un peu de son personnage.

    En faite, Arjuna est un des héros de l'épopée du Mahabharata et signifie le blanc. C’est un grand personnage de la mythologie indienne et semble avoir une influence jusqu’en Indonésie.

    Je reviens à mon histoire ! Arjuna, surnommée Juna est une fille qui vivait dans son petit monde de lycéenne. Mais elle prend conscience du monde qui l’entour et doit apprendre. Seulement, les choses ne sont pas si simple, car son coeur balance entre les gens qu’elle aime et son rôle de protectrice. Elle peut se transformer en une créature étrange qui lui permet de voler et de tirer des flèches sacrées (un peu comme Kagome dans Inuyasha, sorti à la même époque). Elle peut également invoquer Ashura, une sorte de divinité pour l’aider dans sa tâche. Cette divinité est surement un mixe entre Ashura, une divinité Japonaise plutôt connu et Asura, des divinités démoniaques Hindoue. Elle possède la pierre Magatama (une pierre légendaire faisant parti du patrimoine culturel et sacré du Japon) gravé sur le front. Mais passons sur les détails et intéressons nous de plus prêt à notre personnage. C’est une fille en général très vivante. Elle est amoureuse de Kyoto, un de ses camarades avec qui elle passe beaucoup de temps. Elle ne semble pas être vraiment proche de sa famille. Elle semble assez agréable à vivre, mais son éveil rend sa vie quotidienne plutôt compliqué…

    Kyoto est le personnage secondaire de cette histoire. Amoureux de Juna, il passe une majorité de son temps avec elle ou à la chercher. C’est un lycéen normal qui aime les fast-food, les jeux-vidéos et les ballades. Il entretient des rapports difficiles avec sa famille. Il essaye de comprendre les métamorphoses de Juna, mais il semble bien trop accroché à son mode de vie pour saisir pleinement ce qu’elle vit. Il est convoité par d’autres filles, mais pour le coup je ne vois pas pourquoi…

    Kris est une jeune garçon pour le moins bizarre. Atteint d’un étrange problème de santé, il utilise ses pouvoirs de télépathe pour communiquer. Il semble inspiré de Krishna, une grande divinité de l'hindouisme. On sait qu’il a eut une vie heureuse plus jeune, mais on ignore encore ce qui explique son état. Malgré son apparence très jeune, il possède une incroyable sagesse qui le rend souvent incompréhensible…

    Cindy Klein est une jeune fille qui accompagne Kris et fait beaucoup de chose pour lui. Elle entretient une certaine rivalité avec Juna, notamment à cause de l'intérêt de Kris pour celle-ci. Elle est amoureuse de Kris et possède le pouvoir de lire dans l’esprit des gens. Elle semble avoir compris beaucoup plus de chose que Juna sur l’état de la terre. On ignore beaucoup de chose sur elle, mais elle ne semble pas avoir eu une vie facile.

    Il n’y a pas beaucoup de personnages principales et secondaires, mais ils sont tous plutôt recherchés et possèdent une véritable âme.

Scénario :

    Comme je l’ai dit plus tôt, Juna est une lycéenne comme les autres. Jusqu’à ce qu’elle meurt dans un accident. Là, elle s’éveille et son esprit apprend l'existence des Raaja, les mots de la terre qui s’incarnent sous la forme de monstres cylindriques. Kirs lui explique alors que si elle veut retourner sur terre, elle devra devenir l’avatar du temps. Elle retourne sur terre et tente de vivre comme elle l’a toujours fait. Mais elle prend peu à peu conscience des réalitées qui l’entourent et devra changer petit à petit de façon de voir les choses pour aider la terre. Mais les choses se compliquent, notamment avec Kyoto qui souhaite s’impliquer de plus en plus. Une étrange organisation semblable au FBI travail dans l’ombre pour se débarrasser des Raaja… Kris voit sa mort approcher petit à petit… Arjuna parviendra-t-elle à écouter la terre à temps ?

    Ce scénario est un peu biscornu et je dois dire que c’est loin d’être simple de le résumer. Le plus important à retenir, c’est qu’il présente un aspect écologique en utilisant la vision donné par l'hindouisme. Cet animé prend clairement position sur beaucoup de sujet comme les usines, l’utilisation du pétrole dans tout et n’importe quoi, les modifications génétiques et j’en passe ! Je ne suis habituellement pas un grand fan de ces sujets, mais l’animé présente les choses de façon intelligente et rappel même comment le jardin devrait être ! La gestion des scènes est parfois un peu étrange et j’avoue avoir du mal à m’y retrouver parfois…

    Le véritable point fort de cet animé est sans aucun doute de pousser les gens qui le regarde à la réflexion et à la prise de conscience.

Graphisme :

    C’est sans doute là que le chaos se fait le plus ressentir. Il y a dans cet animé des scènes normal d’une qualité un peu en dessous de la moyenne de l’époque, des photos, des schéma, des vidéos et des scènes de 3D d’une qualité exceptionnel pour l’époque ! C’est vraiment étonnant de voir une tel différence de niveau dans le même animé !

    Le design général est plutôt bien choisi pour représenter les choses, même si la version avatar manque un peu de classe à mon goût.

    La gestion du design est vraiment extrêmement personnel et ne peut être comparé à celle d’animé plus classique.

    Petit point bonus, chaque épisode commence par un petit texte sur l'épopée du Mahabharata qui nous permet de comprendre les symboliques et lance le thème de l’épisode. Enfin, j’aime beaucoup l’idée que les traducteurs laissent une message à la fin, ça rend cette oeuvre vraiment spécial !

Point noir :

    Le premier point noir que je vois, c’est le thème. Très clairement, tout le monde ne sera pas touché par ce genre d’animé. Ensuite, son positionnement sur de nombreux sujets peut gêner un peu, même s’il est justifié...

    J’ai deux remarques à faire sur les graphismes. Déjà, les photos et vidéos peuvent gêner la plupart d’entre-nous par leurs présences (moi le premier, je l’avoue). Ensuite, la faible qualité de l’animation en général rend l’ambiance un peu moins immersive, c’est dommage.

    Enfin, le scénario est un peu biscornu et on finit par avoir du mal à s’y retrouver…

Conclusion :

    C’est un animé vraiment très étrange qui termine cet article en demi-teinte. Je le conseil à ceux qui ont la fibre écologique et à ceux qui aiment remettre en doute les fondamentaux de nos sociétés modernes. Je vous le présente vraiment comme une oeuvre de prise de conscience et c’est dans ce registre qu’Earth Girl Arjuna est le meilleur.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire