Beywarriors : BeyRaiderz

beyraiderz

Article

On s’attaque aujourd’hui à un spin-off de la saga Beyblade : Beywarriors : BeyRaiderz.

La petite histoire :

    Il s’agit de la suite à moyen terme de BeyWheelz. Cet anime est sorti en 2014 pour 13 épisodes. C’est une production japonaise, mais elle est produite par la société canadienne Nelvana.

    Il semblerait que Beywarriors : Cyborg soit la suite de cet anime à plus ou moins long terme, mais je n’ai pas trouvé plus d’information que cela…

Personnage :

    Sho Tenma est le héros de cette histoire, en plus d’être le héros de BeyWheelz. C’est quelqu’un d’extrêmement positif en toute circonstance qui développe toute sa force quand il faut protéger ses amis. Il est très proche de Rachel. C’est quelqu’un qui a tendance à être assez niais et à foncer tête baissée.

    Jin Ryu est le meilleur ami de Sho. Bien plus réfléchi et calme que son ami, c’est quelqu’un qui possède une force physique exceptionnelle et qui est prêt à la mettre au service de ses amis et de leurs causes. Il est très mature.

    Léon Fierce est un ami de Sho et Jin. Il possède une volonté et un esprit combatif hors du commun, mais celà à souvent tendance à lui jouer des tours. Il aime encourager les autres, mais contrairement à Sho et Jin, c’est quelqu’un de plutôt méfiant.

    Armes Navy est un combattant mystérieux. Ayant un esprit combatif extrêmement fort, il se fiche de soutenir une cause et ne souhaite que devenir le meilleur. Il est assez antipathique.

    Rachel Cruz est une adolescente mystérieuse qui parcourt le monde à la recherche des combattants pour réveiller les 6 bêtes mythiques. Elle sait beaucoup de choses, mais semble ne jamais tout dire… C’est quelqu’un d’agréable.

    Jimmy Cruz est le petit frère de Rachel. C’est quelqu’un d’agréable et de mature qui compense toutes les faiblesses de sa sœur.

Scénario :

    Sho se retrouve dans un pays inconnu ravagé depuis des dizaines d’années par les catastrophes naturelles. Il parcourt les terres désertiques à la recherche d’une arène ancestrale d’une discipline aujourd’hui disparue : le BeyRaiderz, comme le lui a demandé la créature mythique Ifrit lors de son arrivée. C’est ainsi qu’il affronte Armes Navy, qu’il parvient à battre in extremis. Il fait également la connaissance de Rachel qui lui explique que les 6 combattants élus doivent s’affronter jusqu’à réussir à réveiller les 6 créatures mystiques pour rendre sa prospérité à ce monde. Mais une ombre suit la scène de loin et souhaite profiter de l’occasion

    BeyWheelz avait un scénario d’une surprenante qualité, mais ce n’est rien à côté de BeyRaiderz. Les personnages sont certes peu nombreux, mais le manque d'intensité des combats permet de se centrer sur la trame principale et les quelques petits arcs qui constituent le titre. Sans être une fois de plus le titre du siècle, ni même de l’année, le scénario reste d’une surprenante complexité pour la saga Beyblade, d’autant plus dans un format en 13 épisodes. C’est véritablement le point fort du titre.

Graphisme :

    Nous sommes en 2014. Nous sommes sur une qualité assez bonne, même si on est tout de même extrêmement proche de la qualité de BeyWheelz, pourtant sorti 2 ans plus tôt. Le charadesign fonctionne toujours aussi bien. Le design général, en revanche, tend à manquer de saveur. Les intégrations 3D sont toujours très qualitatives, mais les combats manquent malheureusement de puissance et de rythme. La seule fausse note vraiment notable par rapport aux autres scènes qui n’ont rien à envier aux autres séries de la saga.

Point noir :

    Le générique VF est juste désastreux.

    Il est particulièrement compliqué de trouver cette série dans une qualité acceptable.

    Les combats manquent vraiment d’intérêt et peuvent même être ennuyeux.

Conclusion :

    Beywarriors : BeyRaiderz se conclut sur une note en demi-teinte entre un excellent scénario pour son genre, mais un côté graphique souvent trop terne, ce qui est l'exact contraire de ce qu’on reproche habituellement aux œuvres de ce type. Je ne conseille donc qu’aux plus curieux.

 

beyraiderz
beyraiderz
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire